Message to visitors

close

LéonPISSOT :

Personnalité locale Choletaise, écrivain.... quis'est particulièrement distinguée au niveau national,comme médecin major du 29è régiment de mobilesde la Loire, durant la guerre de 1870-71.

Proposde Jules Charrier président de la SLA1907:

 "une nobleet grande figure"; "écrivain distingué, au stylefacile et concis"; "préoccupé d'entretenir avec sesconfrères les plus étroites relations"; "uneexistence active".....   

"A la bataille de Cercottes où le 29è Mobiles futsi sérieusement éprouvé, on le vit prodiguantses soins aux blessés avec un zèle et undévouement auxquels chacun de ceux qui ont vécu seplait à rendre justice" .....

Voir aussi ici desContemporains : Menie GREGOIRE,EcrivainPaul COUTEAU,Astronome; Jean MarcAYRAULT, 1er ministre; FrançoisUZUREAU, Chanoine, BrunoRETAILLEAU, Sénateur, DominiqueBLANCHET, Evêque, FernandDUPRE Sculpteur praticien, FrançoisStanislas BIRON Sculpteur Maugeois,récemment sur persocholet !...


Joahanna (Zeus) DE WIJZE
Joahanna (Zeus) DE WIJZE
  • Born 5 February 1910 - Boxmeer, Pays-Bas
  • Deceased 13 September 1942 - Auschwitz, Polen, Allemagne,aged 32 years old
2 files available 2 files available

 Parents

 Siblings

 Notes

Individual Note

___________________________

Lors de la première rafle à Cholet des 15-16 Juillet 1942 parmi 18 personnes est arrêtée Johanna DE WIJZE, 32 ans de nationalité Néerlandaise. "Ces personnes rejoindront Angers déportées par le convoi n°31, du 20 juillet 1942."

Pourtant page 138, Bertrand BOSSY présente une variable :

"Alors qu'elle n'est pourtant pas déportable, la fille ainée des DE WIJZE, Johanna, est arrêtée le 16 juillet 1942. Sa nationalité néerlandaise semble avoir posé problème aux autorités allemandes. Elle fait partie, en effet, des 27 femmes et enfants que le convoi n°8 laisse sur son trajet au camp de la Lande de Monts, près de Tours. Son séjour du 20 juillet au 11 septembre 1942 dans ce camp peut aussi s'expliquer par la nécessité de confier des enfants à cette célibataire âgée de 32 ans. Elle est une des victimes de l'acharnement de cette politique du chiffre..."

Etant dites non relevées dans la liste des enfants laissés en famille d'accueil à Angers; se pose dès lors la question, à savoir si les deux enfants appréhendés d'abord comme potentielles nièces ou cousines : Myriam et Hélène 5 à 12 ans, feront partie, ou pas, des enfants déposés au "camp de la lande à Monts" (Y aurait il une archive spécifique avec une autre variante du patronyme) ?...

autre source : http://ufacbagnolet.over-blog.com/article-22744894.html :

Regroupé à Angers, le convoi n° 8 du 20 juillet comptera 1 139 personnes, dont 133 internés du camp de Monts.

Avec les rafles, le camp est surchargé et le 4 septembre, un nouveau convoi, le n° 31, part pour Drancy avec 422 prisonniers juifs, venant tous de La Lande.

'Hélène''' et '''Myriam''', faisant partie de la rafle dans la cour de l'hôpital de Cholet, le 15 juillet 1942, étaient-elles dans ce convoi ?'''

Quant à Johanna DE WIJZE, il est clairement écrit par différentes sources :

"Le 11 Septembre 1942 venait du camp de Drancy ; 93029 ; Île-de-France; vers Auschwitz. Aucune n'en reviendra"

Bertrand BOSSY donne quelques précisions complémentaires (pages 168 et 169) :

"Johanna DE WIJZE ne sera pas gazée dès son arrivée, mais sélectionnée comme treize autres personnes raflées les 15 et 16 juillet 1942; dont huit hommes et cinq femmes. Ils vont vivre des jours dans d'effroyables conditions à 'Auschwitz-Birkenau".

Johanna de la rafle du 15 juillet 1942, déportée le 11 septembre, ne tiendra que trois mois dans cet enfer.

Elle disparaît le 15 décembre à l'âge de 32 ans.

On observera toutefois que la fiche signalétique détenues par les archives d' Indre-et-Loire, porte elle au camp de la Lande à Monts 37 :

- "Vient d'Angers le 20.07.1942 et dirigée vers Drancy le 20.09.1942" !

Actualisation de la recherche du 09.07.2015,

Jean-Claude MICHON

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Le 26.11.2016 une conférence à l'initiative de Bertrand BOSSY, professeur d'histoire, à Cholet, articulera essentiellement le propos sur trois axes, qui mèneront progressivement les 27 juifs, répertoriés officiellement à ce jour, comme ayant séjourné entre 1941 et 1944 à Cholet :

- Une mort économique (par l'interdiction de travailler aux Juifs);
- Une mort sociale (Brimades à répétition, dont obligation d'être recensés; fichés; port de l'étoile; concentration vers une même demeure, en marge de la ville et tout près de la gare);
- Une mort physique irrémédiable (par transferts successifs vers "la solution finale" en Allemagne - gazage immédiat dès leur arrivée).

Birth

Célibataire

 Sources

  • Individual: Archives Indre-et-Loire; Témoignage Claudine DURAND en juin 2015; Arbres Hollandais en ligne; Bertrand BOSSY "Histoire de la déportation des Juifs dans les Mauges" 2014
  • Birth: Bertrand BOSSY édition 2014

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

a picture
Samuel DE WIJZE 1853-1933
 a picture
Sibilla DE VRIES 1853-1938
 Silo Schiele LION 1821-1887 Johanna VAN DRIEL 1837-1908
||||






||
a picture
Abraham (Albert) DE WIJZE 1883-1943
 a picture
Sarah LION 1875-1944
||



|
a picture
Joahanna (Zeus) DE WIJZE 1910-1942