Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

     Parents

     Union(s), enfant(s), petits-enfants et arrière-petits-enfants

     Fratrie

     Notes

    Notes individuelles

    Arnaud d'HÉBRARD de SAINT-SULPICE devient donc seigneur de la Popie (coseigneur de Saint-Cirq) par son mariage avec Marguerite de La POPIE. Celle-ci se fait faire en 1403 un inventaire de l'héritage et des cens qui lui sont dus dans Saint-Cirq, Cénevières (alors appelé souvent Laroque Suffisance), Coanac (notaire : Gui de Bessac).

    Nous renvoyons au travail sur Saint-Sulpice (3è partie de l'Hébrardie, composé en collaboration avec M. Viré) pour la série des Hébrard, coseigneurs de Saint-Cirq, comme aussi pour les détails de l'attaque du château de la Popie, faite sur trahison vers 1440 par les seigneurs de Cardaillac, Bertrand et Jean, qui voulaient profiter de ce qu'il n'y avait au château que la vieille Marguerite de la Popie, son fils Raymond, abbé de Marcilhac et sa belle-fille Marguerite de Cardaillac, femme de Flotard d'Hébrard.

    Relevons seulement quelques notes - d'après un registre de ces archives.
    - 30 novembre 1409. Aliénation de quelques terres faite par Pons et autre Pons de Cardaillac, père et fils, à noble Arnaud d'Hébrard.
    ? - Noble Géraud de Saint-Bressous reconnaît devoir à dame Marguerite de Cardaillac, femme de ce même Arnaud. (en 1343 un Gme de St Br. était mari de Basane [?] de Montagnac).

    - 1428, Arnaud d'Hébrard tuteur de Jean de CARDAILLAC.
    - 1479, Raymond, petit-fils d'Arnaud d'HÉBRARD de SAINT-SULPICE, vend à deux habitants de Cahors la pêche et les émoluments de deux fontaines appelées del pi sur les bords du Lot, en la juridiction de Saint-Cirq. Ils devront les réparer, donner un tiers des gros poissons chaque année et payer 30 écus.
    - En 1482, dans le dénombrement de ce seigneur, nous lisons les détails suivants:
    " A Saint-Cirq mondit seigneur a château et maisons nommés le château et salle comtal de la Popie - jardins, four et autres circuit et patus - Il est en ledit lieu mondit seigneur et le noble Raymond de Cardaillac sont seigneurs par indivis (Jacques de Cardaillac dit la même chose en 1503) et à un seul appartient toute la seigneurie et juridiction du lieu et appartenances, toute justice haute moyenne et basse, mère et mixte impère, tout exercice de justice et connaissance des causes, nominations d'officiers, juges etc. Les eaux et les «pesques» leur appartiennent dans certaines limites. Les paissières et les graviers qui sont entre le port de Trediech et la marguerite et aussi les moulins dans ces limites et tous les émoluments qui en proviennent.
    "Mondit seigneur a à Saint-Cirq, josta (près) la porte et barbacane du château et de l'église, un jardin plus une vergne, la vergne d'en dias - plus une autre vergne et colombier au port de Trediech, qui furent de J. Delfau plus une vergne et colombier - qui furent de J. Lattes."
    - Le seigneur de Saint-Cir possède deux fontaines nommées les fonds d'Aupin (ailleurs : del pi) qui s'arrentent annuellement 25 écus d'or (ailleurs 30) et dix achèzes (assaim [?]) pour tous les jours de la semaine et le dimanche, VII «chaps» (?) tous les carèmes.
    - Prés à la gle [?] - à Balsaux (avec terre que tiennent J. de Molières de St Marti (Lab.) et Gér. Decremps de la Toulzanie, plusieurs vacants.
    - Chapellenie de Ste Catherine dont il a la collation.
    - Bories de Gourdon (voir S. Martin Labouval), moulins de Laval et de la Sanhe, tenus par Jehan Demons ; autre moulin vacant - rente du moulin : 2 sétiers froment, 2 sét. et deux quartes de mouture, mesure de St Cirq ; 1 livre de cire ; 1 chevreau et 2 chapons, acaptes.
    - La rente de St Cirq comprend : 11 sétiers 2 quartes 3 pugnières de froment ; 6 sét. 3 quartes avoines ; 8 liv. 3 s. 10 d.t. argent ; 11 gélines - 1/2 quarte seigle - 3 chevreaux - 4 chapons.


