Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Source : Archive Départementale : de L'Essonne, de Paris, de la Cote d'Or, de l'Yonne, de la Nièvre , des Hauts de Seine, de l'Eure et Loir, de Seine et Marne...

Publications : Cahier du GERCO, Cahier du CGHNM, Collection des Tables Cantonales de la Société Généalogique de L'Yonne....

Entraide : GenNièvre, Le Fils d'Ariane, FranceGenWeb....

Généanet : Serge BRIZARD, Christiane CHAMPDAVEINE, Hélène ROLIN,  Corinne BARBOT, Valérie COLNEL, Marie-France SERVAIN, Yves GOBILLIARD, Michel LUCAND, Marc TUTAJ, Jean WALRAET, Michel BROUST, Marie-Hélène AUBERGÉ, Daniel PIAT, Jean-Pierre GRUEL, Gérad BASPEYRAS, Gilbert BAFFREAU, Didier DESMONS, Isabelle BONNEMYE, Marc et Francis TILLAULT....


Polycarpe Charles JOAILLIER
  • Né le 5 décembre 1848 (mardi) - Constantinople ( Turquie )
  • Baptisé le 19 mars 1849 (lundi) - Eglise de Saint Pierre et Saint Paul de Galata à Constantinople ( Turquie )
  • Décédé le 13 février 1904 (samedi) - Constantinople ( Turquie ) , à l’âge de 55 ans
  • Inhumé - Constantinople le 14 février 1904
  • Photographe renommé à la Cour du Sultan
1 média disponible 1 média disponible

 Parents

 
 

 Union(s) et enfant(s)

 Fratrie

 Grands parents paternels, oncles et tantes

 Notes

Notes individuelles

Fils de JOAILLIER Antoine et de Catherine ECHIMOGLOU
Son parrain ARRIVABONE Antoine
Sa marraine PARIGIAN Caroline

Notes concernant l'union

La famille JOAILLIER a émigré de la France en Turquie après la Révolution, donc au19ème Siècle. Elle est bien Francaise. Elle appartenait a l'une des plus anciennes famillles protégées Francaises de Constantinople et donc ne possède pas la qualité de sujet Turque suite à une déclaration du Ministère des Afaires Etrangères de Turquie en date du 22 mars 1316 (1900). Elle bénéficie de permis de séjour.
La protection Francaise " titre étant accordé par le gouvernement de la République Francaise " du temps de JOAILLIER Polycarpe.
La famille JOAILLIER à des intérèts à Constantinople dont des immeubles. La famille JOAILLIER en raison de sa sujétion Francaise et de l'engagement volontaire de ses enfants considéré pendant la Guerre comme ennemi a été privé de la jouissance de ses biens. Composé d'immeubles, de deux maisons avec jardin situé Grande-rue de Prinkipo n° 29 et 33 et l'autre rue Koumsal n°16 ainsi que de deux terrains également aussi Grande-rue de Prinkipo n° 27 et 28. Egalement acheter une maison rue Pancaldi n°205 Qaurtier Pancaldi pour le prix de 40.000 Piastres.
Après l'Armistice, un demande d'indemnité a été présentée mais ne peut plus avoir de suite, la simple privation de jouissance n'étant pas indemnisée par la Commission d’Évaluation des dommages subies en Turquie. Pendant la Grande-Guerre de 1914-1918 la famille JOAILLIER à été placée sous protection de l'Ambassade des Etats-Unis d'Amérique en qualité de sujet Francais, ont bénéficié de passeport américain et ont résidé en France jusqu’à l'armistice. Ses enfants Gustave, Edmond, Henri se sont engagés dans l'armée Française en 1914 et ont vaillamment combattu pour la France. Edmond est blessé de guerre, pensionné et décoré de la Croix de Guerre. Après la guerre tous trois ont obtenu la naturalisation Française et se sont établi en France; Pour Gustave à Colombes (92 ) Edmond et Henri à Paris. Résident Francais à Constantinople JOAILLIER Polycarpe s'est associés avec SEBAH Pascal puis avec son fils SEBAH Jean, Pascal à partir de 1885 ils ouvrent un atelier de photographie à Istanbul 439 Grande-Rue de Péra qui devient l'un des plus prestigieux du Proche-Orient jusqu'au début du 20ème Siècle. En 1888 il s'associe avec SEBAH Jean, Pascal pour former SEBAH § JOAILLIER. Cette entreprise est devenu photographes officiels du Sultan et la Firme à réalisé un très grand nombres de photographies à travers tous l'Empire. SEBAH § JOAILLIER reprennent le fonds des Frères Abdullah. Ce partenariat va durer jusqu'au départ de Polycarpe JOAILLIER pour Paris dans les années 1900.

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

             
     
     
     
Joseph JOAILLIER   Sophie JOAILLIER    
|
4
  |
5
 



 
|  
Antoine JOAILLIER 1820-1894   Catherine ECHIMOGLOU 1820-1885
|
2
  |
3



|
Polycarpe Charles JOAILLIER 1848-1904


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content