Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

 

 

 

 


Jean Louis BOZEC LE
Jean Louis BOZEC LE
  • Né le 16 janvier 1892 (samedi) - Kerjégu Plogonnec, 29169, Finistère, France
  • Décédé le 12 mars 1967 (dimanche) - Quimper, 29232, Finistère, France,,à l'âge de 75 ans
  • Surveillant d'asile Infirmier à l'hôpital psychiatrique
2 médias disponibles 2 médias disponibles

 Parents

 Fratrie

 Notes

Notes individuelles

 1 - BOZEC Jean Louis (1892-1967)

BOZEC Jean Louis est né le 16 janvier 1892 à Plogonnec au lieu-dit : Kerjégu, troisième dans une fratrie H de six enfants, fils de Jean Marie, âgé de 32 ans, cultivateur, et de LEILDE Marie Anne, âgée de 27 ans, ménagère. Il se marie le 9 septembre 1919 à Plogonnec avec SEZNEC Catherine, cultivatrice, , née le 4 octobre 1896 à Plogonnec, (fille de Hervé, Plogonnec et de Marie Jeanne COSMAO, et se remarie à Quimper le 15 février 1941 avec Marie Anne TANTER. au moins un fils né à Bonescat.Cultivateur puis surveillant d'asile, domicilié à Plogonnec, au conseil de révision, sa fiche matricule 3573 , au recrutement de Quimper, le dépeint : les cheveux blonds, les yeux bleus un mètre 68 de taille. Il sait lire et écrire.

Au service militaire, Jean-Louis est incorporé au 3e RAP (régiment d'artillerie à pied) le 1er octobre 1913, soldat de 2e classe.

Screen_Shot_12_01_20_at_07.21_AM.PNG



ORGANISATION DE L'ARTILLERIE /https://rosalielebel75.franceserv.info/guerre-des-tranchees-artillerie.html

Artillerie française pendant la Première Guerre mondiale / https://fr.wikipedia.org/wiki/Artillerie_fran%C3%A7aise_pendant_la_Premi%C3%A8re_Guerre_mondiale



 2 - Il est présent au corps du 3e RAP à la mobilisation générale le 1er août 1914, parti aux armées le 5 août,

La guerre survient alors qu’il n’a pas fini son service militaire, celui-ci durant 3 ans à cette époque. Cela lui vaut de partir immédiatement avec son régiment à la frontière pour stopper le déferlement des armées allemandes qui, suivant le plan Schlieffen-Moltke effectuent un large mouvement de tenaille par la Belgique et le Luxembourg. Les Allemands infligèrent de lourdes pertes aux armées françaises dans les Ardennes, la Lorraine, la Somme et la 1ère bataille de la Marne les obligeant à battre en retraite.

 3 - Passé au 6e régiment d'artillerie à pied le 15 juillet 1915,

http://87dit.canalblog.com/archives/2016/11/08/34155154.html

Page1_13.jpg

 4 - Passé au 7e régiment d'artillerie à pied de Nice, le 1er mars 1916,

 5 - Passé au 150e régiment d'artillerie à pied le 1er août 1918,

Passé au 155e régiment d'artillerie à pied le 1er août 1919.

Envoyé en congé illimité de démobilisation le 25 août 1919, il se retire à Plogonnec, certificat de bonne conduite accordé.

Jean-Louis a participé à la campagne contre l'Allemagne du 2 août 1914 au 25 août 1919.

Il réside à Quimper en mai 1922, au moulin vert en Penhars en janvier 1940. Il est classé dans l’affectation spéciale à l’Hôpital psychiatrique de Quimper le 11 janvier 1940 comme infirmier. Il décède à Quimper le 12 mars 1967.

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

|2_Jean Marie BOZEC LE 1859
|--1_Jean Louis BOZEC LE 1892-1967
|3_Marie Anne LEILDÉ 1864-1924