Jules Victor Eugène Devaux
Jules Victor Eugène Devaux
Sosa :14
(Victor Devaux)


  • Né le 12 mars 1878 - Les Ronchaux - Étival, Jura
  • Décédé le 30 mai 1927 - Les Faivres - Grande-Rivière, Jura,à l'âge de 49 ans
6 médias disponibles 6 médias disponibles

 Parents

  • sosa Jules Devaux, né le 4 août 1832 - Chaux-des-Prés, Jura, décédé le 25 août 1919 - Étival, Jura à l'âge de 87 ans,
    Cultivateur, tailleur de pierres

    Marié le 13 janvier 1877, Étival, Jura, avec
  • sosa Marie Louise Girard-Claudon, née le 7 août 1844 - Les Ronchaux - Étival, Jura, décédée le 20 juin 1910 - Les Ronchaux - Étival, Jura à l'âge de 65 ans,
    Cultivatrice

 Union(s) et enfant(s)

 Fratrie

 Demi-frères et demi-sœurs

Du côté de sosa Marie Louise Girard-Claudon, née le 7 août 1844 - Les Ronchaux - Étival, Jura, décédée le 20 juin 1910 - Les Ronchaux - Étival, Jura à l'âge de 65 ans,
Cultivatrice

 Relations

 Grands parents paternels, oncles et tantes

 Grands parents maternels, oncles et tantes

 Notes

Notes individuelles

[AD 39, Rp1335, classe 1898, volume 4, http://archives39.fr/ark:/36595/a011423563536Riw8Gr/d13d83e29c]N° matricule du recrutement : 1907.Cheveux et sourcils châtain, yeux gris-bleu, front ordinaire, nez moyen, bouche moyenne, menton rond, visage ovale. 1,70 m.Degré d'instruction générale : 3.N° 6 de tirage dans le canton de Moirans.Ajourné faiblesse en 1899, en 1900, propre au service en 1901.Compris dans la 1e partie de la liste de recrutement cantonal.Incorporé à compter du 14/11/1901 (44e Régiment d'Infanterie). N° matricule 3857. Réformé temporairement par la commission spéciale de Lons-le-Saunier dans sa séance du 07/02/1902, pour bronchite chronique du sommet gauche, imminence de tuberculose.Rayé des contrôles le 08/02/1902. Se retire à Etival (Jura). N'est pas tenu de justifier de l'obtention d'un certificat de bonne conduite, ne comptant pas un an de service.Passé dans la réserve de l'armée active le 01/11/1902 (Régiment d'Infanterie à.Lons-le-Saunier. N° 9842).Reconnu apte au service le 02/01/1903 par la commission spéciale de Lons-le-Saunier.Dispensé seulement de ses périodes d'exercices en temps de paix, en vertu des dispositions spéciales de l'article 49 de la loi du 15 juillet 1889, comme garde-champêtre à Etival, du 19 juin 1905 au.A accompli une 2e période d'exercices dans le 44e Régiment d'Infanterie, du 1705/1910 au 02/06/1910.Passé dans l'armée territoriale le 1er octobre 1912 (53e Régiment territorial d'Infanterie, n° 2231).Rappelé à l'activité le trois août 1914 (Mobilisation générale). Arrivé au corps le 03/08/1914.Passé au 61e Régiment territorial d'Infanterie (N° 4775) le 03/08/1917.Proposé pour la réforme n° 7 avec gratification renouvelable de 2e catégorie du 3e échelon par la commission de réforme de Besançon du 16/10/1918 pour état hyposystolique avec arythmie. Évacué du front.Admis à la réforme n° 1 avec gratification de 675 F par Décision Ministérielle du 18/02/1919, notifiée le 24/02/1919.Rayé des contrôles du corps le 18/02/1919. Se retire à Grande-Rivière (Jura).

Campagne contre l'Allemagne du 03/08/1914 au 18/02/1919.

Localités successives habitées :02/04/1909 : Grande-Rivière, hameau des fèvres30/12/1909 : Chaux-des-Prés10/03/1911 : Grande-Rivière.

