Joseph de PUNIET de MONTFORT
chevalier de Monfort et de l'Empire (1er, 19 mars 1808)

  • Né le 6 avril 1774 - Château de Ventalays, Montcuq (46)
  • Décédé le 30 janvier 1855 - Paris X° (75) , à l’âge de 80 ans
1 média disponible 1 média disponible

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Grands parents paternels, oncles et tantes


 Notes

Notes individuelles

Inspécteur général des Fortifications Chevalier de l'Ordre Royal et Militaire de Saint-Louis (8 juillet 1814)

Grand officier de la Légion d'honneur, Général de brigade, Son nom figure sur l'Arc de Triomphe de l'Étoile, à Paris.

Joseph de Puniet de Monfort entre comme cadet à l'école du Génie de Brienne, ainsi que le fit Napoléon Bonaparte quelques années plus tôt. Lieutenant du Génie le 15 février 1793, Il mène une carrière dans cette Arme. Il participe à la Campagne d'Italie en 1799 et 1800. Chevalier de la Légion d'Honneur le 14 juin 1804, il est incorporé en 1806 et 1807 dans la grande armée d'Allemagne et devient colonel le 5 juillet 1807. Il est nommé Chevalier de l'Empire le 19 mars 1808, confirmé par lettres patentes du 28 janvier 1809. Il commande les fortifications de Paris de 1808 à 1812. Il participe ensuite à la campagne de Russie de 1812, en qualité de directeur du parc général du Génie de la Grande Armée. Avec son ami le futur général-baron François Joseph Kirgener, ils sont les premiers à avoir posé le pied en Russie le 23 juin 1812, ayant traversé seuls le Niemen la veille de l'offensive. L'empereur l'apprendra et les menacera du peloton d'exécution pour cette incartade, leur bravoure et l'offensive aidant, cet épisode leur sera finalement pardonné. Joseph Monfort devient Officier de la Légion d'Honneur le 2 septembre 1812. Pendant cette campagne, deux de ses lettres seront interceptées par les Russes; une adressée (de Viasma,le 1er nov. 1812) à sa femme Eulalie-Placidie (née Hennet) et l'autre (de Smolensk, le 9 nov. 1812) à L.V. de Caux, chef du bureau du Génie au ministère de la guerre. Après la mort du colonel Liédot, le colonel Joseph Monfort devient chef d'état-major du Génie. Il l'est pendant la campagne d'Allemagne de 1813, jusqu'à la bataille de Leipzig où il est suspendu pour avoir fait sauter prématurément le 19 octobre le pont de Lindenau. Après avoir demandé à Berthier la veille de jeter d'autres ponts sur l'Elster (Berthier refusera, l'Empereur ne l'ayant pas ordonné), il reçoit l'ordre du général Dulauloy de détruire le pont du moulin reliant Lindenau à Leipzig dès que les troupes françaises l'auront franchi. Constatant le désordre au cours du franchissement du pont, ignorant l'ordre dans lequel les corps d'armée se succèdent, il s'éloigne pour obtenir des précisions quant à l'ordre de passage des troupes. Il confie alors la mise à feu du pont miné à un caporal et à quatre sapeurs, qui de panique, le font sauter aux premiers coups de fusils. Le colonel Monfort ainsi que le caporal seront cités en conseil de guerre, mais l'affaire n'aura pas de suite. Il est transféré alors à Mayence. Mais la place de Mayence est bientôt assiégée, et il reprend le commandement des troupes du Génie de la ville jusqu'à la chute de l'Empire (décembre 1813 - avril 1814). Louis XVIII le crée Chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, le 8 juillet 1814. Il est fait Maréchal de camp par le Roi (le 20 août 1814). Il est chargé alors du commandement du génie de la maison militaire du Roi. Il est nommé Maréchal de camp (Général d'Empire) par Napoléon, dans son arme, lors des Cent-Jours (par décret le 28 avril 1815) (et non confirmé, l'Empereur ne sachant pas sa nomination par Louis XVIII). Il prend ainsi le commandement du génie du 7ème corps (la future Armée des Alpes). En juillet 1815, avec les généraux Curial et Puthod, il porte au maréchal Saint-Cyr la soumission de l'Armée des Alpes. En 1833, Il prend part à la Commission d'Afrique sur les propositions du Maréchal Soult au roi et est chargé des travaux du génie et des ponts et chaussées en Algérie. Il devient Grand Officier de la Légion d'Honneur le 18 avril 1834. Il écrit ses "Mémoires" dont le manuscrit sera parfois prêté par son petit-fils, le Général Léon Chambert pour compléter des ouvrages historiques de Paul Foucart, Arthur Chuquet, Lazare Carnot et Adolphe Thiers (correspondance du Général Carnot) (ces Mémoires ont été "réédités" à l'initiative de l'un de ses descendants Chambert-Loir, en série limitée à seule destination des autres descendants intéressés). Il reste Inspecteur Général des Fortifications jusqu'en 1838. Il décède le 30 janvier 1855 à Paris. Il est enterré au cimetière du Montparnasse. Des divergences existent sur l'identité du Monfort inscrit sous le pilier nord de l'arc de triomphe. En effet, Jacques de Montfort, présumé être la personnalité du pilier nord a toujours eu son nom orthographié avec un "t". L'architecte Jules-Denis Thierry, dans sa notice historique de l'Arc de Triomphe de 1847, fait aussi l'erreur en recopiant Monfort avec un "T". Pour Joseph Monfort, les 2 orthographes ont été utilisées, bien que Monfort soit la véritable orthographe. En raison des services rendus par Joseph Monfort jusqu'en 1838 et des relations qu'il entretenait avec le Maréchal Soult, il est très probablement celui de l'arc de triomphe, ajouté par Soult en 1841)

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Michel Pierre de PUNIET, seigneur de Fontauda et de Rolland 1682-1749   x x    
| |



|
François Arnaud de PUNIET de MONTFORT 1729-1805   Catherine de LA BORIE †1809
| |



|
portrait
Joseph de PUNIET de MONTFORT, chevalier de Monfort et de l'Empire (1er, 19 mars 1808) 1774-1855



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content