Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Bienvenue sur l'arbre en lignede Massiliensis qui se construit lentement mais... sûrement!

Je dispose d'informations noninsérées : n'hésitez donc pas à macontacter pour toute information complémentaire.Denombreuses données (dont les arbres Bonjean, Sonyer, Andron,Belleudy, Ingina, Allet, Boulouvard, Maureau, Deflaux, leursbranches alliées et d'autres encore) sont inéditessur Généanet (été 2008).

 

août 2009 Nous avonspoursuivi nos recherches sur, entre autres, les familles suivantes: THIBAUD, GIROUD et alliés (Dauphiné),BOULIN/CHAMPAGNE, ascendance du couple FAVRE/ AGUIRAUD.Complément d'informations sur les BELLEUDY

 

 

 

 


Siffren Boulouvard
Siffren Boulouvard
Sosa :1
(Pierre Siffren Boulouvard)
Victime de la Révolution française

  • Né le 13 janvier 1732 - Trinquetaille, Arles, 13, FRA
  • Baptisé le 14 janvier 1732 - Eglise Saint-Pierre, Trinquetaille, Arles, 13, FRA
  • Décédé le 20 octobre 1793 - Marseille, 13, FRA,à l'âge de 61 ans
  • Négociant. Bourgeois d'Arles. Député d'Arles aux Etats généraux du royaume. Maire d'Arles.
1 média disponible 1 média disponible

 Parents

 
  • Négociant. Bourgeois d'Arles. Commissaire des vivres de la Marine et des galères du Roi à Arles. Fermier général de Monseigneur l'Archevêque d'Arles.
  •  

     Union(s) et enfant(s)

     Fratrie

     Relations

     Notes

    Notes individuelles

    Baptisé en l'église Saint-Pierre de Trinquetaille et marié en l'église Saint-Martin d'Arles.

    Il succéda à son frère aîné Jean-Pierre comme propriétaire et négociant en verrerie à Trinquetaille (en face d'Arles).

    Il est à la fin de l'Ancien Régime l'un des principaux négociants de la ville.

    Le 6 mai 1789, il est élu député du Tiers-Etat pour l'arrondissement d'Arles aux Etats Généraux du royaume en remplacement d'André MICHEL, bourgeois, qui avait refusé la députation.

    Avec son collègue l'abbé Laurent BONNEMANT (1731-1802), élu par le clergé, ainsi que son neveu par alliance Charles-François de GUILHEM de CLERMONT-LODEVE (1749-1814), élu par la noblesse, il assista aux assemblées dont celle du Jeu-de-Paume. Sa signature figure à côté de celle d'un certain ROBESPIERRE sur le Serment du Jeu de Paume du 20 juin 1789.

    Avant la chute de la Monarchie, il est membre à Arles du club des "chiffonistes" partisans du Roi, à l'opposé de celui des "monnaidiers" partisans d'une Révolution plus avancée.

    En 1793, il accepte de devenir le maître de la ville en devenant Président du Comité Général des Sections dans un contexte de grande tension et instabilité politique.

    Arrêté et jugé comme contre-révolutionaire en ayant souhaité rétablir les principes de la Constitution de 1791, accusation qu'il nie lors de son procès, il est condamné à mort, incarcéré au fort Saint-Jean à Marseille et guillotiné dans cette même ville au-bas de la Canebière (ensuite place de la Bourse puis du général de Gaulle). Son fils Jean, arrêté avec lui, est gracié grâce à son ancien activisme révolutionnaire, et deviendra plus tard lui-même maire de la ville.

    Siffren BOULOUVARD était représenté par l'un des membres de sa famille lors du gala organisé le 14 juillet 1989 en souvenir des acteurs des Etats généraux de 1789 par Jacques CHIRAC, maire de Paris.

    Une rue d'Arles porte son nom, à proximité du quartier de la Roquette.

    Décès

    Guillotiné sur la place de la Bourse (actuelle place du général de Gaulle) en bas de la Canebière après avoir été incarcéré au fort Saint-Jean.

     Sources

    • Personne: François DESCHAMPS ("De nos ancêtres à notre génération"). Bernard DESCHAMPS
    • Décès: Bernard DESCHAMPS

      Photos & documents

    {{ media.title }}

    {{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
    {{ media.date_translated }}

     Aperçu de l'arbre

    Jean Boulouvard 1653- Honorade Fouque †1694 Jean Leyton 1667-1733 Marguerite Molery
    ||||






    ||
    Jean Boulouvard 1690-1774 Elizabeth Leyton 1696-1772
    ||



    |
    portrait
    Siffren Boulouvard, Victime de la Révolution française 1732-1793