Message d'information du propriétaire de l'arbre

close
Connaître le passé peut nous aider à comprendre le présent, pour mieux appréhender l'avenir.

Sélestat - Personnalité liée , Médecin à Sélestat

  • Né le 19 janvier 1734 (mardi) - Ribeauvillé, canton de Sainte-Marie-aux-Mines, arrond. de Colmar-Ribeauvillé, Haut-Rhin
  • Décédé le 22 janvier 1801 (jeudi) - Salzburg, Autriche, à l'âge de 67 ans
  • Médecin - Médecin de l'hôpital de Sélestat - Médecin-en-Chef de l'Armée du Rhin - Premier directeur de l'Ecole de Santé de Strasbourg, membre de la Société libre des Sciences et Arts

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Notes

Notes individuelles

- Il fait ses études chez les Jésuites aux collèges de Sélestat et de Strasbourg. Etudiant à la faculté de Montpellier, il passe son doctorat de médecine le 29/08/1755. Après des stages de perfectionnement effectués à Paris, il rentre en Alsace pour pratiquer la médecine de campagne.

Le 15/03/1757, il obtient une place de médecin ordinaire à l'Armée du Rhin qui stationne en Westphalie. En 1758, après une année passée dans un hôpital de 700 malades dont 500 sont atteint de la dysenterie, il est nommé médecin titulaire de l'Hôpital militaire de Neuf-Brisach.

En février 1764, le duc de Choiseul, ministre de Louis XV, fait donner au docteur Lorentz le brevet de médecin de l'hôpital militaire de Sélestat. Ce bâtiment, situé sur la rive gauche du Fischerbach, peut recevoir jusqu'à 210 malades. Il partage alors son temps entre les soins dispensés aux soldats hospitalisés et la visite dans les casernes.

En 1765, il est nommé second médecin de l'hôpital bourgeois. La même année, il publie un livre en latin sur les maladies de l'Armée du Rhin.

En 1766, il se remarie, deux ans après le décès de sa première épouse, avec la fille du prêteur royal de Erstein,dont il a 7 enfants.

En 1784, il publie à Strasbourg : "Mémoire médico-topographique sur la ville de Sélestat", qui avait paru en 1782 dans la revue "Le Journal de Médecine."

En 1789, il est nommé premier médecin-physicien de l'hôpital bourgeois de Sélestat. En juin de la même année, il est affecté à l'hôpital militaire de Strasbourg, poste qu'il occupe jusqu'en 1792.

Médecin-en-chef de l'Armée du Rhin jusqu'à sa mort, directeur de l'Ecole de Santé de Strasbourg, membre de la Société libre des Sciences et Arts.

"La vie quotidienne à Sélestat pendant la Révolution française (1789-1799", mémoire de maîtrise de Séverine Vieille, Université des Sciences Humaines de Strasbourg, centre de recherches sur la ville, Strasbourg, 09/1994, consultable aux A.M. de Sélestat, cote M.54.

Notes concernant l'union

Union avec Marie Geneviève KUHN

Le couple aura 7 enfants.

 Sources

  • Naissance, union 1, union 2, décès: Geneanet : lorentz

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Adam LORENTZ 1667-1744   Anne Marie DROELING 1671-1730    
| |



|
Adam LORENTZ 1708-1766   Marie Thérèse DURRENBERGER †1766
| |



|
Joseph Adam LORENTZ, Sélestat - Personnalité liée 1734-1801



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content