Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

H  Amiral Hubert de BRIENNE de CONFLANS

(Hubert de BRIENNE de CONFLANS)
(Hubert de CONFLANS)
 Le Maréchal
comte de Conflans, seigneur de Suzanne-en-Thiérache et de Fay-le-Sec, gouverneur des Îles du Ponant, maréchal de France, chevalier de l'Ordre de Saint-Lazare, voir Bataille des Cardinaux (20 novembre 1759)

  • Né en 1690 - Henriville, Lorraine allemande (Allemagne)
  • Décédé le 27 janvier 1777 , à l’âge de 87 ans
  • Vice-Amiral de la flotte du Ponant, maréchal de France, commande la flotte du Ponant lors de la Bataille des Cardinaux (en 1759).
  • Marine Royale : son incorporation GM en 1706

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

(pages liées)

 Notes

Notes individuelles

Chef d'escadre des armées navales, gouverneur et lieutenant général pour le Roi des isles françaises en l'Amérique sous le vent,

  • Garde-marine......... 11 février 1706.
  • Enseigne de vaisseau.......... 25 novembre 1712.
  • Lieutenant de vaisseau.......... 17 mars 1727.
  • Lieutenant des gardes-marine....... 1er novembre I731.
  • Chevalier de Saint-Louis....... 25 juillet 1732.
  • Capitaine de vaisseau.......... ....................... 10 mars 1734.
  • Commandant des gardes-marine............ 1er décembre 1741.
  • Pension de 1000 # sur l'ordre de Saint-Louis..... 1er janvier 1745.
  • Pension de 1500 # sur le Trésor royal......... 24 décembre 1746.
  • Gouverneur général des îles Sous-le-vent........ 26 mai 1747.
  • Chef d'escadre. ....................... 1er avril 1748.
  • Lieutenant-général............ 1er septembre 1752.
  • Vice-amiral..... 14 novembre 1756.
  • Maréchal de France............ 18 mars 1758.
  • Mort à Paris..... 27 janvier 1777.

Il est tristement célèbre pour avoir, contre son gré et à près de 70 ans, reçu la mission de conduire l'escadre de Brest pour escorter des transports concentrés dans le golfe du Morbihan. Mais à peine sorti en mer d'Iroise, il fut poursuivi par la flotte de l'amiral Hawke.

Pour dépister l'ennemi, Conflans s'engagea dans le dédale de récifs séparant Houat et Houédic de la côte:

Hawke l'y suivit et attaqua l'arrière-garde française à la tombée de la nuit, le 20 novembre 1759. Un seul vaisseau put être dégagé par le gros de l'escadre Conflans, deux avaient été coulés, un capturé.

La nuit était profonde, le temps très mauvais, il était impossible d'entrer dans le golfe du Morbihan. Pêle-mêle, Français et Anglais mouillèrent dans la baie de Quiberon.

Le lendemain, huit navires français, sans ordre, abandonnent leur chef et gagnent Rochefort. Conflans, trop inférieur en nombre, ne cherche pas à livrer bataille, et se réfugiant dans l'estuaire de la Vilaine, y reste bloqué. Deux de ses vaisseaux s'étaient échoués au Croisic et y avaient été brulés, un troisième avait coulé à l'embouchure de la Loire. Telle fut la journée de Monsieur de Conflans. Les Anglais maîtres de la mer s'installent à Belle-Isle.

La flotte française fut défaite, offrant à la Royal Navy l'une de ses plus grandes victoires.

(Voir LA BATAILLE DE BELLE-ILE OU DES CARDINAUX).

Le maréchal de Conflans. Le 14 novembre 1759, la flotte française, forte de vingt et un vaisseaux, trois frégates et deux corvettes, dont voici les noms et le sort après le combat, sortait de la rade de Brest vers les midi :

  • 80 canons, le Soleil-Royal: maréchal de Conflans, de Chezac, capitaine, brûlé le 22, au Croisic.
  • 80 canons, le Tonnant: de Beauffremont, chef d'escadre, réfugié à Rochefort.
  • 80 canons, le Formidable: du Verger de Saint-André, chef d'escadre, tué, pris.
  • 80 canons, l' Orient: Budes de Guébriant, chef d'escadre, à Rochefort.
  • 74 canons, l'Intrépide: de Chateloger, capitaine, à Rochefort.
  • 74 canons, le Magnifique: Bigot de Morogues, capitaine, à Rochefort.
  • 74 canons, le Glorieux: Villars de la Brosse, capitaine, réfugié dans la Vilaine.
  • 74 canons, le Thésée: de Kersaint, capitaine, mort, coulé.
  • 74 canons, le Héros: de Sansay, capitaine, brûlé au Croisic par les Anglais.
  • 74 canons, le Robuste: de Vienne, capitaine, réfugié dans la Vilaine.
  • 70 canons, le Northumberland: de Belingant, capitaine, à Rochefort.
  • 70 canons, le Juste: de Saint-Allouarn, capitaine, tué, perdu en Loire.
  • 70 canons, le Superbe: de Montalais, capitaine, coulé.
  • 64 canons, le Dauphin-Royal: d'Urtubie, capitaine, à Rochefort.
  • 64 canons, l' Inflexible: de Caumont, capitaine, Vilaine.
  • 64 canons, le Dragon: de la Tousche le Vassor, capitaine, Vilaine.
  • 64 canons, l' Eveillé: de la Prévalais, capitaine, Vilaine.
  • 64 canons, le Sphinx: de Coutances, capitaine, Vilaine.
  • 64 canons, le Solitaire: de l'Angle, capitaine, à Rochefort.
  • 64 canons, le Brillant: de Bois-Château, capitaine, Vilaine.
  • 64 canons, le Bizarre: le chevalier de Rohan, capitaine, à Rochefort.

FRÉGATES

  • 36 canons, l' Hébé: désemparée par un abordage et obligée de rentrer à Brest (*)
  • 30 canons, la Vestale: de Montfiquet, lieutenant de vaisseau, Vilaine.
  • 30 canons, l' Aigrette: de Longueville, lieutenant de vaisseau, Vilaine.

CORVETTES

  • 16 canons, le Calypso: du Bois-Berthelot, enseigne, Vilaine.
  • 6 canons, le Prince-Noir: de Kergariou de Roscoët, enseigne, Vilaine.

(Archives du Ministère de la Marine)

Notes de Déméter :
Catalogue général des Manuscrits des Bibliothèques publiques de France
Bibliothèques de la Marine par CH. de La Roncière Manuscrits de la bibliothèque du Ministère de la Marine
P3
Lettres de services expédiées au comte Hubert de Conflans,vice-amiral,1757 (p.9,12)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hubert_de_Brienne_de_Conflans

 Sources

  • Personne: Sémélè, Déméter, Apollon

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Jacob de CONFLANS, baron de Vézille †1637/   Madeleine de VESQUE, dame de Sotinges            
|
8
  |
9
     



     
|      
Jacob de CONFLANS   Anne Marguerite de CARELLE    
|
4
  |
5
 



 
|  
Henri Jacob dit le Marquis de Conflans de CONFLANS, seigneur de Fay-le-Sec   Anne Charlotte du BOUCHET
|
2
  |
3



|
Amiral Hubert de BRIENNE de CONFLANS, comte de Conflans 1690-1777


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content