Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

 

 

 

 


Yves René Marie QUEINEC
Yves René Marie QUEINEC
  • Né le 8 janvier 1896 (mercredi) - Plogonnec Ménez Devet, 29169, Finistère, Bretagne, France
  • Décédé le 13 mars 1965 (samedi) - Quimper, 29232, Finistère, Bretagne, France,à l'âge de 69 ans
1 média disponible 1 média disponible

 Parents

portrait

 Union(s)

 Frères et sœurs

 Notes

Notes individuelles

 1 - QUEINNEC Yves René Marie (1896-1965)

Plogonnec/ https://fr.wikipedia.org/wiki/Plogonnec

QUEINNEC Yves René Marie naît le 08/01/1896 à Plogonnec au lieu-dit : Menez Débat, fils de Yves, âgé de 30 ans, cultivateur et de BIDON Marie Louise, âgée de 27 ans, ménagère. Il épouse le 13/06/1920 à Guengat SEZNEC Marie Renée âgée de 25 ans , née le 28/10/1894 à Guengat, fille de Jean et de Françoise SAFFAL.Cultivateur ( puis chauffeur d'automobile) domicilié à Plogonnec, au conseil de révision, sa fiche matricule n° 1525, au bureau de recrutement de Quimper, le dépeint : les cheveux noirs, les yeux roux un mètre 64 de taille, il sait lire et écrire.

FRAD029_1R_01572_0040.jpg

 2 - Yves 18 ans est incorporé au 48e regiment d'infanterie de Guingamp le 9 avril 1915,

En 1914, son casernement ou lieu de regroupement est Guingamp. Il fait partie de la 37e brigade d’infanterie, 19e division d’infanterie, 10e corps d’armée. Constitution en 1914 : 3 bataillons. À la 19e division d’infanterie d’août 1914 à nov. 1918.2 citations à l’ordre de l’armée, fourragère verte,Yves part au front le 6 décembre 1915. Il rejoint sont régiment dans le secteur d' Argonne ( : La Fille Morte, Four-de-Paris, La Harazée, la Houyette)


Durant le 1er trimestre 1915, l'Armée a pris conscience de la nécessité pour le moral et la santépsychologique des soldats qu'il serait bénéfique de leur attribuer quelques permissions, jusqu'alors cellesci étaient l'apanage des officiers, tout en restant à proximité puisque les moyens de transport ne leurpermettaient pas de rentre chez eux dans les délais accordés.


ob_a0596a_w_40_Modifie_Colorized.jpg

 3 - Passé au 7ᵉ régiment d'infanterie (en garnison à Cahors) le 14 juin 1916,

En 1914, son casernement ou lieu de regroupement est Cahors. Il fait partie de la 65e brigade d’infanterie, 33e division d’infanterie, 17e corps d’armée. Constitution en 1914 : 3 bataillons. À la 33e division d’infanterie de août 1914 à juil. 1915 puis à la 131e division d’infanterie jusqu’en nov. 1918. 2 citations à l’ordre de l’armée, fourragère verte,

 4 - Evacué blessé au bras gauche par balle le 27 juin 16 à Verdun


Blessures de guerre

http://87dit.canalblog.com/archives/2015/01/22/31362869.html


au dépôt le 25 août 1916,

 5 - A l'armée d'Orient, du 25 aout 1916 au 20 juillet 1919

Salonique.jpg

 6 - Muté au 84e Régiment d'Infanterie le 25 août 1916,

En 1914, Casernement : Avesnes-sur-Helpe, Le Quesnoy, Landrecies Il fait partie de la 2e brigade d’infanterie, 1e division d’infanterie, 1e corps d’armée À la 1e DI d’août 1914 à juin 1915 puis à la 122e DI jusqu’en nov. 1918 Constitution en 1914 : 3 bataillons 2 citations à l’ordre de l’armée, fourragère verte,Yves rejoint le 84è RI dans la région de Koupa Grèce

1916 Salonique (janv.-mars) vallée du Vardar (mars-août) région de Koupa (sept.-déc.)

1917 région de Koupa (janv.-mars), attaques du Skra di Legen (mai) puis en mai-nov.

1918 vallée du Vadar (janv.-juil.) puis Serbie (sept.) : Dobropolje, Kotka, Serres, Drama

Yves rejoint son régiment dans le secteur de MAKUKOVO historique du 84ème RI https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k320049v.texteImage

 7 - En renfort au 371ᵉ régiment d'infanterie le 12 octobre 1916,

371ème Régiment d'InfanterieEn 1914, son casernement ou lieu de regroupement est Belfort.Il fait partie de la 114e brigade d’infanterie, 57e division d’infanterie, 7e région, 4e groupe de réserve.Constitution en 1914 : 2 bataillons, puis 3 en nov. 1916 (adjonction d’un bataillon avec des soldats des235e et 244e R.I.)À la 57e D.I. d’août 1914 à nov. 1918.

1916 Salonique (début 1916), Krusa-Balkans (mai à août), frontière bulgare (août), Monastir, Pisoderi,Kénali (sept. à nov.)

1917 Orient : Piton 1248 (mars), Snégovo, Boucle de la Cerna (mai) lac de PrespaAlbanie : Krouchova, Longa, Pléchichta (fin 1917 à mai 1918)

1918 Cote 2150, le Kamis (juin) puis Serbie (sept.)

historique du 371ème RI https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62631100.texteImage

 8 - Evacué malade le 1er décembre 1916,

au dépôt le 25 décembre1916

 9 - En renfort au 371e régiment d'infanterie le 29 mai 1917,

Offensive du Drobopolje en Serbie septembre 1918 http://www.chtimiste.com/batailles1418/1918serbie.htm

88876381.jpg

 10 - Rapatrié des Balkans le 20 juillet 1919,

Affecté au 19ème régiment d'infanterie caserné à Brest,

Envoyé en congé illimité de démobilisation le 7 novembre 1919, se retire à Guengat,

Maintenu service armé par la commission de réforme de Quimper du 18 juin 1920 (séquelles de paludisme).

Yves a participé à la campagne contre l'Allemagne du 8 avril 1915 au 7 novembre 1919.

 11 - Yves est cité à l'ordre du Régiment le 15 septembre...

n'a pas hérité à se jeter résolument dans l'Hom pour essayer de sauver un soldat qui venait de disparaître dans la rivière”.

La Croix de Guerre avec étoile de bronze meunier décerne.CG1418_1_E_BR_removebg_preview_3_.png

En décembre 1920, il réside à Saint-Nazaire, en avril 1921 à Guengat, en avril 1930, et en 1936 à Penhars.

Yves décède à Quimper le 13 mars 1965.

FRAD029_1R_01572_0041.jpg

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Jean QUEINNEC 1829-1900/ Marie Jeanne BELLAMY 1832-1890/ René BIDON 1842-1893 Marie Louise Le Boëte 1845-1927
||||






||
portrait
Yves QUEINNEC 1865-1926
 portrait
Marie Louise BIDON 1868-1932
||



|
portrait
Yves René Marie QUEINEC 1896-1965