Sosa :2
  • Né le 16 juin 1915 (mercredi) - Pondichéry (Inde Française)
  • Décédé le 24 février 1970 (mardi) - Pondichéry, Tamil-Nadu, INDE,à l'âge de 54 ans
  • Inhumé - Pondichéry, Tamil-Nadu, INDE
  • Industriel / Conseiller de l'Union française

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Frères et sœurs

 Grands parents paternels, oncles et tantes

 Grands parents maternels, oncles et tantes

 Notes

Notes individuelles

"D'or à la bande d'azur chargée de 3 défenses de sanglier d'argent"

Leader du maintien de la France aux Indes
Conseiller de l’Union française (parlementaire), élu de l’Inde française du 16 novembre 1948 au 31 décembre 1953
Membre de l’Assemblée représentative de l’Inde française (conseiller général) 1949-1955
Président élu du Groupement Républicain d’Action nationale de l’Inde française en avril 1954
Président de la Fédération des anciens militaires de l'Inde française

Négociant, industriel, agent général de la TWA

Grand Officier de l'Ordre de Saint-Lazare et Délégué Général de l'Ordre aux Indes1969

Fils de Joseph-James Gaudart, de la famille Gaudart de l'Inde française, industriel, et d'Eugénie Le Gay. Parmi ses ancêtres directs, son grand-père François Gaudart (1844-1923), premier maire élu de Karikal, et son arrière grand-père Léon Guerre (1834-1895), premier maire élu de Pondichéry,
Par son père, comme par sa mère, c'est plusieurs fois un descendant capétien. On retrouve dans son ascendance paternelle : les Coujard, Tridon, Beaulieu, ainsi que les Lichtenstein, Wimpffen, Schwarzenberg, et dans son ascendance maternelle : les Le Gay, Guerre, Ferrequin, sans oublier les Massonneau de Clanay, Vernou, Calluau, etc, tous capétiens par les femmes.
Il épouse, le 14 novembre 1947 à Château-Chinon (Nièvre), Marie-Josèphe Pasquet, vice-présidente de la Croix-Rouge de l’Inde française (1948-1954), fondatrice et commissaire des Guides de France en Inde française (1952-1954). Elle est fille de Joseph Pasquet, professeur au Québecn chancelier de l'Académie du Morvan, et de Marthe Perraudin. Un fils est issu de cette union, Michel Gaudart de Soulages.
Bachelier en philosophie, Maurice Gaudart intègre l'école de Droit de Pondichéry et entreprend des études sur les épices et les plantes tropicales.
Il est tour à tour engagé volontaire dans le service armé de l’Armée de l'air française (1937), personnel navigant (1939), pensionné pour blessure de guerre, négociant (dont ravitailleur de navires) (1945-1946), industriel (propriétaire/directeur d'une huilerie et d'une imprimerie) (1946-1954), fabricant de produits alimentaires tropicaux (1946-1970), importateur-exportateur (dont automobiles Peugeot) (1946-1970), general agent for TWA Pondichéry Trans World Airlines (1954-1959), agent de la compagnie maritime Flotta Lauro Lines (1954-1959), directeur des relations et de l'exportation de Goodyear France (1959-1962), directeur d'une agence de renseignements (1968-1969), etc.
Il sera l'organisateur officiel du Pèlerinage national de l' Inde pour le centenaire des apparitions de Lourdes en 1958.
Maurice Gaudart a été également membre de la Société de l’Histoire de l’Inde française en 1947 ainsi que de nombreuses associations sociales parmi lesquelles : le Cercle de la "France Outre-Mer", Touring Club de France, Rotary Club de Pondichéry.
Président élu de la Fédération des anciens militaires de l'Inde française (Associations des anciens combattants, médaillés militaires, mutilés de guerre et retraités) entre 1948 et 1951, il représente l’Inde française au sein de l’Union française du 16 novembre 1948 au 31 décembre 1953. Il est par ailleurs membre de l’Assemblée représentative de l’Inde française de 1949 à 1955, président élu du Groupement Républicain d’Action nationale de l’Inde française en avril 1954, membre du groupement de sauvegarde de l'Union française le 14 août 1954 et enfin délégué du Souvenir français à Pondichéry le 5 février 1965.
Il était aussi membre d'honneur du Comité de la Croix-Rouge Française de l'Inde française le 17 mars 1953, membre de la Commission Nationale des Amis des Scouts et Guides de France 1954-1956, membre de l'Union des Invalides Militaires français de l'Inde le 29 septembre 1969.
Inscrit tout d'abord au Groupe des Indépendants d'Outre-Mer, il ralliera les Républicains indépendants en mai 1968.
Parmi ses amis politiques, on retrouve : Léopold Sédar Senghor, Emile Derlin Zinsou, Saïd Mohamed Cheikh, Alfred Jacobson, et autres grandes figures de la France d'Outre-Mer, sans oublier le sénateur Raymond Dronne. Il s'est entretenu plusieurs fois avec François Mitterrand, ministre de la France d'Outre-Mer puis député-maire de Château-Chinon et ami de son beau-père Joseph Pasquet, Jacques Foccart, conseiller de l'Union française, et même le Président Vincent Auriol qui le recevra en tête à tête au palais de l'Elysée au sujet de l'Inde française.

