voir Légion d'honneur (Grand officier) (30 August 1865), Pair de France (1845)

  • Born 23 June 1789 - Deville-lès-Rouen (76)
  • Deceased 18 March 1875 - Valmont (76) , age at death: 85 years old
  • Maire de Rouen, Député de Seine-Inférieure de 1831 à 1846, Pair de France

 Parents

 Spouses, children, grandchildren and great-grandchildren

 Siblings

 Notes

Individual Note

Au départ de leur frère aîné, Henry et son frère Auguste gèreront seuls les fabriques rouennaises sous le nom de "Barbet Frères". Président de la Chambre de Commerce de Rouen, où il entra en 1828 et dont il sera le président jusqu'en 1872. Les "trois frères Barbet" étant définitivement séparés, Henry sera le seul détenteur de l'usine familiale et la développera considérablement. Il formera avec son beau-frère, Prosper Angran, la société "Henry Barbet & Cie". Libéral, comme son frère Auguste, mais plus politique, il sera constamment renommé maire de Rouen. On lui doit l'ouverture du pont d'Orléans (actuel pont Corneille), qui relie les deux rives de la Seine, et qui était attendu depuis le XVI° siècle, ainsi que le pont suspendu Boïeldieu, dont la partie centrale ne s'est guère relevée plus d'une fois pour laisser passer le vapeur "la Normandie" avec les cendres de Napoléon. Il accueillera le roi en 1831 et 1833, qui comme Napoléon visitera les usines des Frères Barbet à Déville. C'est également l'époque des chemins de fer, les locomotives sortiront des usines de Sotteville-les-Rouen, et la ligne Paris-Rouen sera inaugurée le 3 mai 1843, jour où la parole de l'empereur Napoléon s'accomplira : "Paris, Rouen, Le Havre sont une même ville dont la Seine est la grande rue". Henry, compte tenu de la durée de ses mandats, transformera Rouen, lui donnant une réputation internationale, consacrant autant d'énergie aux arts qu'aux oeuvres de bienfaisance. Il acquiert en 1842 le domaine de Valmont dans la vallée de Fécamp, des terrains sur les communes de Mont-Saint-Aignan, Canteleu et Maromme, 207 ha à Notre-Dame-de-Bondeville, 1000 ha en Sologne, etc. Pour achever sa conversion au catholicisme, le couple fait don de deux vitraux à la basilique Notre-Dame de Bon Secours, et cette conversion permet alors toutes les alliances pour leur descendance. Il se retire dans son château de Valmont, où il meurt. Ses obsèques, qui mêlent nobles et grands bourgeois, sont célébrées en l'église Sainte-Madeleine de Rouen, "beaucoup trop petite pour accueillir la foule qui se presse", et il sera inhumé dans le caveau familial situé dans le carré des notables de la ville, près de "son excellente et vertueuse compagne", et de sa mère.

Commandeur de la Légion d'honneur (30 avril 1844). Pair de France (1845).

D.Thuret (Henry Barbet, par Guillaume Guéroult)

 Sources

  • Individual: Artémis
  • Spouse: Athéna (Notice sur les Trois Frères Barbet et leurs ancêtres protestants....par L.A. Barbet, 1919)

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

Guillaume BARBET 1677-1733   Marie Le PRESTRE 1676-1771   Abraham de La HAYE   Jeanne LEROUX        
|
8
  |
9
  |
10
  |
11
   



 


   
|   |    
Guillaume BARBET 1717-1766   Suzanne de La HAYE 1715-1789    
|
4
  |
5
 



 
|  
Jacques BARBET 1756-1813   Marguerite GOGIBUS 1749-1834
|
2
  |
3



|
Henri BARBET, voir Légion d'honneur (Grand officier) 1789-1875


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content