• Né vers 1530 julien
  • Décédé
  • Seigneur de Semi-Bezange

 Parents

  • Jehan MALCLERC, né vers 1507 julien, décédé, Seigneur de Semi-Bezange et de Craincourt
    Marié vers 1525 julien avec
  • Sibille LESCUYER, née vers 1505 julien, décédée

 Union(s), enfant(s), les petits enfants et les arrière-petits-enfants

 Frères et sœurs

 Notes

Notes individuelles

- le 03.01.1563, acquêt par noble homme Demenge MALCLERC demeurant à Sommerviller et Jacquotte sa femme d'un pré à Crévic.
- le 24.03.1563 acquêt par noble homme Demenge MALCLERC demeurant à Sommerviller
- sans date - acquêt par noble homme Demenge MALCLERC demeurant à Sommerviller d'un bien, ban de Crévic pour 19 francs monnaie de Lorraine à Nicolas BOUQUETOT de Sommerviller
- fit un accord avec son père le 28 octobre 1563.
- la même année il obtint un jugement rendu en sa faveur aux Assises de Nancy contre les Chanoinesses de Remiremont au sujet du pressoir de Sommerviller.
- le 29.01.1564 selon un arrêt des Assises de Lorraine, suite à une plainte du Chapitre de Remiremont contre noble homme Demenge MALCLERC : " il existe deux grands pressoirs à vin, l'un à Crevy, l'autre à Sommerviller. Un autre pressoir a été construit au dedans de la maison de Jean MALCLERC"
- le 10.02.1566 Demenge MALCLERC de Sommerviller prend le 1/3 de l'acensement du ban de Crévic
- le 13.09.1568, copie de l'arrêt de 1564, dans lequel Demenge MALCLERC maintient ses droits qu'il a de pressurer les raisins sur son pressoir, se basant sur l'arrêt : " noble homme Demenge MALCLERC demeurant à Sommerviller haute possession, que de trente ans au plus, estés tenus et réputés nobles, usant de franchises et libertés de noblesse"
- le 07.11.1570 Demenge MALCLERC loue une vigne
- il prend le tiers de l'acensement en 1566, 1578 et 1597.
- le 26.11.1571 vente d'une pièce de vigne à noble et vénérable homme messire Claude MALCLERC, prêtre, curé de Domart et Demenge MALCLERC, louée ensuite à François LENOIRE (?) contre un muid de bon vin. (3E 320)
- le 14 12 1572 vente à noble homme Demenge MALCLERC de Sommerviller
- il obtient en septembre 1578, des Assises de Nancy, l'autorisation d'avoir un pressoir chez lui.
- le 15.11.1585 mention de "Monseigneur noble homme Demenge MALCLERC de Sommerviller, y demeurant et Jacquotte sa femme" lors de l'échange d'une "maizière" … Sommerviller avec jardin. Mention d'un jour de terre arable finage de Sommerviller "à la fouillouze", 7 hommées de terre finage de Flainval, 2 jours de terre "en allant à Drouville", 1 jardin " à la Vallezelle", 1 terre " à Daléprey".
- en octobre 1581, mention d'honorable homme Ivan DURANT le vieil, officier pour la personne du sieur de NOVIANT et Dame Anne FERIET sa femme, et de noble homme Demenge MALCLERC de Sommerviller officier pour lui, à propos de la déclaration des droits sur le moulin et battant de Sommerviller. Colas COLLIN étant meunier à Sommerviller.
- le 07.04.1586 noble homme Demenge MALCLERC demeurant à Sommerviller et Jacquotte DURANT sa femme, louent un gagnage, finage de Méhoncourt comprenant une maison "maizière", meix, vigne, chènevières, prés, terres arables et non arables contre 12 réseaux de blé et 12 réseaux d'avoine.
- le 01.05.1587 vente par les habitants de Crévic, à noble Demenge MALCLERC et autres, de 24 jours de terre à prendre dans une pièce de 33 jours, ban de Crévic, au lieu-dit "Le Chasnat" (Le Chanot) et d'un pâquis sous les vignes.
- le 23.12.1587 mention de Jean BADOILLE demeurant à Sommerviller qui emprunte 30 francs monnaie de Lorraine à Jacquotte DURANT veuve de feu noble homme Demenge MALCLERC, en son vivant demeurant au dit Sommerviller.
- le 08.02.1589 mention de Nicolas DURAND marchand demeurant à St Nicolas et Suzanne sa femme qui vendent la moitié d'une vigne à Crévic pour 10 francs à Jacquotte veuve de feu noble homme Demenge MALCLERC de Sommerviller.
- le 09.12.1589 Jacquotte veuve de feu noble homme Demenge MALCLERC de Sommerviller déclare devoir 200 francs monnaie de Lorraine qu'elle remboursera en avril 1596.
- le 27.12.1589 noble fils François MALCLERC demeurant à Sommerviller, au nom et comme procureur de Jacquotte DURANT sa mère, veuve de feu noble homme Demenge MALCLERC.
- le 20.10.1590 Jacquotte DURAND disante veuve de feu noble homme Demenge MALCLERC de Sommerviller déclare devoir 500 francs monnaie de Lorraine.
- en 1593, le Chapitre de Remiremont se plaint du sieur MALCLERC d'avoir construit un pressoir dans sa maison
- en 1593, il est qualifié de "noble homme Demenge MALCLERC"
- en 1597, il fait construire son pressoir en pierre.
Lors du partage de la succession DURANT de Crévic il est déclaré décédé dans l'acte du 22.12.1584, repris le 23.05.1587 ainsi que dans l'acte du 08.06.1593. Or selon 3 E 320, Demenge MALCLERC est encore vivant le 07.04.1586 et le 23.05.1587 il est décédé selon E 170. Par contre en 1593 s'il est qualifié de noble, en 1597 si l'on fait construire son pressoir en pierre, et si l'on prend le tiers de l'acensement, cela peut se faire en son nom. De même le 27.01.1609 mention dans 3E 321 de noble Demenge MALCLERC de Sommerviller au sujet de l'alignement derrière sa maison.
Il est fait mention de l'existence des pierres tombales suivantes dans l'église de Crévic :
de MAUCLERC de Sommerviller (en caractères gothiques, avec écu ... … quatre fasces de ...)
de Jean DURANT tabellion à Crévic (+1621) et de sa femme
de Maître GRANDIN "qui a devant esté curé de Crevy" (+1675)
de noble homme Demenge MALCLERC de Sommerviller (+1587)
et autres pierres, au nombre de cinq, en partie usées ou illisibles portant les dates de 1569, 1577 etc.
Nous lisons dans la Monographie de Crévic du 1° Août 1888, "le pavé du vestibule de l'église est formé de pierres tumulaires dont les inscriptions sont usées. L'une d'elles montre en lettres gothiques les mots : MAUCLERC de Sommerviller avec écu."