LA VIE CHEVALERESQUE. Ordre de Saint-Lazare. N°10-13INDES.
Le 24 février 1970 est décédé à Pondichéry le Chevalier Maurice Gaudart. Délégué de l'Ordre de Saint-Lazare aux Indes. Il avait commençé à organiser une action hospitalière de l'Ordre à Pondichéry : le 12 novembre 1969 avait eu lieu à Pondichéry une manifestation en faveur des oeuvres hospitalières de l'Ordre de Saint-Lazare.

LA VIE CHEVALERESQUE. Bulletin du Grand Magistère. Ordre Militaire et Hospitalier de Saint-Lazare de Jérusalem. Année 1970. N°6-7. Page 52. 36, cours Albert Ier. Paris 8°.INDES.
une Délégation de l'Ordre de Saint-Lazare a été constituée aux Indes avec siège à Pondichéry. Le Chevalier Maurice GAUDART, ancien Député à l'Assemblée de l'Union Française, descendant du Chevalier de PILAVOINE, Chevalier de Saint-Lazare aux Indes au XVIIIe siècle, avait été nommé Délégué de l'Ordre.Il avait commencé à mettre sur pied une action hospitalière en vue de la création d'un hospice Saint-Lazare près de Pondichéry. A cet effet, le 12 novembre 1969, une manifestation avait eu lieu au profit des oeuvres hospitalières de l'Ordre de Saint-Lazare.Malheureusement, le Chevalier Maurice GAUDART est mort brutalement, le 24 février 1970, à la suite d'un accident de la circulation. La mort de ce parfait Chevalier qui avait compris le rôle de l'Ordre est une lourde perte.

MEMENTO DU CHEVALIER DE SAINT-LZARE DE JERUSALEM. 2ème édition. 1974.INDES.
Délégué : Maurice Gaudart (décédé)Au XVIIIème siècle, l'Ordre de Saint-Lazare a eu dans ses rangs des chevaliers nés aux Indes ou y résidant, tel le chevalier Pilavoine.Actuellement, l'Ordre comprend parmi ses membres aux Indes des représentants des Eglises chrétiennes et des Léprologues. Des réunions se sont tenues notamment à Pondichéry et au-cours des séjours du Visiteur Général. La léproserie d'Anand Gram, près de Delhi, reçoit l'aide de l'Ordre de Saint-Lazare (par le Grand Prieuré du Canada).Signalons que S.S. le Dalaï Lama, réfugié en Indes, est Compagnon de Saint-Lazare.

Décès

Cause du décès : accident de la circulation suite à un AVC Accident Vasculaire Cérébral

Inhumation

Chapelle Gaudart du Cimetière catholique des français

Notes concernant l'union

Union avec "Marie" Josèphe PASQUET, Comtesse GAUDART

Marié(e) religieusement le 15 novembre 1947 en l'église St-Christophe et St-Romain de Château-Chinon (Nièvre).

Messe célébrée et union prononcée par le Père Marcel Gaudart, jésuite, frère du marié.

Premières fiançailles avec Lech Zarziski, polonais, à Villars de Lans (Isère).

 Sources

  • Personne: Wikipedia

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}