Guillaume IX Le troubadour de POITIERS
Guillaume IX Le troubadour de POITIERS
  • Born 22 October 1071
  • Deceased 1 February 1127,aged 55 years old
  • Duc d'Aquitaine
4 files available 4 files available

 Parents

 Spouses and children

 Notes

Birth

Il continue à développer l'embryon d'organisation administrative de ses prédécesseurs, avec l'ajout d'un prévôt à Surgères en 1087 et la création d'agents forestiers. Il prend et détruit le château de Blaye au comte Guillaume V d'Angoulême, afin de réfréner les entreprises de celui-ci en Saintonge.Ayant acquis des droits sur Toulouse par sa femme Philippe, il les fait valoir par les armes en prenant Toulouse en 1098. Guillaume le Troubadour rejoint la première Croisade, menée par Godefroy de Bouillon, après la chute de Jérusalem, en mars 1101. Il reste une année et demie en Orient, à combattre le plus souvent en Anatolie, où il est gravement battu deux fois, notamment aux Monts Taurus.En 1110, il est blessé à Taillebourg.Il s'empare de biens de l'Église en 1113 pour financer sa campagne contre Toulouse, et abandonne sa femme Philippe pour la fille de Barthélémi de l'Ile Bouchard, épouse de son vassal le vicomte Aimeri V Adhémar de Châtellerault, qu'il surnomme la Maubergeonne, la Dangereuse (1087-1151). Ces actes lui valent l'excommunication par Pierre II, évêque de Poitiers en 1115. Il marie néanmoins son fils Guillaume à la fille de sa maîtresse en 1121.Guillaume IX de Poitiers marque surtout l'histoire comme homme de lettres, qui sait entretenir une des cours les plus raffinées d'Occident.Il accueille à sa cour le barde Gallois Blédri ap Davidor, qui réintroduit sur le continent l'histoire de Tristan et Iseut.Il est lui-même un poète, utilisant la langue d'Oc pour ses œuvres, poèmes mis en musique.C'est le plus ancien poète médiéval, depuis saint Fortunat au vie siècle (qui réside longtemps à l'abbaye Sainte-Croix de Poitiers), dont des œuvres en langue vulgaire, ni sacrées ni à la gloire de héros guerriers, soient conservées. Ses vers traitent le plus souvent des femmes, d'amour et de ses prouesses sexuelles. Sa poésie est parfois très crue (par exemple dans la chanson convenable, quand il demande à ses compagnons quel cheval il doit monter, d'Agnès ou d'Arsens) et peut même aller jusqu'à parler d'amour entre hommes[réf. nécessaire]3, reflet d'une époque où l'Église n'a qu'une emprise limitée sur la société[réf. nécessaire]. Considéré comme un des précurseurs de l'amour courtois (fin amor en occitan), il est l'un des modèles influents de l'art des troubadours, dont la poésie va devenir plus galante.À son retour de croisade, il répudie sa femme et prend pour maîtresse une femme mariée (Dangereuse de L'Isle Bouchard), qu'il invoque comme muse dans ses poèmes sous le nom de Dangereuse (la Maubergeonne). Il évoque aussi la fondation d'un couvent, dont les nonnes seraient choisies parmi les plus belles femmes du comté. À la bataille de Cutanda, il aurait combattu avec le corps de sa maîtresse peint sur son bouclier.Il évoque également la guerre et les conséquences qu'elle a eu pour lui : selon Orderic Vital, il raconte sa captivité en Orient de manière plaisante.Il fait de grosses donations à l'Église, dont certaines pour la fondation de monastères. Il reconstruit le palais des comtes de Poitiers.

Death

À la fin de sa vie, il participe à un épisode de la Reconquista. Allié au roi de Castille et León, Alphonse le Batailleur, qui a épousé sa sœur Béatrice, ils guerroient de 1120 à 1123 pour la conquête du royaume de Valence, remportant notamment la bataille de Cutanda, le 18 mai 1120.

 Sources

  • Birth: Wikipédia
  • Death: Wikipedia.

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

|2_Guillaume VIII le vénérable de POITIERS †1086
|--1_Guillaume IX Le troubadour de POITIERS 1071-1127
|                                                                           _____|24_Hugues Ier Capet des CAPÉTIENS 939-996
|                                                  _____|12_Robert II le Pieux des CAPÉTIENS 972-1031
|                                                 /                         ¯¯¯¯¯|25_Adelaide de AQUITAINE ?948-1006
|                       _____|6_Robert I° le Vieux de BOURGOGNE ca 1011-1076
|                      /                        \
|                     /                          ¯¯¯¯¯|13_Constance de PROVENCES ET D'ARLES ?984-1032
|3_Hildegarde de BOURGOGNE ?1050-?1104
                      \
                       \                           _____|14_Foulques III dit Foulques Nerra (« le Noir ») d' ANJOU 938-1040
                        \                         /
                         ¯¯¯¯¯|7_Ermengarde d' Anjou †1076
                                                  \                         _____|30_Robert de VERMANDOIS (carolingienne) ?910-?987
                                                   ¯¯¯¯¯|15_Hildegarde de HAUTE-LORRAINE
                                                                             ¯¯¯¯¯|31_Adélaïs de CHALON (pépinide de BOURGOGNE) ?928