Message to visitors

close

Bienvenue sur l'arbre en lignede Massiliensis qui se construit lentement mais... sûrement!

Je dispose d'informations noninsérées : n'hésitez donc pas à macontacter pour toute information complémentaire.Denombreuses données (dont les arbres Bonjean, Sonyer, Andron,Belleudy, Ingina, Allet, Boulouvard, Maureau, Deflaux, leursbranches alliées et d'autres encore) sont inéditessur Généanet (été 2008).

 

août 2009 Nous avonspoursuivi nos recherches sur, entre autres, les familles suivantes: THIBAUD, GIROUD et alliés (Dauphiné),BOULIN/CHAMPAGNE, ascendance du couple FAVRE/ AGUIRAUD.Complément d'informations sur les BELLEUDY

 

 

 

 


Joseph Bonjean
Joseph Bonjean
Commandeur de l'Ordre impérial de Sainte-Anne de Russie , Chevalier de l'Ordre des Saints-Maurice-et-Lazare , Cavaleiro da Imperial Ordem de Nosso Senhor Jesus Cristo , Cavaleiro da Ordem de Nossa Senhora da Conceição de Vila Viçosa , Membre de l'Académie de Savoie , Officier d'académie , Membre de la Société de pharmacie de Lyon , Membre de la Société française d'archéologie , Membre du Congrès scientifique de France , Membre de la Société linnéenne de Lyon , Médaille d'or de la Société de pharmacie de Paris , Membre de la Société savoisienne d'histoire et d'archéologie

  • Born 11 September 1810 - Chambéry, 73, FRA
  • Baptized 14 September 1812 - Aix-les-Bains, 73, FRA
  • Deceased 10 July 1896 - Chambéry, 73, FRA,aged 85 years old
  • Chimiste. Pharmacien naturaliste. Inventeur de l'Elixir Bonjean. Membre du Sénat de Savoie. Membre du Conseil central d'hygiène de Savoie. Inspecteur des pharmacies.
1 file available 1 file available

 Parents

 
  • Pharmacien naturaliste. Botaniste de l'Impératrice Joséphine. Professeur d'histoire naturelle au Collège central de Chambéry.
  •  Spouses and children

     Siblings

     Relationships

     Notes

    Individual Note

    Il est également dit, dans une de ses biographies, "chevalier de l'Ordre du Mérite civil de Suède" (ordre non retrouvé, à identifier).

    Lors de son mariage, il vit à Chambéry. Son père est décédé et sa mère est vivante.

    Une rue de Chambéry porte son nom. Par ailleurs, une allée de la même ville porte le nom de BONJEAN et rend hommage à cette vieille famille de pharmaciens chambériens.

    Selon un article, en 1893, il était membre de 37 sociétés savantes.

    Ndr : l'intérêt de l'appartenance à ces sociétés était à l'époque loin d'être essentiellement honorifique. Au XIX° siècle, ces sociétés étaient le lieu privilégié des échanges scientifiques et de mise en contact de chercheurs vivant dans des provinces et des pays différents pour faire progresser leurs recherches voire pour trouver des débouchés commerciaux. Ainsi, grâce à une société savante suédoise, Joseph B. entre en contact avec le célèbre chimiste suédois Jacob BERZELIUS qui présente son invention (l'ergotine) au Roi de Suède [OSCAR Ier BERNADOTTE], et lui remet son Mémoire sur l’ergotine soluble. Le Roi demande à BERZELIUS de le faire imprimer et de le traduire en suédois et demande un rapport à la Société médicale de Stockholm pour tenter d'améliorer le rapport bienfait/toxicité. L'intervention de savants et de sociétés savantes étrangères pouvait donc permettre de faire connaître ses découvertes, les soumettre à l'avis de pairs pour éventuellement les améliorer, dans l'espoir de les perfectionner.

    Philanthrope, il avait également créé un prix bisannuel pour doter les jeunes femmes pauvres de Chambéry.

    A sa grande déception, aucun de ses fils ne voulut poursuivre des études scientifiques et reprendre le flambeau pluriséculaire de la pharmacie familiale.

    La propriété intellectuelle de l'ergotine et de l'élixir BONJEAN fut donc vendue à d'autres pharmaciens. La fabrication de l'élixir fut continuée par M. FAURE, d'Aix-les-Bains, dont la villa est depuis 1949 devenue un musée d'art.

    https://www.autourdulacdubourget.fr/rodin-au-musee-faure/

    http://aixdesophie.blogspot.com/2015/05/le-musee-faure.html

    Sur la maison BONJEAN, place Saint-Léger, une plaque posée par les Amis du vieux Chambéry rappelle que cette famille a exercé la pharmacie dans cette maison de 1400 jusqu'à 1900.

      Biographie

    Issu d'une longue lignée de pharmaciens, dont il fut également le dernier membre, il se rendit célèbre par plusieurs études et découvertes.

