(Louis de BEAUREPAIRE de LOUVAGNY)
Ecuyer , Seigneur de Louvagny , Jort, la Rozière, Pierrefitte etc.

  • Décédé en 1620

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Frères et sœurs

(afficher)

 Événements


 Notes

Notes individuelles

Agé de 9 ans fut page du duc de Lorraine qui mourut 6 ans après. Il devint alors page de M. de Guise. A sa sortie de page, à 18 ans, il futgendarme de la compagnie de M. de Halot-Montmorency. A 21 ans, il futnommé maréchal des logis de la compagnie des gens d'armes de M. de Thorigny où il devint guidon, enseigne et lieutenant.
Il reçut le 18 janvier 1590 (A) une commission de capitaine pour lever cent hommes d'armes ; il était guidon de 50 hommes d'armes des ordres du roi sous la charge du comte de THORIGNY en 1594 (AC).
Il fut nommé gouverneur de la ville de St-Maixent le 28 janvier 1590 en survivance de son père Robertqui avait été aussi gentilhomme ordinaire de la chambre du roi commeJullien de BEAUREPAIRE, frère dudit Robert (R - Dossier bleu 77).
Il eut l'honneur d'être très connu du roi Henri IV et se ressentit des libéralités de ce roi : en 1599, il en reçut pour récompense de ses services les biens confisqués de plusieurs rebelles criminels de lèse-majesté qui possédaient des places et offices de président et élus de la ville d'Argentan, mais ces rebelles étant tous ses parents et amis, Louis de BEAUREPAIRE leur rendit peu après tous leurs biens (R - Dossier bleu 77).
http://c.debeaurepaire.free.fr


Sgr de Pierrefitte et de Louvagny. Agé de 9 ans fut page du duc de Lorraine qui mourut 6 ans après. Il devint alors page de M. de Guise. A sa sortie de page, à 18 ans,il fut gendarme de la compagnie de M. de Halot-Montmorency. A 21 ans,il fut nommé maréchal des logis de la compagnie des gens d armes de M.de Thorigny où il devint guidon, enseigne et lieutenant.
Il reçut le18 janvier 1590 (A) une commission de capitaine pour lever cent hommesd armes ; il était guidon de 50 hommes d armes des ordres du roi sousla charge du comte de THORIGNY en 1594 (AC).
Il fut nommé gouverneurde la ville de St-Maixent le 28 janvier 1590 en survivance de son pèreRobert qui avait été aussi gentilhomme ordinaire de la chambre du roicomme Jullien de BEAUREPAIRE, frère dudit Robert (R Dossier bleu 77).
Il eut l honneur d être très connu du roi Henri IV et se ressentit des libéralités de ce roi : en 1599, il en reçut pour récompense de sesservices les biens confisqués de plusieurs rebelles criminels de lèse-majesté qui possédaient des places et offices de président et élus dela ville d Argentan, mais ces rebelles étant tous ses parents et amis,Louis de BEAUREPAIRE leur rendit peu après tous leurs biens (R Dossier bleu 77).
Il épousa en premières noces, le 21 janvier 1588 (H - AC)Prégente d OILLIAMSON4, veuve en premières noces du baron de la PLANCHE et en deuxièmes noces de Jean de la MORICIÈRE, éc. Sgr et patron deVicques, fille de Thomas d OILLIAMSON, chevalier des ordres du Roi, Sgr Vicomtal de Coulib uf, d Ouilly et de Fribois. Il n eut pas d enfantde ce mariage. Prégente d OILLIAMSON après sa mort fut inhumée dans léglise de Louvagny.
En secondes noces, Louis de BEAUREPAIRE épousa, le 16 octobre 1594 (H - AC) Madeleine le FOURNIER5, veuve en premièresnoces de noble homme Philippe de BÉRENGER et en deuxièmes noces de Nicolas de MARGUERIE, Sgr de Bretteville, enseigne de la compagnie du comte de THORIGNY, fille et seule héritière de noble homme Pierre le FOURNIER, Sgr des Aulnais et de Guillemine de NOCEY. Sa femme lui fit donation de tous ses biens, à charge pour Louis de BEAUREPAIRE de payer 100 écus de rente pour le douaire de Jeanne de NEUVILLE, veuve de Henrile FOURNIER, Sgr du Mesnil, son oncle. Louis de BEAUREPAIRE donna procuration pour faire enregistrer le contrat de mariage le 9 novembre 1594 (copie simple A).
Il acquit le 14 novembre 1595 les fief, terre et seigneurie de Louvagny mouvant de la châtellenie d Exmes de Nicolas leNORMAND, l acte d acquêt ne parle ni du château ni de la chapelle attenante à l église et le prix de la cession s élève à 2333 écus. La famille le NORMAND possédait cette terre depuis au moins le XVe avec Girotle NORMAND6. Cet achat terminait une politique d acquisitions de droits et terres commencée depuis longtemps.
C est ainsi que par contrat du 9 juin 1588 avec Gratien le NORMAND, frère de Nicolas, il avait le droit de prendre 100 écus de rente sur ce fief, comme faisant suite auxdroits de Thomas RETOUL, fils de Jean RETOUL et de Nicole le NORMAND,au mariage desquels avait assisté Jacques GAULTIER, éc. prêtre en 1498 (A). C est ainsi aussi qu il avait procédé à des contrats d échangede terre avec Jérôme le NORMAND, tandis que son grand-père Gratien avait déjà eu des procès d intérêt avec Robert le NORMAND en 1538 (A).

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

portrait
Gratien Dit De Beaurepaire Aprés 25 01 1561 GAULTIER, Ecuyer †1566
 Anne de TIRMOIS †1578/  
||



|
Robert de BEAUREPAIRE, Ecuyer ,seigneur de la Rozière et de Pierrefitte,Seigneur de Louvagny †/1595 Adrienne du ROUYL †/1581
||



|
Louis GAULTIER, Ecuyer †1620