Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Pour en savoir plus visitez ma Chronique familiale  mais n'hésitez pas à me contacter si nous avons des ancêtres communs, si vous avez repéré une erreur, si vous avez des éléments complémentaires... ou si vous voulez simplement discuter !

 Chronique familiale



 Voyages aux pays de nos ancêtres






Pour que Pauline et Antoine gardent en mémoire la diversité de leurs origines...



KB_2008.JPG



Pour me présenter, je pourrais reprendre l'autoportrait de Mouloudji :

Catholique par ma mère
Musulman par mon père
Un peu juif par mon fils
...
Athée, ô, grâce à Dieu
Athée, ô, grâce à Dieu

Il résume assez bien la situation que vous allez découvrir en parcourant les pages de cette chronique.

Certains des aïeux de Pauline et Antoine ont vécu en Pologne, en Algérie, en Belgique ou en Suisse mais on connait mieux ceux dont l'existence s'est déroulée dans différents coins de France. Pour la plupart, ils habitaient dans des villages de la Bresse, louhannaise et jurassienne, ou de Bretagne, voire dans d'autres villages de Franche-Comté, de Bourgogne et des Ardennes. Malgré quelques migrations, ils ne bougeaient guère. Seuls les GECHTER ont eu une vie plus agitée, et même aventureuse...



cartegen_1.jpg



Ils étaient juifs, catholiques, musulmans ou agnostiques. Ils parlaient des patois gallo ou bressan ou encore yiddish.

Paysans, artisans, petits commerçants, ouvriers, employés, ils étaient pour la plupart de condition modeste mais, si la tradition familiale d’un aïeul avocat s’est avérée fondée, pourquoi pas celle du bey ?

Dans la famille, il y a eu des révolutionnaires et aussi des chouans. Mais d'une manière générale ils n'ont pas été des acteurs de l'Histoire : ils l'ont subie.

On connait mal la vie quotidienne de nos ancêtres. Des cartes postales anciennes peuvent nous en donner une petite idée pour le début du 20ème siècle. En revanche, pour les grandes occasions, on dispose de quelques photos de famille (cf Sommaire).

Les cousins se sont dispersés. On en connaît en France, en Sicile, en Belgique, en Suède, aux États-Unis et au Canada ; d’autres seraient en Argentine ou en Australie… En reste-t-il en Pologne ou en Algérie ? Certains ont recherché leurs racines. Quelques uns ont acquis une certaine notoriété dans les arts, leur métier ou ont été élus...

On n'accumule pas autant d'informations sans avoir quelques remarques à faire, qu'elles concernent les noms, les prénoms, des données démographiques ou des anecdotes...

La présentation de cet arbre n’est évidemment qu’une étape. Toutes les branches de l’arbre ne montent pas aussi haut, toutes les racines ne sont pas aussi profondes. Chaque découverte conduit à de nouvelles recherches et de nouvelles pistes. Même si certaines questions resteront vraisemblablement sans réponse...

J’espère que la diffusion de cette généalogie et de cette chronique suscitera réactions et rencontres.


sign_MH.gif

Marie-Hélène BLONDE
CEGFC 2985
FGW 657

 SOMMAIRES


Sommaire général




Familles





france_loupe.gif
Villes et Villages

eglise_gif_anime.gif


Alger

Alise-Sainte-Reine

Arlay

Beaurepaire-en-Bresse

Bellevesvre

Bletterans

Bône

Campénéac

Carentoir

Chapelle-Voland

Chateaurenaud

Constantine


Dinant

Flavigny-sur-Ozerain

Guehennonew_6.gif

Guer

La Chapelle-Caro

Le Roc-Saint-André

Les Fougerêts

Louhans

Malansac

Mervans

Montcony

Monteneuf



Philippeville

Pleucadeuc

Ploërmel

Ruffiacnew_6.gif

Saint-Martin-sur-Oust

Saint-Nicolas-du-Tertre

Saulieu

Savigny-en-Revermont

Septmoncel

Sérent

Taupont

Tréal

Villevieux







 Nota

arbre_enlum_bnf_2.JPG

  • Remerciements

    Merci à tous les cousins qui m'ont aidée à progresser dans mes recherches généalogiques et sans qui cet arbre ne serait pas aussi fourni : Paul Gechter(+), Jean Rosset, Christian Canty, Gérard Fourneuf, Philippe Gaudebert, Solange-Marie Bretin-Louis, Jocelyne Gaffron-Moine, Marie-Pierre Piotelat, Philippe Tonnerre, Jean-Michel Moine, Christophe Michelin, Brigitte Pons, Pierre Pernot, Michel Lanaud, Philippe Bichon...Pardon à ceux que j'ai vraisemblablement oublié de citer.

    Je tiens également à remercier les précurseurs qui, en mettant à disposition sur Cd-rom les photographies de registres paroissiaux, nous ont permis de faire nos recherches tranquillement à la maison, et plus particulièrement à Christophe Michelin et Jean Sailley. Et merci aux AD (21, 56, 71) qui ont pris le relais. Et n'oublions pas Michel Lanaud dont les photographies des actes notariés du Jura me dépannent si souvent.
    Je mentionnerai aussi les co-listiers de généabresse, gen56, racines, juranautes, génédinant avec qui les échanges sont souvent enrichissants.

    Merci aussi à tous les cousins qui m'ont procuré les superbes photos de famille qui ornent désormais cet arbre : Solange-Marie, Jean-Paul, Bernard, Yvonne, Marie-Armelle, Xavier, autre Jean-Paul, André, Jean-Michel, Christian, Jean... Les autres proviennent des boites de mes grands-mères ou de mon beau-père.


  • Sources et conventions de cet arbre

    Quand aucune source n'est mentionnée, la source est généralement le registre d'état-civil ou Généabank.
    Lors de l'enregistrement des lieux j'ai privilégié la paroisse où a été enregistré l'acte plutôt que le village où s'est produit l'événement. Ainsi une naissance à Sottessard aura été enregistrée à Bosjean, Le Tartre, Sottessard ou Cosges selon la date de l'événement.

  • Pour se retrouver dans cette chronique...

    On trouvera dans les chapitres régionaux des liens vers des pages "Village" et des pages "Famille". Les pages "Villages" devraient à terme exposer un résumé de l'histoire locale et présenter des cartes postales anciennes ou des photos plus récentes. Les pages "Famille" racontent les itinéraires des familles et/ou affichent des photos de groupes.
    Lorsqu'un lien vers une fiche individuelle s'affiche xx, c'est qu'il s'agit d'un contemporain et que l'accès est réservé aux "amis".
    Les passages en italiques sur les différentes pages sont généralement tirés de "L' Encyclopédie, ou Dictionnaire Raisonné des Sciences, des Arts et des Métiers de Diderot et d'Alembert" .
    Les blasons proviennent pour la plupart de l'armorial de Wikipedia. Parmi les autres illustrations, certaines ont été glanées sur le net au cours des années sans qu'il me soit possible aujourd'hui d'indiquer leur source. Si vous les reconnaissez, dites-le moi.. Je citerai de mémoire les sites Delcampe, Clochers de France et Paris-Pittoresque.




    chat2.gif




    La Gazette Web

Index des pages
  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content