• Born 3 February 1338 - Val-de-Marne, Lie-de-France, Vincennes, France
  • Deceased 6 February 1378 - Paris, Paris, Île-de-France, France,aged 40 years old
  • Buried after 6 February 1378 - Basilique Saint Denis, Saint-Denis, Ile de France Province, France
  • Drottning av Frankrike, Queen of France, Reine de FRANCE (1364 - 1378), Dauphine de France et duchesse de Normandie (1350 - 1364)

 Parents

 Spouses, children, grandchildren and great-grandchildren

 Notes

Individual Note

Jeanne de Bourbon, née le 3 février 1338 à Vincennes, morte le 6 février 1378 à Paris[1], fut reine de France, épouse de Charles V. Elle était fille de Pierre <abbr class="abbr" title="premier">Ier</abbr>, duc de Bourbon, et d'Isabelle de Valois.


<input id="toctogglecheckbox" class="toctogglecheckbox" style="display: none;" type="checkbox" value="on" />

 Sommaire





 Biographie[modifier | modifier le code]


Fille du duc Pierre <abbr class="abbr" title="premier">Ier</abbr> de Bourbon, elle naît au château de Vincennes quelques jours après son cousin le futur roi de France, Charles V. Les deux enfants sont baptisés à l'église de Montreuil le même jour.


Reine de France[modifier | modifier le code]


Le 8 avril 1350 à Tain-l'Hermitage, elle épouse le dauphin Charles, petit-fils du roi Philippe VI. En 1364, à la mort de son père Jean II le Bon, son fils lui succède sous le nom de Charles V et Jeanne devient reine de France.


Après son sacre, le 19 mai 1364, le roi se rapproche de son épouse et le couple devient alors très uni. Charles V demande très souvent l’avis de son épouse,aussi bien en politique qu’en matière de lettres et d’art.


En 1375, elle est atteinte d’un accès d’« aliénation mentale », qui dura plusieurs mois : « Elle perdit son bon sens et son bon mémoire. »[2]


Décès[modifier | modifier le code]





 

Funérailles de Jeanne



Jeanne de Bourbon meurt à la naissance de sa fille Catherine. Froissart dit de cet événement : «La reine étant enceinte, les médecins lui avaient interdit le bain comme contraire et périlleux. Malgré leur opposition, elle voulut se baigner et de là conçut le mal de la mort.»


Charles V s'en montre très affligé. «Elle est ma belle lumière et le soleil de mon royaume» dit-il. Christine de Pisan écrit du deuil royal : «Le roi fut très dolent du trépas de la reine ; malgré sa grande vertu de constance, cette séparation lui causa si grande douleur et dura si longtemps que jamais on ne lui vit pareil deuil : car moult s’aimaient de grande amour.»


Son corps fut enterré dans la basilique de Saint-Denis, son cœur dans l'église des Cordeliers de Paris et ses entrailles au couvent des Célestins.


 Descendance[modifier | modifier le code]


De son union avec le roi Charles V sont issus neuf enfants :



  • Jeanne (1357-1360), morte en l'abbaye de Saint-Antoine-des-Champs, et inhumée en l'église abbatiale, dans le même tombeau que sa sœur cadette, Bonne de France, décédée quelques jours après.

  • Jean (1359-1364).

  • Bonne (1360-1360), inhumée en l'église abbatiale de Saint-Antoine-des-Champs, dans le même tombeau que sa sœur aînée, Jeanne de France. La tête de son gisant, seul vestige du tombeau, est conservé au musée Mayer van den Bergh d’Anvers .

  • Jean (1366).

  • Charles (1368-1422),roi de France sous le nom de Charles VI à la mort de son père en 1380.

  • Marie (1370-1377), accordée par traité en 1373[3] et par contrat de mariage ratifié en 1375[4] avec Guillaume d'Ostrevant (futur Guillaume II duc de Bavière-Straubing, alias Guillaume IV comte de Hainaut.)

  • Louis (1372-1407), d'abord duc de Touraine en 1386 puis qui reçoit en 1392 le duché d'Orléans en apanage sous le nom de Louis <abbr class="abbr" title="premier">Ier</abbr>.

  • Isabelle (1373-1378).

  • Catherine (1378-1388) qui devient comtesse de Montpensier en 1386 à la suite de son mariage (non consommé) avec son cousin germain Jean de Berry, comte de Montpensier, fils et héritier de Jean, duc de Berry.


