Message to visitors

close

LéonPISSOT :

Personnalité locale Choletaise, écrivain.... quis'est particulièrement distinguée au niveau national,comme médecin major du 29è régiment de mobilesde la Loire, durant la guerre de 1870-71.

Proposde Jules Charrier président de la SLA1907:

 "une nobleet grande figure"; "écrivain distingué, au stylefacile et concis"; "préoccupé d'entretenir avec sesconfrères les plus étroites relations"; "uneexistence active".....   

"A la bataille de Cercottes où le 29è Mobiles futsi sérieusement éprouvé, on le vit prodiguantses soins aux blessés avec un zèle et undévouement auxquels chacun de ceux qui ont vécu seplait à rendre justice" .....

Voir aussi ici desContemporains : Menie GREGOIRE,EcrivainPaul COUTEAU,Astronome; Jean MarcAYRAULT, 1er ministre; FrançoisUZUREAU, Chanoine, BrunoRETAILLEAU, Sénateur, DominiqueBLANCHET, Evêque, FernandDUPRE Sculpteur praticien, FrançoisStanislas BIRON Sculpteur Maugeois,récemment sur persocholet !...


  • Born December 31, 1793 - Fay-de-Bretagne, 44056, Loire Atlantique, Pays de la Loire, France
  • Deceased

 Spouses and children

 Notes

Individual Note

________________________

L'ascendance des FURET de Fay-de Bretagne 44, remonte sans grande difficulté à 1600.

Le lien avec la branche bourgeoise d'Angers dès 1450, n'a pas été encore à ce jour formellement établie.

Autre énigme par contre plus récente (1820), au niveau du géniteur de François FURET (1820-1903), fils avéré de Françoise DOUAUD depuis 2010.

Origine filiative de François FURET (DOUAUD) :

- 1ère hypothèse selon la tradition familiale historique après cinq à sept générations : La lingère 22 ans, employée par la famille HEISMIN à Nantes, aurait eu une relation avec le fils Jean Baptiste, âgé alors d'environ 15 ans. Suivant les aveux de leurs fils, les parents se seraient alors sentis obligés, pour réparer, d'élever cet enfant abandonné (déposé le lendemain de la naissance à l'assistance publique).

Fait majeur, on rapporte que le bébé avait sur lui un billet qui le dénommait François FURET !

- 2ème hypothèse : Françoise DOUAULT, sans exclure une relation, à posteriori, avec ce Jean Baptiste HEISMIN, aurait fort bien pu avoir préalablement une relation avec un homme au patronyme FURET (le véritable géniteur connu d'elle seule).

Des chercheurs font état qu'il était assez courant à l'époque que des "filles mères", donnent un ou plusieurs prénoms du géniteur à leur enfant, dit naturel. Ici mieux encore, on aurait le prénom de la mère : François, pour Françoise et FURET pour le patronyme du père potentiel !

Le patronyme FURET est bien présent sur le secteur, dont une large filiation à Faye-de-Bretagne 44, en particulier.

Sachant bizarrement, qu'une descendante avérée de cette filiation, en avril 2014, évoque qu'elle trouve une ressemblance marquée, entre son propre père à elle et le célèbre François FURET, Historien-Académicien 1927-1997, arrière petit-fils avéré de François FURET (DOUAULT) 1820-1903.

S'offre alors au chercheur neutre, au moins deux pistes majeures, pour la période :

- Jean FURET né le 31.12.1793, fils de Guillaume et Marguerite GUIHO, dont on ne connaît rien à ce jour de sa destinée ?

- Jean FURET, né le 02.06.1800 de Julien et Julienne LEMASSON, qui est dit militaire; ce Jean nous le savons décédé le 15.11.1824 !?

Etaient-ils l'un ou l'autre, marin sur un bateau ayant fait escale à Nantes en 1819 ?

Il conviendrait donc d'approfondir la recherche sur au moins ces deux FURET.

SUGGESTION : Toutefois devant cette énigmemajeure, restera, à défaut d'avoir pu rassembler des preuves suffisamment objectives pour trancher, d'envisager un test ADN sur des descendants volontaires de François FURET (DOUAULT; à comparer avec d'autres contemporains FURET descendants, avérés eux, des FURET de Faye-de-Bretagne 44.

Le même test pourrait être parallèlement réalisé avec des contemporains HEISMIN issus de cette filiation et des descendants de François FURET (DOUAULT), afin de compléter et clarifier:

En confortant ou en écartant l'une, voir les deux hypothèses !...

Ce moyen moderne permet aujourd'hui d'objectiver scientifiquement, un lien de sang avec JB. HEISMIN ou un FURET du secteur.

Mais cela ne restera, pour ce qui nous concerne, qu'au niveau de la suggestion, afin d'espérer un jour, pouvoir tendre vers une clarification de cette énigme.

 Sources

  • Individual: Recherche exclusivité et hypothèse Jean-Claude MICHON

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview