Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

La partie de mon arbre concernant le canton de Pierrefortprincipalement Brezons fait l'objet de mises à jour régulières,n'hésitez pas à y revenir et au besoin à envoyer vos remarques.

En cours (depuis avril 2021) : Report de la généalogie des de LAVOLPILIÈRE du 16e au 19e siècle sur le canton de Pierrefort,principalement implantés au château de La Volpilière à Vigouroux,au château d'Estresse à Paulhenc et au château de la Foulio àPierrefort. Imbroglio de mariages croisés d'où implexes, nombreusesbranches à fortes fratries dont certaines cohabitaient à Vigouroux.Avec les de La Volpilière-Méjansac, -Lolière, -Boussac, -Bousquetet -Messilhac - (mise à jour avril 2022)


Auguste ROUCHEZ
Auguste ROUCHEZ

H Auguste ROUCHEZ (Chany)

Sosa :18
(AugusteROUCHEZ)


  • Né le 14 janvier 1874 (mercredi) - Ste Marie, 15
  • Décédé le 26 mars 1936 (jeudi) - Ste Marie, 15,à l'âge de 62 ans
  • Prop-cultivateur à Chany, guerre 1914-1917
13 médias disponibles 13 médias disponibles

A participé à la Grande Guerre

L'actualité de la guerre au jour le jour
Domicile lors de la mobilisation : Sainte-Marie (15)

 Parents

portrait
  • Propriétaire-cultivateur à Chany (Chanis)
  • portrait
  • Chauteil à Brezons puis Chany à Ste-Marie
  •  Union(s), enfant(s), petits-enfants et arrière-petits-enfants

     Fratrie

     Grands parents paternels, oncles et tantes

     Grands parents maternels, oncles et tantes

     Notes

    Notes individuelles

    Propriétaire à Chany de onzième génération par transmission familiale : 1) SOULHARD - 2) SOULHARD épse BICAN - 3) BICAN - 4) BICAN épse CHANTAL - 5) CHANTAL épse BRAJADE - 6) BRAJADE - 7) BRAJADE épse ODOUL - 8) ODOUL épse BOUCHARINC - 9) BOUCHARINC épse ROUCHÈS - 10) ROUCHEZ - 11) ROUCHEZ

    • Auguste ROUCHEZ, né le 14 janvier 1874. Après cinq années de service militaire à Lons-le-Saunier (Jura), il travaille dans un grand magasin parisien de 1899 à 1901. Cette année 1901, suite au décès accidentel du père, il fut choisi par sa mère pour reprendre la ferme aux dépends du frère aîné Antoine. Il accepta à contre-cœur, car se plaisant bien à Paris il pensait y continuer sa vie. Auguste recevait alors la cession des droits des parts (29) de son frère aîné Antoine et de ses sœurs Clotilde et Maria pour un montant de 5000 frs à chacun des trois. ( Auguste décédera 35 ans plus tard à Chany, au lieu dit Croix des Pères, lui aussi par accident comme son père). En 1902, l’Annuaire du Cantal le citera comme l’un des trois plus gros propriétaires de la commune , les deux autres étant THIOLON et VAISSADE. Auguste se marie à Cantoin, Aveyron, le 9 juillet 1903 avec Julie SANNET, laquelle naquit à la Bastide de Cantoin le 18 janvier 1880 et décèda en maison de retraite à Pierrefort en 1957.​Ils ont eu deux enfants nés à Chany en 1904 et 1906 : Marguerite, décédée en 1976 à Paris, mariée en 1928 avec Guillaume dit Pierre GAUTREAU, lequel naquit à Paris et dont la mère RAYNAL était originaire du bourg de Ste-Marie. Ils vivront à Paris. Jean qui suit.

    ----------------------------------------

    - Membre du conseil municipal de Ste-Marie de 1912 à 1916

    - Avant 1901 Auguste travaillait comme 1er garçon d'étage dans un grand hôtel à Paris. Habitait 3 rue Oberkamp dans le 11ème arr.

    -----------------------------------------

    - Service militaire, n° 34 de tirage dans le canton de Pierrefort, bon pour le service, 3 ans (nov. 1895 à sept.1898). Numéro matriculaire de recrutement 2016.

    - Incorporé au 44è régiment d'infanterie, 3ème compagnie, à compter du 16 novembre 1895 à Lons-le-Saunier (Jura), numéo matricule 7038. Envoyé dans la disponibilité le 17 septembre 1898, certificat de bonne conduite accordé.

    - A accompli une première période d'exercices à Aurillac au 139ème RI du 2 au 29 juin 1902. A accompli une deuxième période même régiment du 22 août au 18 septembre 1904.

    - Passé dans l'armée territoriale le 1er octobre 1908.

    - Mobilisé au 100ème RI territorial d'Aurillac le 23 septembre 1914.

