Family Book



 ''Faire de Pennon Bannière''

Summary

 1 - Origine du patronyme Bachelier

Chevalier_Bachelier_petit.jpg
En termes de féodalité, jeune gentilhomme qui, n'ayant pas moyen de lever la bannière, était contraint de marcher sous celle d'autrui, qui aspirait à être chevalier et tenait rang entre le chevalier et l'écuyer.
Le chevalier bachelier portait pennon, enseigne avec laquelle il conduisait ses vassaux;elle finissait en queue,et c'était avec quoi il recevait l'investiture, à la différence du banneret qui la recevait par la bannière carrée (baron).Faire de Pennon Bannière, passer du rang de chevalier bachelier àcelui de chevalier banneret.

Chevaliers bacheliers héritiers présomptifs d'un fief de chevalerie de haubert, c'est-à-dire de haute justice qui servait sous un banneret.

Selon les coutumes d'Anjou, du Maine, des Flandres, etc., les bacheliers sont les seigneurs qui ont châteaux, forteresse, grosses maisons et places,
qui font partie des comtés, vicomtés, baronnies ou châtellenies et qui ont semblable justice.

[s.v. Bachelier]
/./ Gaguin au couronnement de Montioye roy d'armes: Vous irez à tous les Princes, Comtes, Vicomtes, Barons, Bannerets, Bacheliers,
& autres nobles hommes tenans dignitez, ou autres fiefs nobles, &c. voyez Bacele. (N 1606)

[s.v. Baron]
/./ aucuns ont laissé par escrit, que pour estre crée à Baron, Il faut que le Chevalier ou Escuyer, qui après avoir longuement servy & suivy les guerres,
demande estre fait Baron, ait la terre de quatre baceles, c'est à dire,de quatre Chastellenies terriennes, en toute justice & par tant ait terre assez pour tenir cinquante hommes d'armes,
& les Archiers & Arbalestriers qui y appartiennent pour accompagner sa banniere, & que le Roy à la première bataille, où le dit Chevalier ou Escuyer se trouve, ou bien le Connestable,
ou les Mareschaux, luy couppent les queuës du Pennon à ses armes qu'il aura apporté, /./ (N 1606)

Autre signification plus ancienne : Bachelier ou Bacca Laureat (Baie de Laurier) dans la Rome antique pour marquer le passage d'un jeune Romain au statut d'adulte on le couronnait de laurier ornée de baies rouges et on le promenait ainsi dans les rues de Rome.

 2 - Origine du blason de Stanis B. (hypothèse)

Dite "Chevalière aux trois dagues"

"De Sinople, 3 Épées d'or, l'une de miséricorde entourée de 2 autres dejustice pointes en bas"
On conserve, dans le The New Jeweel House, à Londres, la Curtana ou Épée de miséricorde que l'on porte nue devant le roi, entre les deux Épéesde justice, lors du couronnement. Elles sont en acier doré.
Des deux Épées de justice, l'une, à la pointe émoussée, personnifie le pouvoir spirituel ; l'autre, à la pointe très acérée, est l'emblème du pouvoir temporel.

Stanis_Bachelier_or_2.png


Le roi Jean sans Terre possédait une épée appelée Curtein ou Curtana, que l'on supposait avoir appartenu au [chevalier Tristan], dont la pointe manquait suiteà un combat et qui était portée dans les cérémonies de couronnement au XIIIe siècle.

Curtana est aussi le nom de l'épée dite de miséricorde » (Sword of Mercy), dont la pointe manque également et qui est portée dans la cérémonie actuelle. Les autres épées faisant partie des regalia modernes sont celles de la Justice temporelle (Sword of Temporal Justice), de la Justice spirituelle (Sword of Spiritual Justice), et surtout 'épée de l'Offrande (Sword of Offering) bénie sur l'autel avant d'être ceinte par le souverain et replacée sur l'autel. En dehors de la cérémonie du couronnement, l'épée d'État est portée devant le souverain à l'ouverture du Parlement et à d'autres occasions devenues rares.

L'épée symbolise le trait de l'esprit (comme la flèche) et la justice. Celle du centre représente la miséricorde.A gauche, l'épée de justice à la pointe émoussée donc le pouvoir spirituel. A droite, l'épée de justice à la pointe très acérée, le pouvoir temporel.Quand à l'épée de miséricorde c'est une arme plus longue qui a la demande du chevalier blessé demandait miséricorde, c'est à dire qu'on mette fin à sa vie.
.. . Source : Philippe Dien-Jahan

blason_pict_056.JPG


La légende d' Ogier Le Danois

 3 - Blason des B. de La Motte

Bachelier_de_la_Motte_JPEG.jpg

De gueules à un croissant d'or, et un chef d'argent, chargé d'un bonnet carré de sable.


La famille Bachelier possédait au XVIIe siècle les fiefs de Moncréaux
et de la Motte-Lubin, à Crosmières.
C'était une famille de bourgeoisie dont les membres sont dits aussi sieurs de la Roche-Jacquelin et de la Sionnière.

Source : Revue historique et archéologique du Maine - 1906/07 (T60) à1906/12.

