médaille de vermeil "Genève reconnaissante" (1978) Prix de la Ville de Genève (1978)

  • Née le 14 avril 1888 - Genève, 1200, Genève, Région Lémanique, SUISSE
  • Décédée le 11 février 1980 - Genève, 1200, Genève, Région Lémanique, SUISSE , à l’âge de 91 ans
  • Enseignante

 Parents

  • Adolphe Jaques MOYNIER, consul de Belgique à Genève (1890) , né le 26 septembre 1860 - Petit-Saconnex, Genève, Genève, SUISSE, décédé le 23 septembre 1933 - Valavran - Bellevue, 1293, Genève, Région Lémanique, SUISSE à l’âge de 72 ans, Avocat, agent de change
    Marié en 1883 avec
  • Lydie BONNA, née en 1863, décédée en 1930 à l’âge de 67 ans

 Frères et sœurs

 Notes

Naissance

fondatrice du théâtre de marionnettes de Genève (1930)
Marcelle Moynier est née à Genève en 1888 dans une famille aisée : père banquier, grand-père cofondateur du CICR avec Henri Dunant. Son éducation fut privilégiée : école privée, puis précepteurs, loisirs avec sports (voile, tennis, équitation, etc.) et théâtre. A quinze ans elle entra au Conservatoire de Genève où elle étudia le théâtre et la musique avec Jaques-Dalcroze et en particulier sa nouvelle technique, la rythmique. Elle suscita l’admiration de son maître.
Ses qualités qui incluaient fraîcheur, curiosité, enthousiasme et humour étaient appréciées de ses amis. Un certain goût du risque l’animait : elle fut l’un des premiers membres du Touring Club et fut la première Genevoise à monter dans un biplan. En 1914 elle participa aux festivités du centenaire du rattachement de Genève à la Suisse avec Jaques-Dalcroze.
En 1915 elle choisit d’enseigner gratuitement, à des enfants défavorisés, la diction et la rythmique. Parallèlement elle s’occupa des prisonniers de guerre du CICR. Puis elle fonda une troupe de théâtre, "La Roulotte" dont le but était de récolter des fonds pour des œuvres de bienfaisance. Puis elle créa un cabaret musical humoristique, "Le Puceron Mauve", et un théâtre d’enfants où elle utilisait tous les moyens d’expression artistique pour faire jouer ses jeunes artistes.
En 1929 elle fut éblouie par un spectacle de marionnettes italiennes et décida de fonder une troupe de marionnettes, "Les Petits Tréteaux". Des artistes créèrent les marionnettes et la décoration. Elle-même fit des décors et des accessoires. Sa mère confectionna les costumes. Des comédiens et des musiciens complétèrent la troupe. La première représentation eut lieu en 1939 à la Salle des Abeilles à l’Athénée et connut un grand succès.
En 1937, "Les Petits Tréteaux" représentèrent la Suisse à l’Exposition universelle à Paris. Ce fut le début de nombreuses tournées. En 1940 le petit théâtre changea de nom et devint "Les Marionnettes de Genève" sis dans le salon de Marcelle Moynier, rue Constantin. Les spectacles étaient souvent musicaux avec des œuvres de Ravel, Debussy, Strawinsky. Elle était entourée par une pléiade d’artistes qui collaborèrent avec elle pendant une trentaine d’années.
En 1971, sentant la relève assurée, Marcelle Moynier constitua une fondation à laquelle la Ville et l’Etat de Genève décidèrent d’accorder une subvention. Puis des festivités furent organisées pour le cinquantenaire de la création des Marionnettes. Marcelle Moynier s’éteignit le soir de ces manifestations comme si son rôle se terminait avec la pérennisation de son œuvre. Le lendemain le Conseil municipal votait à l’unanimité les crédits pour la construction d’un théâtre de marionnettes, celui qui existe aujourd’hui rue Rodo."
Source : http://www.f-information.org/fiche/429.htm
- Article sur Marcelle MOYNIER, Le Temps - Archives Historiques, Journal de Genève, 17 avril 1978, p. 13

 Sources

  • Naissance: Rossellat Geneanet Lionel Rossellat - Geneanet - - Internet

 Aperçu de l'arbre

    Barthélémy PACCARD 1796-1863   Françoise Élisabeth Anna TATTET 1805-1871        
  |
10
  |
11
   
 


   
  |    
Gustave Louis Gabriel MOYNIER, Co-fondateur de la Croix-Rouge 1826-1910   Jeanne Françoise Fanny PACCARD 1828-1912    
|
4
  |
5
 



 
|  
Adolphe Jaques MOYNIER, consul de Belgique à Genève (1890) 1860-1933   Lydie BONNA 1863-1930
|
2
  |
3



|
Marcelle Berthe Fanny MOYNIER, médaille de vermeil "Genève reconnaissante" (1978) Prix de la Ville de Genève (1978) 1888-1980


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content