Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Source: Archive Départementale : deL'Essonne, de Paris, de la Cote d'Or, de l'Yonne, de laNièvre , des Hauts de Seine, de l'Eure et Loir, de Seine etMarne...

Publications: Cahier du GERCO, Cahier du CGHNM,Collection des Tables Cantonales de la SociétéGénéalogique de L'Yonne....

Entraide: GenNièvre, Le Fils d'Ariane,FranceGenWeb....

Généanet: Serge BRIZARD, ChristianeCHAMPDAVEINE, Hélène ROLIN,  CorinneBARBOT, Valérie COLNEL, Marie-France SERVAIN, YvesGOBILLIARD, Michel LUCAND, Marc TUTAJ, Jean WALRAET, Michel BROUST,Marie-Hélène AUBERGÉ, Daniel PIAT, Jean-PierreGRUEL, Gérad BASPEYRAS, Gilbert BAFFREAU, Didier DESMONS,Isabelle BONNEMYE, Marc et Francis TILLAULT....


Emilien Octave BAILLOT
Emilien Octave BAILLOT
Sosa :6
  • Né le 2 avril 1897 (vendredi) - Paris 19ème / Île-de-France / France
  • Décédé le 27 septembre 1973 (jeudi) - Paris 13ème / Île-de-France / France,à l'âge de 76 ans
  • Inhumé - Gorges / Loire-Atlantique / Pays de la Loire / France
  • Plombier et Ouvrier au gaz de Paris puis Employé à la Banque de France
1 média disponible 1 média disponible

 Parents

 
  • Découpeur puis Porteur aux Halles
  •  
  • Brumisseuse puis Larmoisseuse et Ménagère
  •  Union(s) et enfant(s)

     Fratrie

     Grands parents paternels, oncles et tantes

     Grands parents maternels, oncles et tantes

     Notes

    Notes individuelles

    Emilien Octave BAILLOT fils de Henri et de Julie Blanche COULLARE né le 2 avril 1897 à Paris 19ème. Compagnon du Gaz résident à Paris. Inscrit sous le n° 40 de la liste du canton du 2àème et classé dans la 1 partie de la liste en 1915. N° de recrutement matricule 2111 et Classe de mobilisation en 1927. Signalement : cheveux et sourcils foncés, yeux marron, front moyen, nez rectiligne, visage large, taille 1m73. Degré d’instruction n° 3. Incorporé à compter du 11 janvier 1916. Arrivé au Corps le dit jour. Soldat de 2ème Classe. Réformé temporairement le 22 février 1916 par la commission de réforme du 2 de Périgueux pour « murmure liésendaire diminué aux sommets tachycardie (1ère Catégorie) maintenu réformé dans le temps par la 1ère commission de réforme de la Seine du 2juin 1916. Rappelé à l’activité du service armé pa la commission spéciale de réforme de la Seine le 19 janvier 1917. Affecté au 73ème Régiment d’Infanterie et arrivé au Corps le 2 mars 1917. Classé service armé auxiliaire par la commission spécial de réforme de Périgueux le 27 mars 1917. Passé au 1er Régiment de Chasseurs à Cheval le 1er mai 1917. Manque à l’appel le 11 mai 1917 et déclaré déserteur le 14 mai 1917 ; Rayé des contrôles de la désertion le 16 mai 1917. Passé à la 20ème section Escadron du Trains le 16 octobre 1917. Passé au 19ème Escadron le 10 novembre 1917. Passé au 20ème Escadron du Train le 2 février 1918. Envoyé en congé illimité le 20 avril 1919 (7ech n° 7790) par le D.D du 19ème Escadron du Trains. Père de un enfant passe à la Classe de Mobilisation de 1913 (Article 58 de la loi du 1er avril 1923) le 1er octobre 1923. Père de deux enfants passe à la Classe de Mobilisation 1913 (Article 58 de la loi du 1er avril 1923) le 1er décembre 1924. Père de trois enfants passe à la Classe de Mobilisation de 1911 (Article 58 de la loi du 31 mars 1928) le 12 février 1935. Classé sans affectation le 15 février 1929. Maintenu à la Mobilisation à la Société du Gaz de Paris. CM 122722/du 29 novembre 1935 et 1er mai 1936. Passé en domicile le 15 mars 1937au Recrutement Central comme affecté spécial. Père de 4 enfants passé à la Classe de Mobilisation (Article de la loi du 31 mars 1938) du 22 février 1940. A été affecté au 73ème Régiment d’Infanterie puis au 1er Régiment de Chasseurs à Cheval le 1er mai 1917. A été affecté au 12ème Régiment de Cuirassiers le 13 septembre 1917 et à la 20ème Section SEMR. Ensuite au 19ème et 20ème Escadron de Trains. A habiter successivement : Se retire à Paris 20ème n° 11 Rue des Partants puis au n° 13 le 14 avril 1916. Le 30 septembre 1916 il passe au n° 45 Rue des Partants Paris 20ème. Le 20 avril 1919 il va à Paris Faubourg Saint Germain Rue Raguinots n° 27. Le 1 mai 1921 à Paris Rue de Bercy ° 143. A Paris Rue Malte-Brun n° 21. Le 16 septembre 1922 va à Bagnolet Rue des Grands Champs n° 7. Le 3 septembre 1925 à Romainville Rue Gabriel Husson n°27. Le 21 juillet 1926 à Paris Avenue Gambetta n° 86. Le 19 janvier 1933 à Paris Rue Barrier n° 9. Le 28 janvier 1936 à Maisons-Alfort Grande Rue n° 28. Le 15 avril 1936 à Paris Rue de Toulouse n° 8. Le 22 aout 1936 à Paris Rue des Orteaux n° 48. Le 26 octobre 1937 à Paris Avenue Porte de Choisy n° 35. Le 8 novembre 1939 à Paris Boulevard Ney n° 162.

      Photos & documents

    {{ media.title }}

    {{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
    {{ media.date_translated }}

     Aperçu de l'arbre

    sosa Jean Baptiste, Alexis BAILLOT 1810-1886 sosa Marie Constance, Augustine SERVA 1810-1867 sosa Moyse LIPPMANN 1812-1903 sosa Sophie CAIN 1817-1866 sosa Eustache Clovis COULLARÉ 1810-1877 sosa Virginie Désirée DELANOÉ 1811- sosa Charles Alexandre CONARD 1820- sosa Anne Marie CHEVALIER 1818-
    |
    8
     |
    9
     |
    10
     |
    11
     |
    12
     |
    13
     |
    14
     |
    15



     


     


     


    | | | |
    sosa Maximilien Emile BAILLOT 1836-1903 sosa Sara LIPPMANN 1842-1885 sosa Hippolyte Emile COULLARÉ 1842-1902 sosa Félicité Eugénie CONARD 1848-1887
    |
    4
     |
    5
     |
    6
     |
    7



     


    | |
    sosa Henri BAILLOT 1872-1915 sosa Julie Blanche COULLARÉ 1876-1908
    |
    2
     |
    3



    |
    sosa Emilien Octave BAILLOT 1897-1973