Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Découvreur des îles du Prince-Edouard, Marion et Crozet(1772), voir Explorateurs

  • Né le 22 mai 1724 - Saint-Malo (35)
  • Décédé le 12 juin 1772 - Nouvelle-Zélande (Polynésie NON française),à l'âge de 48 ans
  • Lieutenant de la Cie des Indes, lieutenant de frégate (1746), capitaine de brûlot (1759), capitaine de la Cie des Indes (1761).
  • Marine Royale : son incorporation vers 1740

 Parents

 Union(s)

 Fratrie

(pages liées)

 Notes

Notes individuelles

Aprés avoir commandé des navires de la Compagnie des Indes, il participe à l'exploration de la Nouvelle-Zélande.Le 12 juin 1772, il est tué et mangé par les indigènes pour avoir abattu un arbre frappé d'un tabou.


PS Prométhée : Il se distingue très jeune par son habileté et son audace, comme officier marchand et corsaire. Il est chargé en 1746 d'aller chercher en Ecosse le prétendant Charles Edouard Stuart après le désastre de Culloden. Il quitte Saint-Malo avec les bâtiments Le prince de Conti, commandé par Richard Butler et l'Heureux et ramène sain et sauf Charles Edouard à Roscoff. Cette action lui vaut un brevet de lieutenant de frégate. Il prend part le 14 mai 1747 au terrible combat du cap Ortegal, comme premier lieutenant de l'Invincible. La paix revenue il reprend du service à la Compagnie des Indes et fait campagne en Chine sur le Montaran (1753-55). En 1757, il commande la Diligente et combat le 3 août 1758 devant Negapatam contre l'escadre anglaise de Pocock. Promu capitaine de brûlot en 1759 il commande la Renoncule avec laquelle il escorte des convois sur les côtes de Bretagne. Après le désastre des Cardinaux (20.11.1759), il s'occupe de sortir les vaisseaux échoués dans la Vilaine. Capitaine de vaisseau de la Cie des Indes (1761), il commande le d'Argenson sur lequel il conbduiot à l'île Rodrigue le chanoine Pingré, cahrgé par l'Académie des sciences d'observer le passage de Vénus sur le Soleil. Campagne aux Indes (1765-67). Arme à titre privé la flûte Digue et fait des relevés hydrographiques aux Seychelles (1768). En 1771, il loue au roi la flûte Mascarin et embarque la Tahitien Aotourou, venu avec Bougainville en France. Il explore des zones australes inconnues. Après des escales à l'île de France, Fort-Dauphin où Aotourou meurt de la variole, au Cap, il découvre le 13 janvier 1772 l'île du Prince-Edouard, les îles Marion et Crozet. En NOuvelle-Zélande, Marion-Dufresne est reconnu comme grand chef par les Maoris. Ayant besoin de bois pour ses deux batiments, il fait abattre un arbre frappé d'un tabou. Il est tué et mangé au cours d'une grande fête, le 12 juin 1772. (Promethée)

 Sources

  • Personne: Orion 14/04/2005 / Promethée

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

  Jean MAGON "de L'ESPINAY" MAGON, sgr de la Fontaine-Roux 1619-1699 Guyonne NEPVEU 1627-1698 Macé Ier,seigneur de la Lande Le FER, sgr du Val Thomasse TRANCHANT  
 |
10
 |
11
 |
12
 |
13
 
 


 


 
 | | 
André MARION du FRESNE 1633-1693 Hélène Séraphique MAGON Macé II,seigneur de la Lande Le FER, sgr de la Lande Servane,de La Ville-Auray Le BRETON
|
4
 |
5
 |
6
 |
7



 


| |
Julien MARION du FRESNE, sr du Fresne †1739 Séraphique Le FER
|
2
 |
3



|
Marc-Joseph MARION du FRESNE, Découvreur des îles du Prince-Edouard, Marion et Crozet 1724-1772