Le croissant
est le symbole de la noblesse, de l'accroissement de richesses, de l'honneur et de la renommée.
Il rappelle les croisades et les expéditions contre les Sarrasins et les Barbaresques.
Le Croissant est surtout célèbre pour être l'emblème de Constantinople (Anciennement appelée Byzance jusqu'en 330).

Interprétation héraldique de Philippe Dien-Jahan: Dorénavant la volonté farouche va croissante et délivre le roi par le droit

L'habillement des Gens du roi
était le bonnet carré et le rabat, la robe à longues manches, la soutane et le chaperon terminé de même que les avocats.


Blason N ... B. présent dans les registres des blasons de l'Armorial Général de France - d'Hozier
1696 (Volume 34 page 935)

Bachelier_de_la_Motte_III.jpg
Blason_Cromieres.jpg

Création d'un blason dit "écartelé" Bachelier/Le Maire

Bachelie_de_la_Motte_ecartele.JPG

timbre_bachelier006.gif

 4 - Chasses à courre Paul B. (1907-1917) Le Rallye des Landes

Rallye_des_Landes.jpg

Paul_Chasse_1920_2.jpg

Grandeur et décadence, les vélos ont remplaçés les chevaux qui ont été réquisitionnés et envoyés au front (1914/1918)

Paul_Chasse_1916.jpg

Grand Père [Paul] 1916

Paul_Depart_a_la_Chasse_1917_La_Grisonniere.jpg

Chasse à la Grisonnière 1917

Paul_B015.jpg

Paul_Chasse001.jpg


La_Grisonniere.jpg

La Grisonnière : Rallye [Dominique], [Alain], [Philippe], [Patrick], le 29/03/2011

Paul_B011.jpg

 5 - Bacheliers au XVII ème

Bacheliers aux XVII Output_1.jpg

 6 - Pochette rouge Roger B.

Page 1
Pochette_rouge_P01.jpg

Page 2
Pochette_rouge_P02.jpg

Page 3
Pochette_rouge_P03.jpg

Page 4
Pochette_rouge_P04.jpg

Page 5
Pochette_rouge_P05.jpg

Page 6
Pochette_rouge_P06.jpg

Page 7
Pochette_rouge_P07.jpg

Page 8
Pochette_rouge_P08.jpg

Page 9
Pochette_rouge_P09.jpg

Page 10
Pochette_rouge_P10.jpg

Page 11
Pochette_rouge_P11.jpg

Page 12
Pochette_rouge_P12.jpg

Page 13
Pochette_rouge_P13.jpg

Page 14 Commandant Bory
Pochette_rouge_P14.jpg

Page 15
Pochette_rouge_P15.jpg

Page 16 Lieutenant Stanis B.
Pochette_rouge_P16.jpg

Page 17 Non affichée (personnel)

Page 18
Pochette_rouge_P18.jpg

 7 - Le fief des Moncréaux


Manoir_Montcreaux.jpg

Manoir des Moncréaux

Moncreaux_000_2.jpg


Baptème des cloches de l'église Saint-Hippolyte à Crosmières

cloche_N_1_de_Crosmieres.jpg

Inscription de la partie supérieure (cloche n°1): S NICOLAS PESE (?) OOM R MAUCHENT DOCTEUR EN THEOLOGIE CURE DE CROM NICOL DE NEUVILLE FILS DE CHARLES DE NEVILLE BARON / D'HALINCOURT SEIGNR DE VILLOROY CHER DES DEUX ORDRES DU ROY ET SON LIEUTENANT DES PROVINCES DE LYON FORES ET RAINLOIS / D RENEE D'ESTINAY EPOUSE DE CHRISTOPHE DE CASTELNAU SEGR DE LA MAUVISTERRE ET DE MONGREAU CHER DE DE L'ORDRE COLR ET ME / D'HOSTEL DU ROY P LE THEULME PROCUREUR I E 1610.
Inscription de la partie inférieure : M F MORIN et ETIENNE LER[?].

Armes de Nicolas de Neuville et de Renée d'Estinay (épouse de Christophe de Castelnau)

de_Neufville.jpg
d_espinay.jpg

Le blason de Richer de Neuville (propriétaire du château de la Roche-Jacquelin) est trés proche de celui des Neufvilles.


Moncreaux_169_2.jpg

Moncreaux_170_2.jpg



Nicolas de Neufville fut élevé auprès de Louis XIII comme enfant d'honneur. Dès1615, il recevait le gouvernement du Lyonnais en survivance de son père. Il l'exerça effectivement à compter du décès de ce dernier en 1642

Il servit en Italie avec Lesdiguières etfut élevé à la dignité de maréchal de France le 20 octobre 1646 grâce à la protection du cardinal Jules Mazarin
En mars 1646, le maréchal de Villeroy fut nommé par la Reine mère gouverneur de Louis XIV, sous l'autorité du cardinal Jules Mazarin, choisi comme ½ surintendant au gouvernement et à laconduite du Roi ».
Il est difficile de lui attribuer quelque influence âÇô bonne ou mauvaise âÇô sur la formation du jeune roi.
Il fut fait duc de Villeroy en septembre 1651 avec admission à la pairie en 1663
Grand maître de France au sacre de Louis XIV, il fut fait chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit le 31 décembre 1661. Louis XIV le nomma également chef du Conseil royal des finances en 1661.
Il conserva jusqu'à sa mort cette fonction, qui eut une certaine importance au moment de la suppression de la surintendance des finances, mais devint ensuite largement honorifique
Il fut l'amant de Catherine-Charlotte de Gramont, princesse de Monaco

Transport_du_coeur_d_Henri_IV_La_Fleche_.jpg
Transport du cÅôur d' Henri IV au collègedes Jésuites de La Flèche.


