Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Joseph, Aérostier de MONTGOLFIER
  • Né le 26 août 1740 - Vidalon-lès-Annonay, Davézieux (07)
  • Décédé le 26 juin 1810 - Balaruc-Les-Bains (34) , à l’âge de 69 ans
  • Aérostier
1 média disponible 1 média disponible

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Fratrie

 Notes

Notes individuelles

Les deux frères Montgolfier (Etienne et Joseph) sont ensemble les inventeurs du ballon à air chaud, auquel on a donné leur nom en 1783, ainsi que de la machine servant à élever l'eau, appeler bélier hydraulique en 1792.

Ayant lu l'ouvrage de Joseph Priestley qui réussit à isoler et à décrire l'existence de plusieurs gaz "nouveaux", Les deux frères ont l'idée de tenter de s'élever dans l'atmosphère en renfermant dans une enveloppe d'un poids minimum, un gaz plus léger que l'air, ils utilisent ainsi la force ascensionnelle de l'air chaud emmagasiné dans cette enveloppe.

On dit que Joseph fit une première expérience réussie, avec un parallélépipède de soie rempli de l'air chaud d'une cheminée. Les deux frères procèdent à plusieurs mises au point et font quelques expériences.

Un premier essai a lieu à Vidalon-lès-Annonay le 14 décembre 1782, dans les jardins de l'entreprise familiale à l'aide d'un ballon confectionné avec une pièce de soie, l'air chaud est obtenu en brûlant un mélange de paille mouillée et de laine.

Ils procèdent à un deuxième essai privé et réussissent à faire élever un ballon plus grand, fait de papier d'emballage en triple épaisseur, dont les fuseaux sont réunis par des boutons.

Pierre Montgolfier encourage ses deux fils à dévoiler leur découverte en public.

La première expérience publique, officielle, de Joseph et Étienne a lieu dans la cour du couvent des Cordeliers à Annonay, le 4 juin 1783, devant les conseillers généraux du Vivarais. Ils font voler le premier ballon à air chaud au-dessus de leur ville. Un ballon de douze mètres de diamètre, de 770 m3, constitué de fuseaux de papier reliés entre eux par des boutonnières, il s'élève à mille mètres, pendant dix minutes, et parcourt trois kilomètres grâce à l'air chauffé avec de la paille enflammée.

Etienne est également à l'Origine du parachute. Il en conçoit un sous la forme d'un parasol de 2, 50 mètres de diamètre que douze cordelettes relient à un panier d'osier sous lequel sont accrochées quatre vessies gonflées d'air destinées à amortir le choc. Les essais sont concluants.

... Garnerin sera le Premier parachutiste en 1797

http://perso.club-internet.fr/jgourdol/Ardeche/07celebr/07celTex/mongolfard.html

 Sources

  • Famille: Eros le 16/11/2004

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Jean de MONTGOLFIER 1631-1693   Claude BERTHONNET 1640-1706   Antoine CHELLES   Gabrielle JOUBERT   Claude DURET †/1669   Marie BÉRAUD   Pierre BRUYÈRE   Anne BUET
|
8
  |
9
  |
10
  |
11
  |
12
  |
13
  |
14
  |
15



 


 


 


|   |   |   |
Raymond de MONTGOLFIER 1673-1743   Marguerite CHELLES   Charles DURET †1738   Isabeau BRUYÈRE
|
4
  |
5
  |
6
  |
7



 


|   |
Pierre (le papetier) de MONTGOLFIER 1700-1793   Anne DURET 1701-1760
|
2
  |
3



|
Joseph, Aérostier de MONTGOLFIER 1740-1810


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content