Message to visitors

close

Généalogie ascendante de mes petits-enfants.

 

Je suis également intéressé par toutes informations liées à mon patronyme: BREILLOT. 

Grand merci aux généalogistes qui m'ont permis de compléter cet abre en particulier pour la branche paternelle de mes petits-enfants.

Bonnes recherches à vous

Marcel BREILLOT

 

 Family Book



 Les Breillot au fil du temps


L’histoire des données que je mets en ligne a certainement commencé dans les années 80, par quelques recherches généalogiques à propos d’un ancêtre de ma compagne.

Puis vint l’envie de réaliser une généalogie la plus complète possible pour nos enfants Réjane et Sylvain.

Je constatais alors que mes propres ancêtres avaient tous vécus sur un territoire assez restreint entre Lonlay l’Abbaye, Mortain et Saint Hilaire du Harcouët au sud de la Manche, c'est-à-dire là où je suis né.

A peu près au même moment, ma mère, Louise LECAPITAINE, me disait avoir eu la visite de L’abbé CAUCHEPIN accompagné par Monsieur BREILLOT Gaston, eux aussi, faisaient des recherches sur « les BREILLOT de Saint Cyr du Bailleul »

Quelques temps plus tard, j’étais moi-même contacté par le Père CAUCHEPIN, qui continuait ses recherches.Puis comme à l’ensemble de ses cousins BREILLOT, ce dernier me faisait parvenir des tableaux manuscrits qui montraient 17 branches issues de Amboise BREILLOT de Sainte Marie du Bois prés du Teilleul dans la Manche.

Ces tableaux confirmaient que nous étions cousins avec les BREILLOT de la région de Saint Cyr du Bailleul.

Dans le même temps, c’est également la découverte des statistiques sur les patronymes à partir des recensements, publiées par l’INSEE, montrant le petit nombre de nouveau-nés portant notre patronyme au cours des 100 dernières années.Celles-ci montrent que celui-ci est peut être en voie de disparition.

Tout cela m’a motivé pour essayer de mieux connaitre ces cousinages et retrouver le plus grand nombre de BREILLOT possible.

En novembre 2001, je faisais parvenir un courrier à près de 80 familles ou plutôt « foyers » de BREILLOT trouvés sur Internet. La plupart m’ont répondu, je leur en suis reconnaissant, d’autres non. De nombreux contacts ont été pris, y compris avec des BREILLOT qui n’apparaissaient dans les tableaux de filiations du Père CAUCHEPIN et dont jusqu'à ce jour je n’ai pas réussi à raccrocher les branches à notre propre filiation.

Ce fut aussi plusieurs rencontres avec Fernand BREILLOT de Livry Garguan.

Je dois le remercier ici pour la qualité des échanges que nous avons pu avoir, et surtout parce qu’il a su retrouver les archives du Père CAUCHEPIN, décédé quelques années plus tôt. Celles-ci nous ont permis de vérifier plusieurs hypothèses sur les cousinages existants. Elles m’ont servi de guide pour les recherches aux archives de l’Orne et à la mairie de Lonlay L’Abbaye.

Ainsi est née l’idée, de faire cette modeste recherche sur notre patronyme.

Depuis cette époque, l'évolution d'Internet m'a permis d'envisager de faire l'arbre de mes petits-enfants.


Index