Centre spécial de réforme de Besançon, 09/01/1922.Le Médecin-Chef du Centre de Réforme de Besançon certifie que la Commission de Réforme, dans sa séance du 23/12/1921, a proposé M. Devaux Jules Victor Eugène, 2e classe au 61 régiment d'infanterie territorial pour une pension d'invalidité de 45 %, justifiée par la maladie ou l'infirmité suivante : arythmie prononcée avec légère tachychardie et dilatation du cœur, souffle systolique intermittent à la pointe, d'insuffisance mitrale. Fatigues du service. RDPI quarante-cinq pour cent.

Naissance

N° 3. Devaux Jules-Victor Eugène. 12 mars.L'an mil huit cent soixante-dix-huit, le douzième jour du mois de mars, à trois heures du soir, par devant nous, Pierre-Honoré Berrez, maire, officier de l'état-civil de la commune d'Etival, canton de Moirans, arrondissement de Saint-Claude, département du Jura, est comparu Jules Devaux, âgé de quarante-cinq ans, cultivateur à Ronchaud, section d'Etival, lequel nous a présenté un enfant du sexe masculin, né ce présent jour à neuf heures du matin, de lui déclarant, en sa maison à Ronchaud, et de Marie Louise Girard-Claudon, âgée de trente-trois ans, cultivatrice au dit Ronchaud, son épouse, et auquel il a déclaré vouloir donner les prénoms de Jules-Victor-Eugène.Les dites déclaration et présentation faites en présence de Jules Sylvain Berrez, âgé de quarante-six ans, cultivateur à Etival, et de Jules Girard, âgé de trente-sept ans, cultivateur à Ronchaud, et ont les père et témoins signé avec nous le présent acte de naissance, après que lecture leur en a été faite.J.Devaux, Berrez, Girard Jules.

[Mention] Par acte en date du 24 nov. 1908 dressé à la Mairie de Grande Rivière, Devaux Jules, dont la naissance est constatée dans l'acte ci-contre a contracté mariage avec Faivre Maria Emma.

Notes concernant l'union

Recensement de 1911, Chaux-des-Prés, maison 26, ménage 32 [AD39, 6M/812, vues 30-31] :- 119 : Devaux Victor, 32 ans, né à Étival, français, chef de famille, cultivateur,- 120 : Faivre Marie Emma, 33 ans, née à Grande-Rivière, française, femme, cultivatrice,- 121 : Devaux Marie Louise, 18 mois, née à Grande-Rivière, française, fille,- 122 : Devaux Rose, 2 mois, née à Chaux-des-Prés, française, fille.

Union avec Maria Emma Faivre

N° 3. Jules-Victor-Eugène Devaux, marié à Maria-Emma Faivre. 24 novembre.L'an mil neuf cent huit, le vingt-quatre du mois de novembre, à onze heures du matin, par devant Nous, Léon Benoit, Maire, officier de l'état-civil de la commune de Grande-Rivière, canton de St-Laurent, arrondissement de St-Claude, département du Jura, sont comparus publiquement en la maison commune :Jules-Victor-Eugène Devaux, âgé de trente ans, cultivateur domicilié aux Ronchaux, commune d'Etival, où il est né le douze mars mil huit cent soixante-dix-huit, majeur, fils de : Jules Devaux, âgé de soixante-seize ans, et de : Marie-Louise Girard-Claudon, âgée de soixante-quatre ans, les deux cultivateurs domiciliés aux Ronchaux,Et Demoiselle Maria-Emma Faivre, âgée de trente-et-un ans, cultivatrice domiciliée aux Faivres, commune de Grande-Rivière, où elle est née le vingt-et-un novembre mil huit cent soixante-dix-sept, majeure, fille de feus : Joseph-Alix Faivre, décédé le seize décembre mil huit cent quatre-vingt-dix-huit, cultivateur domicilié en cette commune en son vivant, et de : Marie-Esther Chevassu, décédée le vingt-six février mil huit cent quatre-vingt-cinq à Leschères, en son vivant cultivatrice domiciliée à Grande-Rivière.Lesquels nous ont requis de procéder à la célébration du mariage projeté entre eux, et dont la publication a été affichée à la porte de notre maison commune le treize courant à onze heures du matin, pareille publication a été affichée le douze courant à neuf heures du matin à la porte de la maison commune d'Etival, ainsi que le constate le certificat de publication et de non-opposition délivré par le Maire de cette commune, et que nous avons entre mains.Aucune opposition audit mariage ne nous ayant été signifiée, après nous être fait remettre toutes les pièces ci-dessus mentionnées, lesquelles resteront annexées au présent acte et seront par nous déposées au greffe du tribunal, et en avoir donné lecture, ainsi que du Chapitre VI du titre V du Code Civil intitulé : Du mariage.Sur notre interpellation, les futurs époux et les personnes qui autorisent le mariage nous ont déclaré qu'ils avaient fait un contrat de mariage, qui a été reçu le trois du présent mois de Me Roidor, notaire à la résidence de St-Laurent.Nous avons ensuite demandé au futur époux et à la future épouse s'ils veulent se prendre pour mari et pour femme ; chacun d'eux ayant répondu séparément et affirmativement, déclarons au nom de la Loi que Jules-Victor-Eugène Devaux et Maria-Emma Faivre sont unis par le mariage.De quoi nous avons dressé acte, en présence de : Eugène Faivre, âgé de cinquante-cinq ans, propriétaire domicilié à Grande-Rivière, oncle de l'épouse, et de : Aimé Roche, âgé de soixante-deux ans, propriétaire domicilié à Salave, commune de St-Laurent, ami de l'épouse, et de : Louis Devaux, âgé de vingt-neuf ans, et de Paul Devaux, âgé de vingt-six ans, les deux cultivateurs domiciliés aux Ronchaux, commune d'Etival, frère de l'époux, lesquels, après qu'il leur en a été aussi donné lecture, l'ont signé avec Nous et les parties contractantes.Benoit, Maria Emma Faivre, V Devaux, Faivre Eugène, A. Roche, Devaux Louis, Devaux Paul.