    Il parvint à isoler l'ergotine qui était alors l'un des seuls médicaments disponibles pour lutter contre certaines hémorragies. Il n'hésita pas à tester sur lui-même les effets de cette substance... Il fut plus connu encore comme inventeur de l'élixir Bonjean contre les maux digestifs, toujours commercialisé en pharmacie (2008).

    Ndr : le laboratoire propriétaire a décidé d'arrêter la commercialisation de l'élixir en 2011. Ce laboratoire avait déjà dû changer la composition du médicament en raison de la présence d'éther dans la recette originale.

    Depuis les épidémies de choléra du XIX° siècle jusqu'à il y a quelques décennies, "l'Élixir BONJEAN", parfois familièrement appelé "Le BONJEAN" se retrouvait dans quasiment toutes les pharmacies domestiques pour lutter contre les "maux de coeur" ou digestifs, et était l'un des médicaments les plus connus des Français.

    Il fut enfin un grand promoteur de la station thermale d'Aix-les-Bains et du développement du tourisme thermal en Savoie.

    Il fut l'auteur de nombreux ouvrages, notamment :

    • "Sur la Présence de l'iode dans les eaux d'Aix en Savoie, réponse à M. SAVOYE, pharmacien à Grenoble, mémoire lu dans la séance du 11 septembre 1841, de la sixième section du Congrès scientifique de France, tenu à Lyon", 1841;
    • "L'Élixir de santé de Joseph BONJEAN", 1854;
    • "Aix et Marlioz et leurs nouveaux établissements, guide de l'étranger aux eaux d'Aix en Savoie, Chambéry et leurs environs... avec une notice sur les eaux de Challes, de Coise et de Saint-Simon", 1862;
    • "De l'ergot et de l'ergotine", 1862;
    • "Le choléra, moyens de le prévenir, de le combattre à temps et d'en restreindre l'étendue", Grimier-Baillère, Paris, 1867.

    En 1894, il est doyen des membres de l'Académie de Savoie.

    Sa brillante carrière de chimiste et pharmacien fut couronnée de nombreuses récompenses savoyardes, françaises et étrangères.

    L'avant-veille de la séance du 2 février 1892, marquait la fin du cinquantenaire de l'entrée de M. Joseph BONJEAN, pharmacien-chimiste de Chambéry, comme membre effectif à l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie. La Compagnie a voulu célébrer cette heureuse circonstance " par un vote unanime de respectueuses et cordiales félicitations à son digne et vénéré doyen. Nous n'avons pas ici à faire une biographie complète de ce travailleur infatigable, à qui l'humanité souffrante doit, entre autres précieux remèdes, l'Ergotine et l'Élixir Bonjean, et qui, plus que tout autre, a contribué à répandre et à faire honorer au loin le nom de sa ville et de son pays. Lui-même, dans une brochure écrite en 1886, à l'occasion du cinquantenaire de sa réception comme pharmacien à l'Université secondaire de Chambéry (30 août 1837) et intitulée "Mes Noces d'or", a fait l'exposé de ses nombreux travaux et des diverses circonstances qui ont illustré sa longue carrière. Tout ce que nous rappellerons, c'est qu'il a publié plus de soixante-neuf écrits très remarqués sur différents sujets d'hygiène ou de chimie, qu'il est membre de trente-sept Sociétés savantes,' et qu'il est décoré de neuf ordres de pays divers.

    A cela, nous ajouterons que, dans le but d'encourager la bonne conduite et le dévouement des jeunes filles de 18 à 35 ans de la classe pauvre de Chambéry pour leurs pères et mères, ou pour leurs familles, si elles sont orphelines, cet homme de bien autant que de science a fondé un prix bisannuel de six cents francs en faveur de celle qui se serait le plus distinguée sous ce rapport.

    Source : Mémoires de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie - 1893 (SER4,T4), Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie vue 89/641

    • Fin 1895, les pharmaciens, sur l'initiative de M. BONJEAN, leur illustre doyen, décident la fermeture de leur officine le dimanche. Une seule pharmacie, à tour de rôle, restera ouverte pour assurer le service des malades.

    Source : "La Croix de Savoie", édition du 1er décembre 1895, cité dans "Chambéry à la Belle Epoque", par Monique DEJAMMET et André PALLUEL-GUILLARD, La Fontaine de Siloé, 2003

     Sources

    • Individual: Archives diverses. Recherches personnelles.
    • Family: Odile BATHELIER

      Photos and archival records

    {{ media.title }}

    {{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
    {{ media.date_translated }}

     Family Tree Preview

    Jacques-François Bonjean 1746-1830 Jeanne Magnin †1817 François-Joseph Blard Jacqueline Mignot
    ||||






    ||
    Joseph-Louis Bonjean, Membre de l'Académie de Savoie 1780-1858 Jacqueline Blard 1782
    ||



    |
    a picture
    Joseph Bonjean, Commandeur de l'Ordre impérial de Sainte-Anne de Russie 1810-1896