Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Léon PISSOT :

Personnalité locale Choletaise, écrivain.... qui s'est particulièrement distinguée au niveau national, comme médecin major du 29è régiment de mobiles de la Loire, durant la guerre de 1870-71.

Propos de Jules Charrier président de la SLA 1907:

 "une noble et grande figure"; "écrivain distingué, au style facile et concis"; "préoccupé d'entretenir avec ses confrères les plus étroites relations"; "une existence active".....   

"A la bataille de Cercottes où le 29è Mobiles fut si sérieusement éprouvé, on le vit prodiguant ses soins aux blessés avec un zèle et un dévouement auxquels chacun de ceux qui ont vécu se plait à rendre justice" .....

Voir aussi ici des Contemporains : Menie GREGOIRE, EcrivainPaul COUTEAU, Astronome; Jean Marc AYRAULT, 1er ministre; François UZUREAU, Chanoine, Bruno RETAILLEAU, Sénateur, Dominique BLANCHET, Evêque, Fernand DUPRE Sculpteur praticien, François Stanislas BIRON Sculpteur Maugeois, récemment sur persocholet !...


Paul COUTEAU
  • Né le 31 décembre 1923 - Roche-sur-Yon (La),85
  • Décédé le 28 août 2014 - Nice, 06088, Alpes Maritimes, Provence-Alpes-Côte-d'Azur, France , à l’âge de 90 ans
  • SCIENTIFIQUE, ASTRONOME
3 médias disponibles 3 médias disponibles

 Parents

 Union(s)

 Notes

Notes individuelles

_________________________

A reçu la légion d'honneur en juin 2009 :
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=404028361634&set=gm.10150552924384562&type=1&theater
_______________________________________________________________________________________________________________________________________

Généalogie partielle soumise à Geneastar, à partir de 20 ans de nos propres recherches au 01.09.2013. Reproposé le 24.02.2014, il y figure désormais à compter du 26.02.2014, parmi les personnalités scientifiques. Chercheur passionné d'Astronomie, spécialiste mondial des étoiles doubles visuelles.
_____________________________________________________________________________________________________________________________________

Extrait de "L'observation des étoiles doubles visuelles" - Editions Flammarion Sciences Humaines :

Paul COUTEAU, né le 31 décembre 1923 à la Roche-sur-Yon, envisage la carrière astronomique dès l'âge de onze ans. Après sa licence d'enseignement des mathématiques, il entre à l'institut d'astrophysique de Paris sous la direction d'Evry SCHATZMANN, il entreprend, sur les étoiles naines blanches, des recherches, qui aboutissent à la thèse de doctorat d'Etat en sciences physiques soutenue en Sorbonne (1956).
Chargé à Nice, comme astronome adjoint (1959), de la rénovation des moyens d'observation, il met en service, grâce à Jean-Claude PECKER, deux grandes lunettes, dont celle de 76 cm, la quatrième du monde. Il a été invité pendant un an à l'université de Chicago (1961) et a été président (1967-1970° de la Commission des étoiles doubles à l'Union astronomique internationale. Il a observé plus de cent mille étoiles, découvrant près de deux mille systhèmes, a calculé de nombreuses orbites, il enseigne ses méthodes à l'université de Nice.

Astronome titulaire depuis 1969, il crée le Centre d'étoiles doubles de l'observatoire de Nice (1973). Il à publié une centaine de mémoires et plusieurs ouvrages en collaboration...
__________________________________________________________________________________________________________________________________

Ouest-France / Pays de la Loire / Les Herbiers / Chantonnay / Archives du jeudi 23-08-2012

Les époux Couteau ont fêté leurs noces de diamant - Chantonnay jeudi 23 août 2012 Au premier rang assis, 5e et 6e en partant de la gauche, les époux Couteau, accompagnés de leur famille et amis pour fêter leurs soixante années de mariage...

les époux Couteau, accompagnés de leur famille et amis pour fêter leurs soixante années de mariage. Marie-Madeleine et Paul Couteau ont fêté leurs 60 ans de vie commune, dimanche 19 août, entourés de leur famille et amis. Cette fête s'est déroulée à la résidence familiale des Tourelles, située à Puybelliard, dans la famille depuis plusieurs générations. De style basque transformé par René Couteau, le père de Paul Couteau et ancien maire du Puybelliard, c'est le lieu d'attache et de vie saisonnière. Paul Couteau est né le 31 décembre 1923, à La Roche-sur-Yon. Petit, il était déjà passionné par l'astronomie. « La réalisation en mécano d'une lunette pointée vers le ciel lui donna une direction pour la vie », souligne son fils, François-Xavier. Arrivé en 1949 à Nice, depuis sa Vendée, au volant de sa « 5 CV trèfle », il débarque à l'observatoire de Nice, sur les hauteurs de la ville, où tout était en sommeil. Après des études en mathématiques et un doctorat en astrophysique, Paul Couteau devient astronome. Spécialiste de réputation mondiale pour les étoiles doubles, il en a découvert plus de 3 000, toutes baptisées de son nom, dont la célèbre « Couteau 14 », visible à l'oeil nu.

Durant sa carrière, il a passé environ 70 000 heures, seul, à scruter le ciel sous sa coupole. Il a été membre de l'Union astronomique internationale et a effectué de nombreuses missions à l'étranger. Toute une carrière, dont on peut lire les aventures dans ses livres : Le ciel est mon jardin, La chanson de ma vie d'astronome et de Vendéen, Le grand escalier, primé par l'Institut et édité chez Flammarion, parmi d'autres livres. Paul Couteau est chevalier de la Légion d'honneur. Le 21 juin 1952, à Pouzauges, il épouse Marie-Madeleine Le Sueur. Née le 6 avril 1923, Marie-Madeleine Couteau a de solides attaches familiales sur les hauteurs de Pouzauges, et avec une jeunesse qui l'emmène à déménager fréquemment, en France. Elle rejoint son époux Paul, à Nice, où elle élèvera leurs six enfants : Florence, François-Xavier, Pascaline, Jean-Charles, Natalie et Olivier.

« Notre père a eu une vie originale de chercheur, rendue possible par la présence de notre mère, qui gardait les pieds sur terre avec six enfants à élever en plein observatoire, sous la Voie lactée », précise l'un des enfants. La famille s'est agrandie avec l'arrivée de vingt-cinq petits-enfants et cinq arrières petits-enfants.

_____________________________________________________________________________________________________________________________________

Quelques ouvrages de sa bibliographie chez Flammarion :

- "Ces astronomes fous du ciel" : Ou "l'histoire de l'observation des étoiles doubles" (1998);

- "Le ciel est mon jardin" (1998);

- "Le grand escalier, des quarks aux galaxies" (1999);

- "rêves de l'infini"(1999); Une partie accessible en ligne :

- "L'OBSERVATION DES ÉTOILES DOUBLES VISUELLES"
http://saf.etoilesdoubles.free.fr/documents/Observation_des_etoiles_doubles_visuelles_PAUL_COUTEAU--.pdf

____________________________

https://twitter.com/i/moments/936686290266976256

Décès

Marie Pellegrin Ferradou 30 août 00:26 "Notre Bon-Papa est parti et nous ne regarderons plus jamais les étoiles comme avant."

 Sources

  • Personne, union: Exclusivité recherche Jean-Claude MICHON: Paul COUTEAU Astronome / Ouest-France Chantonnay le 23.08.2012

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content