    Un mémoire de 1570 donne quelques autres détails : dans St Cirq, vigne contenant 35 journées à «forger» ; donnant par année 10 barriques de vin.
    Deux sèvres, l'une nommée le camp de la Popie, près de Créjols, sur le Lot, fournissant 30 quartes de blé, dont le seigneur a la moitié, l'autre, dite le camp de l'hoste, fournissant 4 quartes de blé.
    Cens perçu : 48 quartes 3 boisseaux 1/2 et 1/4 froment - 18 q. 3 bois. avoine.
    Mixture des moulins de Laval : 8 quartes et 1 pugnon seigle plus autre moulin sous la descente de S. Cirq en allant au port, appelé moulin d'Aulanas ; rente : 27 quartes de blé.
    Argent de rente : 6 livres 6 sous - chapons 3 et 1/2 - gélines 12 et 1/2 - poulets : 2 - chevreuil (chevreau) 1 - payables annuellement.
    Item plus le péage de St Cirq, qui se lève au port, s'arrentepar an 4 livres ; le seigneur y a passage pour lui et ses serviteurs, et pour les paysans du Cayre, Nogayrac, S. Martin portant les rentes, sans rien payer.
    Une frayère sur la rivière du Lot.
    Les charges sont qu'il faut bailler aux Frères Prêcheurs de Cahors 4 quartes de froment, mesure de Cahors ; et aux prêtres du lieu de St Cirq 2 quartes mesure du lieu - Fondation faite par les prédécesseurs.
    Seigneurie haute, moyenne et basse en pariage avec le seigneur de Cieurac (M. de CARDAILLAC) et les consuls du lieu (Archives Saint Sulpice).

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Par le mariage d'Emmanuel de CRUSSOL d'UZÈS avec la fille aînée de Bertrand d'HÉBRARD de SAINT-SULPICE, les CRUSSOL deviennent coseigneurs de Saint-Cirq.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    En 1610, ledit seigneur de CRUSSOLS, tout en conservant ses droits de justice déclare maintenir leurs libertés et privilèges aux tenanciers comme ayant droit de messire Bertrand. Il demande la reconnaissance - Les habitants disent que nul n'ignore qu'il est leur seigneur par indivis avec messire Geoffroy de Cardaillac de Peyre et qu'on lui prêtera serment dans l'église paroissiale. On lui demande à son tour le serment de les maintenir en toutes leurs libertés. L'autel est paré ; on y porte un grand missel ; on l'ouvre au [i+]Te Igitur où est peinte une croix. M. Alran, vicaire du lieu, est présent. Les consuls prêtent serment à genoux, les deux mains sur le Te Igitur et la croix. De même le seigneur.

    Les consuls étaient Pierre Cabessut, Arnaud de Faure, Mes Olivier Ganilh et Jean Liausu.

    Témoins : J. de Longueval, écuyer, Saint-Jean de Millaguet, Et. Delma, Georges de Rulhe.
    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Quelques possesseurs de fiefs.

    Inventaire Pre Gary - 3. Bernarde, femme de Amiel Fulcrau vend à M. de Cardaillac (avril 1288) des maisons proches le castel.

    5. Bernard-Guarbert de Montpezat donne au même des droits sur la terre de Falguières (avril 1235).

    Famille de Montagnac - Montagnagol - Voir Tour de Faure - Marchands de Cahors à Londres.

    Fief de Condat. Aux Saint-Géry qui hommagent à M. de Cardaillac. 1483. Antoine de St Géry, seigneur de Condat, hommage à noble Raymond d'Hébrard de SS. Le même Antoine prend à rente les fontaines del py.

    ? - Hommage à M. de Cardaillac de la part de B. Bonafous pour les biens qui furent de Comtesse de S. Géry  - 1255 - Que en Galhard de Darnagol donna à M. de Cardaillac tout ce qu'il avait dans S. Cirq.Ce fief était en 1500 aux Saint-Geniès (? voir les Bideran 1726).

