Aimé Joseph RIMBOUD
Aimé Joseph RIMBOUD
  • Né le 26 janvier 1894 - Cohennoz, 73088, Savoie, Rhône-Alpes, France
  • Décédé le 17 janvier 1958 - Saint-Ferréol, 74234, Haute-Savoie, Rhône-Alpes, France,à l'âge de 63 ans
  • Charpentier, puis manœuvre aux aciéries Girod à Ugine, puis Commissionnaire à Paris
2 médias disponibles 2 médias disponibles

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Fratrie

 Demi-frères et demi-sœurs

Du côté de François RIMBOUD 1859-1931

 Notes

Notes individuelles

Il a effectué son service militaire sous le matricule 961 classe 1914 Chambéry. Il est blond aux yeux bleus. Il mesure 1,73 m et a un niveau scolaire de degré 3. Le 5 septembre 1914, il incorpore le 4e Régiment d’Artillerie à Cheval comme canonnier-conducteur. Le 20 mars 1915, il est affecté à la 10e Batterie du 47e RAC et part aussitôt pour le front. Le 8 août, sont unité est envoyé à l’arrière. Le 1er décembre, après cette période d’instruction, Aimé et ses camarades remontent au feu. Le 6 novembre, dans la Somme, il tente par tous les moyens de survivre à l’ennemi. Il est contraint d’être évacué sur l’Ambulance n°2 pour « Embarras gastrique ». Le 1er décembre, il est de retour en premières lignes. Le 9 octobre 1916, il est passe à la 65e Batterie. Quelques mois plus tard, il est volontaire pour rejoindre l’Armée d’Orient. Le 11 juin 1917, il bénéficie d’une permission de 7 jours pour aller rendre visite à ses parents. Le 20 juin, après un périple en train, il arrive enfin à Nîmes où il doit se présenter au commandant du 38e RAC. Le 31 juillet, il embarque à Marseille sur un navire qui l’emmène jusqu’à Salonique. Le 20 août, il est transféré à la 29e Batterie du 204e RAC, qui stationne dans la Boucle de la Cerna. En octobre, Aimé positionne son canon face à Sovjani, afin d’appuyer les troupes alliées qui s’apprête à attaquer. L’offensive française se poursuit alors sur Pirck et Pogradec. Le 3e Groupe est alors envoyé en Albanie. En juin 1918, l’unité d’Aimé arrive à Monastir où en juin, elle pilonne la Côte 2150 et Kamia. En septembre, les bulgares décrochent. Le 204e RAC revient à Pogradec, avant de se diriger sur Kidevo, Karaman et Ocrida. L’ultime mission de l’unité se déroule en octobre, à Prilep. Malgré ce succès, la victoire n’est pas encore acquise. Aimé reste alors en Macédoine, attendant les ordres. Le 27 janvier 1919, il passe à la 21e Batterie. Le 4 juillet, il embarque sur le navire qui le ramène en France. Le 5 septembre, Aimé est démobilisé par le 2e RAC pour « Un frère tué ». Il était temps, François Julien est mort en 1914. En mai 1921, soit un an après son mariage, Aimé s'installe avec sa femme à Ugine où il est manœuvre dans les aciéries Girod. Le 1er juin, il est affecté à la réserve du 54e RAC. Le 23 juin 1922, la Commission de Réforme de la Seine le verse au Service Auxiliaire pour « Arthrite du genou droit, arthrite vasculaire de la cuisse droite ». En août, il emmène sa fratrie à Paris. Il loge au 3 rue Rochechouart, juste à côté de l’appartement où vivait Charles Michel Quilleveré et non loin de celui de son frère, l’ingénieur Félix Laurent. Est-ce un hasard ? Toujours est-il qu’Aimé devient commissionnaire, une personne dont la charge est de transmettre les messages en main propre. Le 1er janvier 1924, il passe à la 6e Division Légère. Le 17 mars, la Commission de Réforme de la Seine le reconnait invalide pour « Légère arthrite du genou droit ». Le 9 juin 1927, la 5e Commission de la Seine le maintien au Service Auxiliaire pour « Séquelles d’arthrite chronique du genou droit quelques craquements ». En novembre 1933, le couple fait le choix de revenir en Savoie. Il trouve un logement à St-Ferréol, sur les hauteurs de Faverges, à l’embouchure du lac d’Annecy. Le 1er juillet 1937, il est muté au Centre Mobilisation d’Infanterie n°146, dans le « Groupe de protection ». Le 20 septembre 1939, il est une nouvelle fois mobilisé pour repousser les troupes de la Wehrmacht. Il est rattaché à une classe plus ancienne comme « Père de deux enfants » et ne quitter pas le dépôt.

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}