Louis Jean Marie Joseph FAVREAU
Louis Jean Marie Joseph FAVREAU
  • Né le 18 novembre 1891 - Paulx - 44
  • Décédé le 29 novembre 1944 - Melk - Autriche,à l'âge de 53 ans
  • Ouvrier agricole, ouvrier maçon puis militaire et enfin pilote d'avions (de chasse - de ligne et d'essais).
9 médias disponibles 9 médias disponibles

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Fratrie

(afficher)

 Événements


 Notes

Notes individuelles

- figure sur la liste des pilotes d'avions pionniers des lignes aériennes Latécoère (1918-1927) et de l'Aéropostale (1927-1931).

Texte extrait de cette liste et le concernant:

- "Il a su prouver au cours de sa dure carrière les qualités inhérentes à sa race.- Il débute la guerre 14-18 comme fantassin et participe à toutes les grandes batailles des Flandres. Blessé, à sa sortie d'hôpital il demande à être versé dans l'aviation. Avec le brevet n°6183, il repart sur le front au groupe CG II - escadrille 31 - des grands As de l'époque: Ortoli, Chaput, Covin. Il descend six avions. En 1918, il est affecté comme pilote contre-réceptionnaire chez Blériot où il va jusqu'à sortir treize avions pas jour. En 1919, il a à son actif 3500 contre-réceptions (1) et 600 convoyages de plus de 100 km. Il est infatigable et audacieux.(1) contre-réception = vérification et réception d'avions sortant de l'usine.

- Il est volontaire pour faire le trajet Paris-Londres. Il en fait 1100 en 4 ans, sans accident!En 1923, il entre à la maison Potez. Il y restera sept années pendant lesquelles il prépare la traversée de l'Atlantique avec le capitaine Tarascon. Au cours d'un vol d'endurance sur un Potez 25, pris dans un ouragan la nuit, il se vomit dans la forêt de Rambouillet, l'avion prend feu au contact avec le sol. Il sauvera son compagnon, le capitaine Tarascon, en le tirant des flammes.Il fait des tentatives de raid en circuit fermé avec le Potez 34 (voir photo) avec son camarade Lionel de Marmier, qui terminera général de brigade (voir photo). Il porte le record avec 37 heures, l'été 1929.

- Il rentre à la Cie Générale Aérospatiale en juin 1930 et y reste jusqu'en mars 1931 où il est engagé sur les lignes Farman pour Paris-Amsterdam et Paris-Berlin. Il a la réputation d'un vieux pilote à qui l'on confie des voyages par des temps difficiles. Retraité en 1940, il prend part à la Résistance." Arrêté, déporté, ne supportant pas les brimades des SS, il décède au camp de Melk , annexe du camp de Mauthausen.

 Sources

  • Personne: site de François-Xavier BIBERT et autres - infos Christophe Durand (Association Machecoul Histoire)
  • Union 1, union 2: reg. état civil - M

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Julien FAVREAU 1829- Julienne Françoise PIPAUD 1827-1895 Jean BARIL 1823-1891 Marie BRUNEAU 1826-1864
||||






||
Armand François FAVREAU 1860-1926 portrait
Anne Marie Agathe BARIL 1856-1926
||



|
portrait
Louis Jean Marie Joseph FAVREAU 1891-1944