Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Bienvenue sur mon arbre généalogique en ligne Welcome on my family tree on line, Benvenuto sul mio albero di famiglia in linea, Recepción en mi árbol de familia en línea Attention si des données vous paraissent trop confidentielles, contactez moi afin que je les retire de la base.


  • Né le 24 mai 1799 - Valognes, 50, Manche
  • Décédé le 25 juillet 1878 - Chaulnes, 38, Isère , à l’âge de 79 ans
  • Intendant militaire en retraite en 1865

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Frères et sœurs

 Notes

Notes individuelles

Hyppolite Gatien THOMAS est l'aîné des enfants de Joseph Marie THOMAS. Il est né le 24 Mai 1799, à Valognes, chef-lieu de canton de la Manche (50).

Entré à l'Ecole Polytechnique le 1er Novembre 1819, il passe à L'école d'application de l'artillerie, le 1er octobre 1821. Il est affecté comme sous-lieutenant au 2° régiment d'artllerie à pied, le 1er avril 1824, puis au 1er Régiment d'Artillerie à cheval, le 5 Juin 1825.

Le 1er Octobre 1825, il est promu lieutenant en second, puis lieutenant en premier, le 21 Janvier 1827.

Il est affecté au 7° Régiment d'artillerie, le 9 Octobre 1829; cest dans ce régiment, qu'il est promu capitaine en second, le 27 Mars 1831. Un mois plus tard, il est muté au 5° Régiment d'artellerie, mais est détaché à la manufacture d'armes de Charleville.

C'est à cette époque qu'il est admis dans l'Intendance, comme Sous-Intendant Militaire, le 11 Novembre 1831, puis affecté "sous les ordres de Mr l'Intendant Militaire à la 7° Division", à Lyon, le 19 Novembre 1831. Son père, l'Intendant-Général-Baron Joseph Marie THOMAS est intervenu auprès du Directeur de L'Administration de la Guerre, pour appuyer cette demande d'admission dans l'Intendance (la lettre d'intervention figure au dossier de Gatien THOMAS, au SHAT).

Le 30 Janvier 1832, il épouse, à Lagny (77) Joséphine Marie Aglaé PATU de ROSEMONT, née à l'Île Bourbon; ils auront trois enfants, un fils, Marie Alexis, qui sera officier d'infanterie, et deux filles.

Dès le 1er Juin 1832, le Sous-Intendant Militaire Adjoint THOMAS est affecté "provisoirement " à Grenoble, en remplacement d'un collègue en convalescence; cette affectation devient définitive le 14 Octobre suivant. L'affectation de Gatien à Grenoble, garnison où son père a terminé sa carrière, le 31 Janvier 1831, et près de laquelle il s'est retiré, dans son château de Chaulnes, à Noyarey, près de Sassenage, est certainement due, en partie, à l'intervention, à son profit d'Hyppolite CHAMPANHET, son beau-frère, député de l'Ardèche...

Son premier enfant, Alexis Marie THOMAS, qui sera officier d'infanterie, naît à Grenoble, le 28 Novembre 1832.

Le 25 Décembre 1836, Gatien THOMAS est promu Sous-Intendant Militaire de 2ème classe, et affecté à Limoges; malgré une intervention du député Hyppolite CHAMPANHET, il ne parvient pas à revenir à Grenoble.

Quand il est affecté en Algérie, à Oran, en 1838, le beau-frère député intervient une nouvelle fois, pour obtenir à son profit, la croix de la Légion d'honneur: "... il part en Afrique, avec le regret d'aller se montrer aux troupes en pays lointain, sans décoration". Cette intervention est payante, puisque la lettre du député est datée du 5 Mars 1838, la fiche de présentation au Ministre, du 9 Mars et l'attribution de la croix... du 15 Mars !

De retour en métropole, il est promu Sous Intendant Militaire de 1ère classe le 14 Janvier 1844, puis Intendant Militaire, le 22 décembre 1855, date à laquelle il est affecté à la 20° Division, à Clermont-Ferrand où il achève sa carrière, le 8 Mai 1861, étant admis, à cette date, en Section de Réserve. Malgré différentes interventions il ne semble pas être parvenu à revenir en poste à Grenoble...

Ayant été promu Officier de la Légion d'Honneur, le 15 Mars 1852, il n'hésitera pas, en 1860, à solliciter la croix de Commandeur, auprès du Ministre de la Guerre, le Maréchal RANDON; il obtiendra satisfaction le 26 Décembre 1860... En 1861, c'est au profit de son fils, Marie Alexis, Capitaine au 9° Régiment de Ligne, qu'il intervient...

Retiré à Grenoble, il retourne régulièrement passer plusieurs mois à Clermont-Ferrand; conformément à la règlementation, il écrit à chaque fois au Ministre, pour solliciter l'autorisation de ... " transférer sa résidence à Clermont Ferrand, pour l'hiver..." et demander que sa solde lui soit versée dans cette ville, pendant la durée de son séjour. Bien entendu , il fait la demande inverse, quand il revient à Grenoble...

- Notice établie à partir du dossier d'officier de l'intéressé (dossier n°43324), conservé au Service historique de l'Armée de terre, à Vincennes .

- Octobre 1999 -

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Jean Baptiste THOMAS †1737/   ? ?           Jacques Charlemagne DOUTRELEAU 1720-1789   Marie Françoise THOMAS ?1720-1776
|
8
  |
9
      |
14
  |
15



     


|       |
Jean Baptiste THOMAS ?1720-1785   Marie Barbe CAPRY †1791   Gatien DELANCE ?1734-1820   Charlotte Victoire DOUTRELEAU 1750-1823
|
4
  |
5
  |
6
  |
7



 


|   |
Joseph Marie THOMAS 1771-1849   Constance Rosalie Victoire DELANCE 1776-1862
|
2
  |
3



|
Hippolyte "Gatien" Bon THOMAS 1799-1878


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content