Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

mort pour la France

  • Né le 23 septembre 1887 - Binic (22)
  • Décédé le 13 juin 1915 - Neuville-Saint-Vaast (62) , à l’âge de 27 ans
  • Écrivain, poète, scénariste
3 médias disponibles 3 médias disponibles

 Parents

 Demi-frères et demi-sœurs

Du côté de Berthe de CHOUDENS, voir Comédiens et tragédiens 1868-1940

 Notes

Notes individuelles

Jacques de Choudens (1887-1915) sur data.bnf.fr
Liste des personnes citées au Panthéon de Paris sur Wikipedia
« LES 560 » : Voici les noms glorieux, gravés par nos soins dans la pierre du Panthéon, des 560 écrivains morts pour la France de 1914 à 1918.


LE PETIT JACQUES - Le fils de Mme Berthe Cerny - Une lettre de maître de pension - Le jugement du tribunal (Le Matin du 16/04/1899)

Les prospectus de maisons d'éducation mentionnant qu'un trimestre entier de pension sera dû par les parents, si ceux-ci ne préviennent pas un mois à l'avance de leur intention de retirer leurs enfants, constituent-ils une espèce de loi des parties ?
Jusqu'ici, les tribunaux avaient toujours répondu affirmativement. Saisie de la question, dans les circonstances que nous allons exposer, la septième chambre du tribunal de la Seine vient d'inaugurer une jurisprudence nouvelle.
Il y a quelques années, Mme Berthe Cerny, l'artiste dramatique, plaçait son fils, Jacques, aujourd'hui âgé de neuf' ans, chez M. Declercq, maître de pension à Asnières. En septembre 1897, le petit Jacques écrivit à M. Declercq une lettre dans laquelle il informait le maître de pension que « sa petite maman, désirait le retirer d'Asnières pour le placer plus près d'elle, à J.-B..Say. »
M. Declercq adressa bientôt à l'artiste dramatique la lettre suivante :

Madame,
J'ai l'honneur de vous accuser réception de votre lettre du 15 septembre dernier. Je ne puis, à mon grand regret, partager votre manière de voir en ce qui concerne Jacques. Les termes du prospectus sont formels et jamais la jurisprudence n'a varié sur le point en question le prospectus d'une maison est la loi des parties.
Je ne puis m'empêcher, madame, laissant de côte cette question d'argent, de vous exprimer toute la douleur que me cause le départ de Jacques. Je ne parle pas de mon affection pour lui, laquelle est aussi profonde que celle que je porte à mes propres enfants et il la méritait. Je laisse cela. Ce qui me fait souffrir, c'est la conviction absolue où je suis que cet enfant est jeté hors de sa voie, que ses facultés brillantes vont se trouver étouffées par l'éducation positive à laquelle il est voué et pour laquelle il n'est pas fait.
Toute la nature de l'enfant le porte vers l'Art, vers la Littérature, et ces aspirations légitimes autant que belles, on n'en tient pas compte. Bon gré, mal gré, le voilà poussé dans une voie dite pratique et dont le résultat le plus clair, c'est que sa belle intelligence aura été déflorée. L'on veut qu'à quinze ou seize ans, il soit à même de gagner sa vie, qu'il arrive tout de suite à la fortune. Tout cela est très joli, mais l'on oublie que la personne de l'enfant est sacrée et que le but et le devoir de l'éducation est de développer cette personnalité et par conséquent de faire s'épanouir, dans le vrai sens de leur nature, les facultés que l'enfant possède.
Je n'ai pas, madame, le droit de vous conseiller, mais le maître qui, pendant deux ans, a travaillé à former le cœur et à développer l'intelligence de Jacques, se croit, envers cet enfant, le devoir de dire qu'il prévoit et qu'il redoute les conséquences de la décision prise.
Et j'ajoute, madame, que, quoi que l'on fasse, la nature reprendra ses droits et, un jour, malgré tout, Jacques reviendra à l'Art et à la Littérature. Il regrettera le temps perdu hors de sa voie, et puisse-t-il alors ne reprocher à personne de ne pouvoir arriver aussi haut qu'il l'aurait pu. Car, madame, il ne faut pas s'y tromper, Jacques est un littéraire, un artiste jusqu'à la moelle de son être, et tout ce qu'on fera ne changera pas la nature des choses. L'enfant souffrira peut-être, et c'est probable, à être appliqué à des choses qui sont contraires à son tempérament intellectuel et à ses aspirations, mais, tôt ou tard, l'oiseau, fait pour voler, se révoltera d'être obligé de marcher à terre, et il volera, quoi que l'on fasse, moins bien cependant que l'on eût favorisé sa nature.

Cette lettre ne parvint pas à modifier les intentions de Mme Berthe Cerny qui plaça son fils à J.-B.-Say.
Le maître de pension, arguant que le prospectus de sa maison mentionne que les parents qui désirent retirer leurs enfants de son institution doivent prévenir un mois à l'avance, sinon payer le trimestre entier, assigna l'artiste dramatique devant le tribunal civil.
Après plaidoiries de M° Raveton pour M. Declercq et de M° Desjardin pour Mme Berthe Cerny, la septième chambre du tribunal, inaugurant une jurisprudence nouvelle en la matière, a débouté le maître de pension de sa demande.


Naissance

http://sallevirtuelle.cotesdarmor.fr/EC/ecx/consult.aspx?image=090025549205086 (vue 260)

déclaré à la naissance par la sage femme, sa mère le reconnait en 1895

Décès

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/ark:/40699/m005239df6018c03/5242bcf04d12c

 Sources

  • Personne: Janus
  • Décès: Mémoires des hommes

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

        Jean Marc François de CHOUDENS 1793-1864   Eugénie Jeanne PACINI 1805-1864    
    |
12
  |
13
 
   


 
    |  
    Emile François Jacques de CHOUDENS 1837-1896   Rosalie FRANÇOISE ca 1845-ca 1929
  |
6
  |
7
 


  |
x X   Berthe de CHOUDENS, voir Comédiens et tragédiens 1868-1940
|
2
  |
3



|
Jacques Robert de CHOUDENS, mort pour la France 1887-1915


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content