 Sources

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

                                                                             _____|16_sosa Pierre Joseph Devaux 1738-1817
                                                   _____|8_sosa Claude Pierre Devaux 1768-1835
                                                  /                         ¯¯¯¯¯|17_sosa Marie Rose Piard 1739-1805
                         _____|4_sosa André Devaux 1804-1886
                        /                        \                          _____|18_sosa Isidore Bunod 1736-1768
                       /                          ¯¯¯¯¯|9_sosa Marie Josèphe Bunod 1768-1831
                      /                                                     ¯¯¯¯¯|19_sosa Marie Reine Devaux 1744-1812
|2_sosa Jules Devaux 1832-1919
|                    \                                                     _____|20_sosa Jean Humbert Grandperrier 1742-1806
|                     \                           _____|10_sosa Jean Baptiste Grandperrier 1768-1830
|                      \                         /                         ¯¯¯¯¯|21_sosa Claudine Pierrette Verguet 1745-1792
|                       ¯¯¯¯¯|5_sosa Marie Victorine Grandperrier 1805-1877
|                                                \                          _____|22_sosa Jean Baptiste Roche 1737-1802
|                                                 ¯¯¯¯¯|11_sosa Catherine Roche 1767-1836
|                                                                           ¯¯¯¯¯|23_sosa Marguerite Grandperrier 1739-1818
|--1_sosa Jules Victor Eugène Devaux 1878-1927
|                                                                           _____|24_sosa Jacques François Girard-Claudon 1735-1787
|                                                  _____|12_sosa François Marie Girard-Claudon 1766-1826
|                                                 /                         ¯¯¯¯¯|25_sosa Anne Amable Devaux 1737-1787
|                       _____|6_sosa Jean Napoléon Girard-Claudon 1810-1893
|                      /                        \                          _____|26_sosa Laurent Joseph Muyard 1744-1826
|                     /                          ¯¯¯¯¯|13_sosa Laurence Muyard 1777-1819
|                    /                                                     ¯¯¯¯¯|27_sosa Marie Madeleine Michaud 1750-1823
|3_sosa Marie Louise Girard-Claudon 1844-1910
                      \                                                     _____|28_sosa Pierre Antoine Mathieu 1745-1821
                       \                           _____|14_sosa Jérôme Mathieu 1783-1860
                        \                         /                         ¯¯¯¯¯|29_sosa Marie Agnès Guyétand-Jacques 1739-1809
                         ¯¯¯¯¯|7_sosa Jeanne Rose Mathieu 1816-1885
                                                  \                         _____|30_sosa André Berrez 1737-1817
                                                   ¯¯¯¯¯|15_sosa Marie Agnès Berrez 1778-1842
                                                                             ¯¯¯¯¯|31_sosa Marie Josèphe Guyétand-Jacques 1738-1789