    - CAMPAGNE CONTRE L'ALLEMAGNE du 23 septembre 1914 au 9 mars 1915 :

    • En Champagne (oct.-déc. 1914) secteur de Reims, travaux de défense sur le front Bézannes, Trois-Puits, Montré, Mont-de-la-Cuche, Puisieux (nov.1914), Chamfleury, Taissy ; puis en 1915 secteur de Reims à Cauroy, Hermonville et Le Godat (janv. à mars). Source http://www.chtimiste.com

    - Classé dans les services auxiliaires suivant avis de la commission et réforme d'Aurillac du 3 mars 1915 pour "cardiopathie". Renvoyé dans ses foyers le 10 mars 1915.

    - Maintenu service auxiliaire par la commission de réforme d'Aurillac du 11 septembre 1915.

    - Passé dans la réserve de l'armée territoriale le 1er octobre 1915. Convoqué le 19 octobre 1915 au 139ème RI d'Aurillac, arrivé au corps le 25 octobre.

    - CAMPAGNE CONTRE L'ALLEMAGNE du 25 octobre 1915 au 19 mai 1917 :

    • 1) dans la Somme (févr. à juin 1916) construction diverses en vue de l’offensive sur la Somme : Guebigny, Le Quesnoy, Andechy ; 2) dans Aisne (juin à nov. 1916) Tracy-le-Val, Puisaleine, Quennevières ; 3) dans l’Oise (nov. 1916 à févr. 1917) secteur de Montdidier puis Aisne (févr.-mars) Puisaleine, Tracy-le-Mont, Cuts, Goumay, Bichancourt. Le régiment passe à la 3e armée (Oise) puis à la 6e armée (nord de Soissons) pour effectuer divers travaux : réparer les destructions, les routes, les voies de chemin de fer, aide au génie. Source http://www.chtimiste.com

    - Détaché agricole le 20 mai 1917 à Ste-Marie. Mis en congés illimités de démobilisation le 9 janvier 1919 par le DD du 139ème RI d'Aurillac (1er échelon).

    - A accompli une période d'exercices dans le 139ème RI d'Aurillac du 8 au 16 juin 1918.

    - Affecté au 92ème RI de Clermont-Ferrand le 14 janvier 1920 par suppression du 139ème RI d'Aurillac. Affecté dans la réserve du 92ème RI.

    - Libéré du service militaire le 19 octobre 1922.

    -----------------------------------------------

    - Problématique lors de la succession de son père Jean ROUCHES qui décéda accidentellement en 1901.

    La succession devait se faire dans l'urgence. Normalement c'est le fils aîné Antoine qui aurait dû reprendre la suite. Antoine travaillait alors sur Paris, tenait une location de voitures à bras, voitures de quatre saisons, près de la Porte de Bagnolet (faisait lui-même les réparations de menuiserie et des roues). Il avait eu quelques années auparavant un accident de chasse à Chany qui lui avait crevé un oeil et défiguré le côté du visage. Hors ce fils Antoine n'avait pas les faveurs de sa mère Catherine DELCHER pour reprendre la ferme, elle le considérait comme handicapé et donc inapte. Elle lui préféra son autre fils Auguste. Le problème c'est que Auguste travaillait lui aussi sur Paris dans un grand magasin (hôtel?), s'y plaisait bien et n'avait pas envie de reprendre la ferme. Il y a donc eu un froid d'une part entre Auguste et sa mère et ensuite entre Auguste et Antoine qui, lui, aurait bien aimé reprendre la ferme comme cela était prévu à l'origine. Comme on le voit ici le poids de la mère avait compté dans la balance pour obliger Auguste à prendre la suite de la ferme. Par la suite Auguste et Antoine se sont reconciliés, mais bon ce ne fut pas simple ...

    Son frère Antoine est donc resté sur Paris 11ème comme loueur de voitures à bras ; il décéda en 1929 d'une crise cardiaque dans la baignoire d'un bain-douche à Paris, pas loin de son logement.

    Décès

    - Auguste ROUCHEZ est inhumé avec son épouse SANNET et son fils Jean dans la tombe ROUCHEZ à Ste-Marie (Il n’y a pas eu de plaques à leurs noms).

     Sources

    • Personne:
      • Note : (29) le 22 mai1901 par Chassang notaire à Oradour et le 20 juillet 1901 au bureau des hypothèques de Saint-Flour.

      Photos & documents

    {{ media.title }}

    {{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
    {{ media.date_translated }}

     Aperçu de l'arbre

    portrait
    sosa Jean 4 'Antoine' 2 (Chany) ROUCHÈS 1798-1866
     portrait
    sosa Jeanne 'Jeannette' (Chany) BOUCHARINC 1807-1877
     portrait
    sosa Gabriel DELCHER 1817-1864
     portrait
    sosa Marie ROUCHÈS 1821-1894
    ||||






    ||
    portrait
    sosa Jean (Chany) ROUCHEZ 1827-1901
     portrait
    sosa Catherine (Chany) DELCHER 1845-1930
    ||



    |
    portrait
    sosa Auguste (Chany) ROUCHEZ 1874-1936