Maire d'Arcachon (1896-1925)

  • Né le 4 octobre 1852
  • Décédé le 13 mars 1934 - Bordeaux (33),à l'âge de 81 ans
  • Maire d'Arcachon pendant 30 ans

 Parents

 Union(s), enfant(s), petits-enfants et arrière-petits-enfants

 Fratrie

 Notes

Notes individuelles

James Veyrier-Montagnères, maire d'Arcachon de 1897 à 1922 (il succéda au comte de DAMREMONT au décès de celui-ci) fit construire la Villa "Risque Tout" (aujourd'hui disparue) située en front de mer au Moulleau et marquant la frontière avec la Commune "ennemie" : La Teste. sur l'ancien Poste de Douane qui marquait la limite des 2 communes. On raconte qu'elle a vu défiler les têtes couronnées et tout le Gotha européen qui a séjourné dans la ville.
En 1897, il fonde la Société immobilière et anonyme du Moulleau.
Agent de change à Bordeaux, il emprunte "des millions" pour injecter dans les fêtes, les invitations, l'infrastructure urbaine et la charité publique, les régates, les processions nautiques, les fleurs jetées au courant du bassin, la chasse aux renards levés dès le rassemblement équestre en ville d'hiver.

Grand orchestrateur des plaisirs et de la publicité d'Arcachon, il reconstruit le littoral en y amenageant un quai promenade. Il fera construire par L.Goguel de Bordeaux, les jetées de la place Thiers et de l'allée de la Chapelle.

En 1900, il arbitre une grève en offrant l'apéritif. Il distribue pain et viande aux familles de chômeurs, organise batailles de fleurs, concours hippiques, sapins de Noël pour les pauvres, banquets régulièrement offerts aux officiers de la flotte atlantique, crée en 1903 le laboratoire municipal d'hygiène, fait d'Arcachon une ville de congrès internationaux, donnant l'hospitalité du Casino à des centaines d'hôtes de tous pays.

Après les inondations qui ravagèrent Paris en 1910, il ouvre une souscription qui rapporte 15.000 francs: 170 petits parisiens séjourneront 2 mois dans les aériums arcachonnais.

il perd un fils tué au front en 1914.

Officier de la Légion d'Honneur ; Conseiller municipal d'Arcachon, le 3 mai 1896 ; Maire d'Arcachon du 26 juin 1897 au 17 juillet 1922 ; Conseiller général du canton de La Teste du 31 juillet 1898 au 30 juillet 1904 ; Conseiller général du canton d'Arcachon du 3 juin 1906 au 19 juillet 1922 ; Agent de change à Bordeaux de l885 à 1920 ; Syndic de la Compagnie des Agents de change de Bordeaux de 1908 à 1920. Son chef de cabinet, F.Canton, a décrit son activité, mois par mois]]], pendant ses 25 années de mandat municipal.


 Sources

  • Personne: Gipsy

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

  Léonard FARGEAUD d'EPIED, Seigneur d'epies 1749-1805 Marie LAJOUMARD de BELLABRE 1756-1827    
 |
10
 |
11
  
 


  
 |  
Léonard VEYRIER-MONTAGNÈRES 1772-1835 Marguerite FARGEAUD d'EPIED 1776-1861 Jules JULLIEN Héloïse DODE
|
4
 |
5
 |
6
 |
7



 


| |
Claude VEYRIER-MONTAGNÈRES 1800 Héloïse JULLIEN 1822-1905
|
2
 |
3



|
James VEYRIER-MONTAGNÈRES, Maire d'Arcachon 1852-1934