Message to visitors

close

Histoire des registres paroissiaux et d'état civil

L’ordonnance de Villers-Cotterêts en 1539 oblige les curés à tenir un registre des baptêmes. L’ordonnance de Blois étend cette obligation en 1579 aux mariages et sépultures. Le Code Louis en 1667 impose la tenue des registres en double exemplaire, l’un restant dans la paroisse, l’autre étant transmis au greffe du tribunal le plus proche. Mais ce n’est qu’à partir de 1736 que les registres paroissiaux sont tenus systématiquement en double.

Le plus ancien registre des Deux-Sèvres est celui de la paroisse Saint-Hilaire de Melle qui débute en 1519.

 Danis


oHonoré ca 1625-1690 &1666Perrine Lapierre 1643-1712

  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content