Message to visitors

close

J' espère que la visite vous a plu et que vous avezpu y glaner quelques précieux renseignements oupistes de recherches !

Un petit mail de remerciement necoûte pas cher... et fait toujours plaisir ! Et,svp, citez vossources quelles qu' elles puissentêtre (et, d' autant plus, si vous reprenezmes notes...) !

Ceux qui moururent dans cette guerrene savaient pas pourquoi ils mouraient. Il en est de mêmedans toutes les guerres mais non pas au même degré.Ceux qui tombèrent à Jemmapes ne se trompaient pasà ce point sur la cause à laquelle ils sedévouaient. Cette fois, l' ignorance des victimes esttragique. On croit mourir pour laPatrie, on meurt pour des industriels. Ces maîtres del' heure possédaient les trois choses nécessaires auxgrandes entreprises modernes: des usines, des banques, desjournaux. Ils usèrent de ces trois machines à broyerle Monde.

AnatoleFRANCE  (18juillet 1922)