 Ascendance[modifier | modifier le code]



 Notes et références[modifier | modifier le code]




  1. Anselme de Sainte-Marie, Histoire généalogique de la maison royale de France, t. I, La Compagnie des Libraires, Paris, 1725, <abbr class="abbr" title="page">p.</abbr> 110

  2. La folie de Charles VI, roi de France [archive], Revue des Deux Mondes, 1910 - tome 60, p.844

  3. Geoffroy G. Sury, « Bayern Straubing Hennegau : la Maison de Bavière en Hainaut. XIVe – XVe s. », (2e éd.), éd. Geoffroy G. Sury, Bruxelles, 2010, p. 153 : -Trésor des Chartes, Registre VI, folio 271, « Traité de mariage entreGuillaume d’Ostrevant (futur Guillaume IV comte de Hainaut) et Marie de France, en date du 3/3/1373 », In, « Histoire généalogique des pairs de France », vol. 12, Paris. Il s’agit dans le cas présent d’un accord de promesses de mariage.

  4. Sury Geoffroy G., « Bayern Straubing Hennegau : la Maison deBavière en Hainaut. XIVe – XVe s. », (2e éd.), éd. Geoffroy G. Sury, Bruxelles, 2010, p.153 : - Bibliothèque Ste-Geneviève à Paris, Ms 2068, fol. 44, (Contrat de mariage entre Guillaume (II) de Bavière (alias Guillaume d'Ostrevant en Hainaut) et Marie de France, année 1375.), Manuscrit du <abbr class="abbr" title="17ᵉ siècle">XVIIe</abbr> siècle. - A Paris, le 16 mars 1375, Charles (V),roi de France, fait connaître les termes d’un traité d’alliance conclu entre lui-même et son fils aîné, d’une part, et de l’autre, le duc Albert de Bavière et son fils aîné (Guillaume d'Ostrevant, futur Guillaume IV comte de Hainaut), ladite alliance concernant également les mariages à contracter par les enfants (Marie de France et Guillaume d'Ostrevant) des principaux intéressés. In, G. Wymans, « Inventaire analytique du chartrier de la Trésorerie des comtes de Hainaut », aux A.E. Mons, <abbr class="abbr" title="numéro">no</abbr>  d’ordre (cote) 1113, Éditions A.G.R., Bruxelles, 1985, p. 236. (Or. sur pch. ; seulcontre-sceau, détaché.) - A Paris, en juin 1375, Charles (V), roi de France, fait connaître les modalités du règlement de la dot de 100.000 francs d’or qu’il destine à sa fille Marie, en exécution de son traité de mariage avec Guillaume (Guillaume d'Ostrevant), fils aîné du duc Albert de Bavière. In, G. Wymans, « Inventaire analytique du chartrier de la Trésorerie des comtes de Hainaut », aux A.E. Mons, <abbr class="abbr" title="numéro">no</abbr> d’ordre (cote) 1114, Éditions A.G.R., Bruxelles, 1985, p. 236. (Or. sur pch. ; sc. ébréché avec contre-sceau.) - A Paris, en juin 1375, Charles (V), roi deFrance, renonce, pour lui-même et pour sa fille Marie, à toutes prétentions sur les comtés de Hainaut, de Hollande, de Zélande, et sur la seigneurie de Frise, à l’exception des « adhéritements », assignations, douaire et provisions prévus par les clauses du contrat de mariage évoqué ci-avant et rappelés ici en détail. In, G. Wymans, « Inventaire analytique du chartrier de la Trésorerie des comtes de Hainaut », aux A.E. Mons, <abbr class="abbr" title="numéro">no</abbr>  d’ordre (cote) 1115, Éditions A.G.R., Bruxelles, 1985, p. 236. (Or. sur pch. ; sc. ébréché avec contre-sceau.) - AParis, le 17 septembre 1375, Charles (V), roi de France, ratifie par son serment les termes du contrat de mariage évoqué dans les deux actes précédents et s’engage à les faire observer par sa fille Marie, et ce, en contrepartie du serment équivalent prêté en sa présence par le duc Albert de Bavière, bail, gouverneur et héritier des comtés de Hainaut, etc., et son fils aîné Guillaume (Guillaume d’Ostrevant.) In, G. Wymans, « Inventaire analytique du chartrier de la Trésorerie des comtes de Hainaut », aux A.E. Mons, <abbr class="abbr" title="numéro">no</abbr>  d’ordre (cote) 1116, Éditions A.G.R., Bruxelles, 1985, p.237. (Or. sur pch. ; sc. ébréché avec contre-sceau.)


Family Note

Marriage with Charles V de France

Conjoint: Jeanne De Orléans (née de Bourbon), reine de France

 Sources

  • Individual:
    - Geni World Family Tree - Geni World Family Tree
    - Geni World Family Tree - Geni World Family Tree

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

  Charles I de Valois, comte de Valois et d'Alençon en 1285. En 1290 , comte de Chartres et du Perche. Roi d'Aragon,empereur titulaire de Constantinople. 1270-1325 Mahaut de Chatillon Saint Pol ca 1293-1358
||



|
Pierre de Bourbon ca 1311-1356 Isabelle de Valois 1313-1383
||



|
Jeanne de Bourbon 1338-1378



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content