Moncreaux_171_2.jpg

Cloche_de_Crosmiere_2.jpg


Inscription de la partie supérieure (cloche n°2):
PARAIN HAUT ET PUISSANT SEIGNEUR LOUIS CHARLES MARQUIS DE LA CHASTRE GOUVERNEUR POUR LE ROY DES VILLE ET / CITADELLE DE PEQUAIS SEIGR DE MALICORNES CROMIERES BARON DE BONNE FONTAINE COMTE DE NANCAY ET AUTRES / LIEUX MAREINNE HAUTE ET PUISSANTE DAME D M D MARIE ELISABETZ DE NICOLAI VEUVE DE HAUT ET PUISSANT SGR / LOUIS CHARLES MARQUIS DE CHASTRE BRIGER DES ARMEES DU ROY MERE DE MONDGR DE LA CHASTRE PARAIN / VENERABLE ET DISCRET MSRE PIERRE GOYET CURE MERE BROUET PRE VICMSRE NOEL PIERRE GOYET PRE NRE E[?] / L'AN 1736 MRE RENE RICUEL CHAUBRY M F.
de_La_Chatre_de_Nicolai.png
(Armes des La Châtre et des Nicolaï)



Église St Hyppolyte
Crosmieres_eglise.JPEG

Moncreaux_195_2.jpg

Moncreaux_196_2.jpg

Moncreaux_197_2.jpg

Moncreaux_198_2.JPG

chateau la motte lubin_1.jpg

Le château de la Motte Lubin reconstruit

Les restes du Manoir des Moncréaux

le haut Montcréaux depuis le nord_1.jpg

Les_Hauts_Montcreaux_elevations_anterieure_et_gauche_du_logis_et_de_la_grange.jpg

Les Hauts-Montcréaux, porte du sous-sol de la remise_1.jpg

Source

 8 - Généalogie Arthus

ARTHUS003.jpg

 9 - Généalogie Le Maire

Mair_24_1z0i0m3l3c.jpg


La généalogie Le Maire est établie à partir de documents fournis par Pierre Yves B.
Il s'agit de photocopies de 2 documents anciens, lâÇÖun daté du 20 mars 1667 et lâÇÖautre après 1740.

Le premier document, difficilement lisible, présente la généalogie dâÇÖ[Allexandre Le Maire] Ecuyer Sieur de La Roche-Jaquelin (vers 1539) ainsi que la description de son blason
"un lion armé et couronné, entouré de six trèfles".

Le_Maire.jpg

Le deuxième, plus lisible et plus détaillé, présente la descendance de [Robert Le Maire] Sgr de La Roche_Jacquelin (vers 1250).
Il comporte une annotation plus récente au niveau de François B.
L'année 1746 est la date la plus récente et correspond à lâÇÖannée dedécès de [Jean Robert Le Maire].

Il est à noter que les derniers descendants des Le Maire sont les fils de [Jeanne B.], qui sont tous morts à la guerre pour le Roi (impôt du sang)

Des scans de ce deuxième document sont mis pour info. dans les notes associées.

 10 - Synthèse généalogie B.

A_Mathurin_JPEG.jpg

Liens externes connus


A_Bachelier_liens.jpg

 11 - News

Enfin nous avons identifié les parents de Grany Beeken-Fischer et d'Adélaïde Le Mercier de La Clémencière (mars 2014)

Recherche en cours : John Doe (décembre 2018 23andMe)

Pour le fun,Maman et Papaà cheval sortant de Rhodia (1962)

Ronde de nuit (1642)
800px_Nachtwacht_kopie_van_voor_1712.jpg

Wikipedia

Ascendance Darwinienne

Généalogie du Québec et d'Amérique française LePère d'un peuple ...

Le 16 septembre 2021 Arthur Jaunay , jeune généalogiste de 22 ans, me prouve, via plusieurs actes paroissiaux de Clefs, que Denis B., tailleur d'habits, est le frère de Mathurin l'Aîné B..
Lui même étant un descendant de Mathurin le Jeune fils de Denis. D'autre part il trouve l'acte de mariage de Mathurin l'aîné et Jacquine Godefroy qui indique les parents de Jacquine
et malheureusement pas ceux de Mathurin l'Aîné qui devaient être décédés depuis un certain temps. Cette acte traduit est attaché à la fiche de Jacquine.

Le 22 septembre 2021 la Mairie du XIVème nous a envoyé l'acte de naissance de Jean Pasteyer qui confirme ses ascendants trouvés dans les relevés collaboratifs de geneanet.


Index