Message to visitors

close

Si vous observez des erreurs ou des commentaires àposter, n'hésitez pas à me contacter,généralement je réponds toujours l'erreur esthumaine.

L'origine de Armoiries familiales daterait du XII èmesiècles, mais pour illustrer certaines fiches avant lacréations des armoiries je me suis parfois permis  demettre l'armoirie de la ville, au moyen âge certainesfamilles nobles, seigneurs ou chevaliers illustraient leursboucliers ou étendards par des figures géométriques ou d'animaux.

si cela peut vous offusquer signalez le moi. Merci de visiter magénéalogie


Begga de Landen
Begga de Landen
Sosa :61,510,281,601
Sainte Begga

  • Born in 620 Julian
  • Deceased 17 December 693 Julian,aged 73 years old
  • Fondatrice du monastère d'Andenne
1 file available 1 file available

 Parents

a picture
  • Maire du Palais d'Austrasie (615)
  •  
  • Fondatrice de l'abbaye de Nivelles
  •  Spouses and children

     Paternal grand-parents, uncles and aunts

     Maternal grand-parents, uncles and aunts

     Notes

    Individual Note

    Begga est une fille de Pépin de Landen et de Itte Idoberge, fondatrice et première abbesse de Nivelles et par conséquent soeur de sainte Gertrude, seconde abbesse de Nivelles, et de Grimoald, maire du palais d'Austrasie.
    Elle épouse vers 643 ou 644 Ansegisel, fils de saint Arnulf, évêque de Metz depuis 613, et de Dode. Les jeunes époux ont donné naissance :
    De manière certaine à Pépin le Jeune (v. 645 † 714), maire des palais d'Austrasie, de Neustrie et de Bourgogne, hypothétiquement à Grimo, abbé de Corbie et archevêque de Rouen de 690 à 748, selon dom Jean Laporte. Cette hypothèse part du principe que les évêques qui se succèdent dans un même diocèse durant le haut Moyen Âge sont souvent apparentés. Or Griffo est précédé d'un Ansbert, parent probable de Dode, son second successeur est saint Hugues petit-fils de Pépin le Jeune. Cela place Grimo comme un parent des Arnulfinges. En rapprochant le nom de Grimo à celui de Grimoald, on le place comme parent des Pépinides. Chronologiquement, il ne peut alors qu'être fils d'Ansegisel et de Begga. Mais ses conclusions ne sont pas toujours acceptées, et Jean Laporte semble confondre Griffo (ou Grippho, archevêque de 695 à 713) avec Grimo, archevêque de 744 à 748.
    Hypothétiquement à Clotilde Dode, épouse du roi Thierry III, selon Maurice Chaume6. Cette hypothèse s'appuie sur la présence de prénoms mérovingiens au sein de la famille de Caribert de Laon et considère Bertrade de Prüm comme une fille de Thierry III et de Clotilde Dode. Puis il constate que Pépin le Bref et son épouse Bertrade, fille de Caribert, possédaient en commun deux propriétés à Rommersheim et à Rheinbach et tenaient chacun leur moitié de leur père, ce qui suppose un ancêtre commun proche. Une chronique tardive, celle d'Adémar de Chabannes, au XIe siècle, donne le roi Clotaire IV, fils probable de Thierry III et de Dode, comme cousin de Charles Martel. Enfin, le nom de Clotilde Dode est rapproché de celui desainte Dode, l'épouse de saint Arnulf et la mère d'Anségisel.
    Deux autres enfants ont été attribués à Ansegisel et à Begga, mais ces propositions sont depuis abandonnées :
    Martin († 690), comte qui se bat en 690 contre Ébroïn aux côtés de Pépin le Jeune8. Cette hypothèse se fonde sur l'Hagiolum Viennense, datant de 1040, qui mentionne Pipinus, Ansegelli filius, et Martinus frater eius (=« Pépin, fils d'Ansegisel, et Martin, son frère »). Mais cette mention est maintenant considérée comme une mauvaise interprétation d'un passage du Liber Historiae Francorum, qui ne permet pas de préciser le lien de parenté entre Pépin et Martin, ni même s'il y en a un lien de parenté9.
    Sainte Landrada, fondatrice de l'abbaye de Munsterbilzen, dont une biographie tardive indique qu'elle descendait de Pépin et d'Arnulf († 690). Chronologiquement, elle ne pourrait être que fille d'Ansegisel et de Begga, mais la biographie insiste sur sa qualité de fille unique9.
    La Vita Beggae, rédigée au XIe siècle raconte qu'Ansegisel est assassiné à Chèvremont (près de Liège) par un noble austrasien du nom de Godin ou Gundoen qu'il aurait auparavant élevé comme son fils. La date de cet évènement n'est pas mentionnée, mais elle est postérieure à 648 (un acte des abbayes de Stavelot et Malmédy le mentionne comme vivant) et antérieure à 691 (quand Begga, veuve, se retire à Andennes), 680 (Pépin le Jeune est déjà l'un des principaux chefs austrasiens) ou 669 (si l'on identifie le meurtrier à un Gundoen qui devient alors duc en Austrasie). Ce Gundoen pourrait être apparenté Otton, maire du palais d'Austrasie, prédécesseur et ennemi de Grimoald. Christian Settipani voit ce meurtre comme une vengeance de la famille d'Otton en réponse au meurtre d'Otton en 643, vengeance rendue possible par la mort de Childebert l'Adopté en 662.
    Devenue veuve, Begga décida de consacrer une partie de sa fortune au service de Dieu. Elle se rend à l'abbaye de Nivelles, fondée par sa mère. En 691 avec l'autorisation de l'abbesse Agnès, elle convainc alors plusieurs nonnes de la suivre lesquelles bâtissent ensemble le monastère à Andenne, actuellement dans la province de Namur en Belgique. Elle y meurt deux ans plus tard, le 17 décembre.
    Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Begga