    Les de Calvignac - 1308. Compromis entre M. de CARDAILLAC et la vicomtesse de CALVIGNAC - Doat Jaubit, notaire.
    Hugues de MALEVILLE (1370) - lauzime pour vente de quelque chambre.
    Les de RODOREL de CONDUCHÉ - fondent dans l'église de St Cirq la chapellenie du St Sépulcre - où Pre de Rodorel fut archiprêtre - la sépulture de la famille. 1553 - Gabriel de R. a maison noble. 1776. Georges de Barrau, mari de Louise de Rodorel, vend à P. de Malville sa coseigneurie de St Cirq et le droit de patronage à la chapellenie du St Sépulcre.

    Fief des Coudoulous - 1673. Joui par Fois Cabessut, notaire de St Cirq.

    Moulin de Porteroque - indivis en 1474 entre Rd de S. Sulpice et Rd de Cardaillac qui l'afferment à Bert. del Port (Dols, Acquis en 1717 du Marquis de Montsalès par M. Pre Peyre).

    Jean de PROBOLÈME eut des revenus assignés sur cette châtellenie 1343.

    Noble Guy de CORNIL de PROUILLAC avait maison et verdié à St Cirq - 1452.

    Hospice de Cahors (grande rue) reçut 1407 donation de terre en la juridiction - près du pont de Trégoux, en allant vers l'église de Montagnac.
    L'abbaye nouvelle y eut quelques pacages en 1262.

    Fief des Cardonières:

    Etait seigneur en 1629, noble Antoine de FIZAMES qui en fait l'arrentement (en sa maison et métairie) à Raymond Parcerier, serrurier du port de Saint-Cirq, et François Delsahuts marchand tisserand du bourg (terres labourables, cultes et incultes, grèzes, vigne et dépendance de ladite métairie). Quatorze quartes blé de semence (6 froment, 6 seigle, 2 orge la moitié fournie par le propriétaire).

    40 livres doivent être données à demoiselles Louise et Marguerite de las Carbonières (papiers personnels).
    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Les B�AVE, les BID�AN, les de PEYRE:

    Les Bécave sont devenus coseigneurs de Saint-Cirq par mariage avec une Cardaillac [Note : Marguerite de Pons d'Arzac, dame de Saint-Cirq, Cieurac et Laburgade, 1663 - Papiers Flaujac - Fille sans doute d'André de Pons d'Arzac et d'Hélis de Dufort de Flaujac.].
    En 1668, messire Antoine Bécave hommage au nom de noble Pons de Bécave, seigneur baron de Saint-Cirq et Sérignac, pour les terres de Saint-Cirq et de Sérignac (Voir ce nom) - Arch. Nat. P. 541-89.

    En 1673, Antoine de BÉCAVE vend la seigneurie de St Cirq à Michel de Bideran pour 19000 livres - Voir la généalogie ci-jointe, par M. de Saint-Saud.

     Sources

    • Personne: Monographie de Albe / Maitrier 6/6/04
    • Famille: Eugène Vasseur, Les nobles aïeux de trois seigneurs rouergats / Maitrier 06/06/04

      Photos & documents

    {{ media.title }}

    {{ media.short_title }}
    {{ media.date_translated }}

     Aperçu de l'arbre

    Bertrand d'HÉBRARD de SAINT-SULPICE, seigneur de Saint-Sulpice ca 1270-/1345 Souveraine de TOURNEMIRE  *Guillaume de VASSAL demoiselle N***    
    |
    8
     |
    9
     |
    10
     |
    11
      



     


      
    | |  
    Raymond Ier d'HÉBRARD de SAINT-SULPICE, seigneur de Saint-Sulpice /1337-1371 Helix de VASSAL †/1357 Bertrand de PÉLEGRY, seigneur du Vigan ? ?
    |
    4
     |
    5
     |
    6
     |
    7



     


    | |
    Jean d'HÉBRARD de SAINT-SULPICE, seigneur de Saint-Sulpice ca 1355-1417 Marquèse de PELEGRI ca 1360-
    |
    2
     |
    3



    |
    Arnaud d'HÉBRARD de SAINT-SULPICE


    1. gw_v5_tour_1_title

      gw_v5_tour_1_content

    2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

      gw_v5_tour_2_content

    3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

      gw_v5_tour_3_content

    4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

      gw_v5_tour_3bis_content

    5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

      gw_v5_tour_4_content

    6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

      gw_v5_tour_5_content

    7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

      gw_v5_tour_6_content

    8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

      gw_v5_tour_8_content

    9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

      gw_v5_tour_7_content

    10. gw_v5_tour_9_title

      gw_v5_tour_9_content