Amy LYONS

F  Amy LYONS Lady Hamilton

(Amy HART)
(Amy LYONS)
voir Dames et demoiselles remarquables

  • Born 25 April 1765 - Ness, Chesshire (Royaume-Uni)
  • Deceased in 1815 - Calais (62) , age at death: 50 years old
1 file available 1 file available

 Parents

 Spouses, children, grandchildren and great-grandchildren

 Notes

Individual Note

" À quinze ans, elle se rend à Londres où, d'abord grisette, elle finit par travailler dans une maison de prostitution. Sa beauté la fait remarquer par un baronnet qui la prend sous sa protection. Elle participe alors à des soirées polissonnes de l'aristocratie anglaise, au cours desquelles on la fait par exemple monter sur une table habillée de fourrure, prenant des poses lascives. Une rumeur prétend qu'elle aurait eu une fille avec sir Harry Featherstonehaugh, Emma Carew, envoyée vivre avec sa grand-mère au pays de Galles où elle reste toute sa vie.

Elle fait alors la conquête de Charles Francis Greville, frère du deuxième comte de Warwick. Celui-ci, après lui avoir fait changer son nom en « Emma Hart », la présente au portraitiste George Romney, dont elle devient la muse pendant plus de dix ans, lui servant de modèle pour une cinquantaine de portraits, dans les costumes les plus divers : Cassandre, Circé, etc. C'est à son contact qu'elle apprend l'art de prendre des poses, lui donnant un air de beauté grecque. Art qui fait plus tard son succès, et donne naissance à l'expression « les attitudes d'Emma ».

Charles, comprenant rapidement tout le potentiel que cette jeune femme peut lui apporter en société, organise sa bonne éducation. Il lui fait ainsi suivre des cours de maintien, de chant, de langue anglaise soutenue. Emma est intelligente et apprend vite. Ses nombreuses lettres adressées à Greville montrent la progression rapide de son style. Emma est à cette époque passionnément amoureuse de Greville, comme en témoigne sa nombreuse correspondance enflammée. Cet homme l'a sortie de la misère, lui a donné une éducation et lui a fait une place dans la société. Toutefois, Greville ne partage pas ses sentiments. Les responsabilités familiales de Greville et ses nécessités financières, le contraignant à un « bon » mariage, et il ne peut épouser Emma qui vient d'un milieu social trop modeste.

Bientôt, Emma est devenue une vraie femme du monde. Sa mère joue le rôle de gouvernante sous le nom de Mme Cadogan. L'oncle de Greville, le diplomate sir William Hamilton, ambassadeur d'Angleterre à la cour du roi de Naples, avait déjà fait la connaissance de Emma du temps où il était marié à sa première femme. Mais cet homme bronzé, mince, élancé, d'une grande culture, passionné par l'archéologie était resté auprès de sa première épouse.

À la mort sans descendance de Lady Hamilton, première du nom, Greville a l'idée d'envoyer Emma à Naples, sous prétexte de parfaire son éducation culturelle, mais pour la pousser en réalité dans les bras de son oncle. Ayant obtenu l'assurance que Charles la rejoindrait dès qu'il le pourrait, Emma finit par partir. "

Elle est alors reçue avec tous les honneurs par sir William, qui a pris soin de lui aménager une aile somptueuse dans sa villa de Naples. Ce dernier lui fait une cour assidue, mais sans succès. Emma, dans ses lettres adressées à Charles, jure de ne jamais céder aux avances de l'ambassadeur, et s'offusque des réponses de Greville qui lui conseille le mariage. Elle l'épouse le 6 septembre 1791 à St George's Hanover Square (Londres), devenant lady Emma Hamilton.

Contre toute attente, ce mariage est très bien accueilli par le milieu des diplomates napolitains, puis par l'aristocratie anglaise. Sir William, ambassadeur, doit demander l'agrément de la Reine pour ce mariage, et c'est l'occasion d'un voyage en Angleterre. Emma est accueillie en vraie Lady, ce qui est pour elle un triomphe. Sur le chemin du retour vers Naples, le couple fait halte à Vincennes où il rencontre le roi Louis XVI et la reine Marie-Antoinette, qui sont alors en résidence surveillée. La reine lui confie une lettre destinée à la reine de Naples, sa sœur. C'est ainsi qu'elle devient une amie proche de la reine Marie-Caroline d'Autriche, épouse de Ferdinand Ier de Naples1.

Elle mène alors la vie mondaine et luxueuse de l'épouse d'un l'ambassadeur, et fréquente assidûment la Cour de Naples. Elle y fait la connaissance de sir Horatio Nelson en 1793, qui vient chercher des renforts pour contrer les Français qui ont commencé à envahir l'Italie du Nord. Il revient à Naples cinq ans plus tard en tant que légende vivante, juste après la bataille d'Aboukir en Egypte. Cependant, ses aventures l'ont prématurément vieilli : il a perdu un oeil, un bras et la plupart de ses dents. Emma s'évanouit quand elle le voit. Elle l'héberge et le nourrit dans la maison de son mari, et organise une fête avec 1 800 invités pour célébrer son quarantième anniversaire. Leur relation semble avoir été tolérée et peut-être même encouragée par le vieux sir William, qui avait une grande admiration et un grand respect pour Nelson. À partir de 1799, le couple Hamilton et Nelson forment un ménage à trois. Cette relation fait toutefois scandale dans la bonne société anglaise.

Son époux quitte sa fonction à Naples en 1800. Lui et Emma reviennent à Londres.

Avant de mourrier, Nelson prends en sa faveur des dispositions, mais le gouvernement anglais ne l'invite même pas aux funérailles. Elle mourra dans la misère à Calais.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lady_Hamilton

 Sources

  • Individual: wikipedia / Apollon

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

     
 
 
 
Henry LION †1767   Mary dite Miss Cardogan KIDD
|
2
  |
3



|
Amy Lady Hamilton LYONS, voir Dames et demoiselles remarquables 1765-1815


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content