     Sources

    • Birth: "Du Moyen-Âge aux Temps Modernes" - Les Ducs de Bourgogne - Publishing - Livres d'Histoire de France - Original
      Jean Richard, Les ducs de Bourgogne et la formation du duché du xie au xive siècles, Société Les Belles Lettres, Paris, 1954.
      Ernest Petit, Histoire des ducs de Bourgogne de la race capétienne, Paris, 1885.
      Maurice Chaume, Les origines du duché de Bourgogne, Académie des Sciences, Arts et Belles Lettres, 1925.
      Eugène Jarry, Formation territoriale de la Bourgogne. essai de géographie historique, Paris, 1948.

      Photos and archival records

    {{ media.title }}

    {{ media.short_title }}
    {{ media.date_translated }}

     Family Tree Preview

      sosa Garibald Ier le sueve de Bavière, 1 erv Duc de Bavière puis Roi d'Eustrasie ca 540-ca 590 sosa Waltrade de Longobardi ca 535-571 sosa Ansbert de Rodez, Sénateur gallo-romain sosa Bilichilde N? sosa Severus de Gascogne, Duc de Gascogne ca 535-ca 575 sosa Vuldetrade de Gascogne-de-Trêve ca 540-610
     |
    10
     |
    11
     |
    12
     |
    13
     |
    14
     |
    15
     


     


     


     | | |
    sosa Carloman de Landen, duc de Landen ca 555-ca 615 sosa Gertrude de Bavière ca 560- sosa Grimoald Ier de Metz, Évêque de Metz (602-610) 555-611 sosa Sainte Itta de Gascogne ca 560-612
    |
    4
     |
    5
     |
    6
     |
    7



     


    | |
    sosa Pépin le Vieux L'Ancien de Landen ca 580-639 sosa Itta de Nivelles, Bienheureuse Itta de Nivelles 592-652
    |
    2
     |
    3



    |
    sosa Begga de Landen, Sainte Begga 620-693


    1. gw_v5_tour_1_title

      gw_v5_tour_1_content

    2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

      gw_v5_tour_2_content

    3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

      gw_v5_tour_3_content

    4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

      gw_v5_tour_3bis_content

    5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

      gw_v5_tour_4_content

    6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

      gw_v5_tour_5_content

    7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

      gw_v5_tour_6_content

    8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

      gw_v5_tour_8_content

    9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

      gw_v5_tour_7_content

    10. gw_v5_tour_9_title

      gw_v5_tour_9_content