"Le 29.03.1682 Jennon BAGARD est enterrée devant le crucifix soulz la tombe des DURANT en cette église" Cette mention tirée du Registre de la paroisse de Crévic, confirme l'existence de cette tombe. Ces pierres ont été détruites lors de la guerre 14/18.
Dans la "déclaration de l'année 1606 des droits dépendants de la seigneurie de Crévic" datée du 20 novembre 1606, nous trouvons l'énumération des représentants des ayants droits dans la seigneurie. Parmi les dix sept personnes mentionnées, aucune ne détient de "pouvoir" de la famille MALCLERC. Nous pouvons en conclure :
- les premières générations de MALCLERC sont dites : "seigneur de Semi-Bezange et de Craincourt" donc leur résidence à Sommerviller n'indique bien que leur lieu de domicile.
- ce n'est qu'à partir de Claude MALCLERC et sans doute à la suite de son mariage à Jacobée DURANT que la famille MALCLERC se rend maître d'une partie de la seigneurie du ban de Crévic et peut alors en porter le titre, ce qui se situe á la fin du XVI° siècle.
- Dans ce cas, une des 17 personnes citée dans l'acte de 1606 a cédé ses droits à Claude MALCLERC par l'intermédiaire de la famille DURANT, dont un membre est tabellion à Crévic.

 Sources

  • Personne: geneanet (jeremy54) Jérémy ARNOLD

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

François 1er MALCLERC ca 1470-   Méline de BANNEROT ca 1470-   Thierron LESCUYER ca 1480-   Didette de GUENEVILLE ca 1470-
| | | |






| |
Jehan MALCLERC ca 1507-   Sibille LESCUYER ca 1505-
| |



|
Demenge MALCLERC ca 1530-



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content