Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

marquis de Conflans et d'Armentières

  • Né le 28 décembre 1735
  • Décédé en 1789 , à l’âge de 54 ans
  • Maître de camp du régiment Orléans Cavalerie (1752), lieutenant général (1781), maréchal de France

 Parents

 Union(s), enfant(s), les petits enfants et les arrière-petits-enfants

 Fratrie

 Demi-frères et demi-sœurs

Du côté de Louis de CONFLANS, marquis d'Armentières 1711-1774
(pages liées)

 Notes

Notes individuelles

Le marquis de Conflans, fils du maréchal d'Armentières, est le seul homme singulier que j'aie vu en France, pays où la folie est assez commune, mais où la singularité est rare. Il ne disait rien, ne faisait rien comme un autre, et cependant, il n'était jamais ridicule ; seul de tous les hommes de son temps, il ne portait point de poudre, et la raison qu'il en donnait était étonnante, mais vraie. Sa tête fumait, et il en ressentait des douleurs insupportables.
M de Conflans était grand et bien fait ; sa taille annonçait de la force, ainsi que sa voix et son air assuré. Son esprit était entreprenant et décidé ; en tout, il paraissait né pour commander, car le ton de superiorité qu'il prenait toujours ne choquait personne ; il s'exprimait bien, allait droit au fait, et ses actions, ainsi que ses discours, avaient une aisance particulière ; ses manières étaient nobles et graves, ce qui rendait ses plaisanteries d'autant plus piquantes. Malheureusement ses moeurs étaient loin d'être irréprochables, et il ne s'enivrait que trop souvent dans un siècle où cette détestable manie était heureusement reléguée parmi le bas peuple. Il avait servi avec une grande distinction dans les troupes légères, et c'était là qu'il avait contracté cette mauvaise habitude ; dans les excès comme dans tout le reste, il ne souffrait point qu'on le surpassât. On aurait pu dire que c'était un Lovelace militaire. A un repas de corps où il se trouvait, un vieil officier de hussards se servait d'un verre qui tenait près d'une pinte ; M de Conflans se fait ôter une de ses bottes, la remplit de vin, et la boit à sa santé. Le comte de Lautrec se faisait suivre par un jeune loup en guise de chien. M de Conflans achète un de ces ours qui dansent, et l'établit gravement derrière sa chaise, en habit de hussard, avec une assiette entre ses pattes de devant.
Personne ne réussissait mieux que M de Conflans à tous les exercices qui demandent de la force et de l'adresse ; il montait bien à cheval, et c'était un habile chasseur. Le roi qui avait la passion de la chasse, se prit d'affection pour le marquis de Conflans, dont la franchise plaisait d'ailleurs à sa bonhomie ; c'était même celui de ses courtisans qu'il aimait le plus. Un fait dont j'ai été témoin en servira de preuve. Un jour, à Rambouillet, le roi était rentré sans avoir pris le cerf ; mais M de Conflans était resté à sa poursuite, malgré le mauvais temps, avec une partie de l'équipage ; il arriva au milieu du souper, apportant le pied. Le roi, enchanté, l'embrassa et le fit asseoir à côté de lui. Cette caresse sans exemple, car LOUIS XVI n'était point démonstratif, étonna tout le monde et fit juger combien son goût était vif pour lui. Il ne s'est jamais démenti ; mais je dois ajouter un trait bien fait pour confirmer l'opinion que l'on a toujours eue des principes austères de ce vertueux et infortuné monarque. Il avait fait monter M de Conflans, suivant son usage, dans son carosse, pour aller au rendez-vous de chasse ; la conversation tomba sur la vie licencieuse que mènent à la guerre les troupes légères, et l'on plaisantait M de Conflans sur ces déprédations, qu'il est, dans le fait, presque impossible d'éviter au milieu de mouvements continuels et aux avants-postes, où les distributions de vivres et de fourrages ne peuvent être régulièrement faites, et qui ne deviennent très blâmables que lorsqu'elles s'étendent à des objets qui ne sont point indispensables au service. M de Conflans que son caractère noble et généreux mettait au-dessus de tout reproche de ce genre, répondit sur le même ton de plaisanterie ; mais, le roi, trompé par son air sérieux, trouva qu'il traitait la chose trop légèrement ; il en parut visiblement affecté, et l'on remarqua qu'il ne lui parla pas une seule fois de toute la journée.
Bibliothèque des mémoires relatifs à l'histoire de France pendant le 18e/ Souvenirs et portraits par M le duc de Lévis pp 348-9

"... ce marquis de Conflans, fils du maréchal d'Armentières, était un des plus beaux hommes de France, et le meilleur officier des troupes légères de l'armée. Une transpiration abondante à la tête l'obligeait à ne point porter de poudre, et à faire usage d'une coiffure aussi extraordinaire alors qu'elle est commune de nos jours. Mais cette simplicité demandait à Mr de Conflans beaucoup de temps et de soins, par l'art qu'il y apportait. Très estimé du roi, en faveur chez la reine, il mourut subitement, en se lavant les mains pour se mettre à table, dans un âge encore peu avancé..."
Levers et couchers de Louis XVI, du comte d'Hézecques

 Sources

  • Personne: Hermès ; Pégase 21/06 & 29/10 -2008
  • Famille: Hermès

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Michel II de CONFLANS 1633-1712   Marguerite d'AGUESSEAU †1721   Claude, comte de JUSSAC ca 1620-1690   Marie Françoise ÉVRARD de SAINT-JUST        
|
8
  |
9
  |
10
  |
11
   



 


   
|   |    
Michel III de CONFLANS, marquis d'Armentières ca 1674-1717   Diane Gabrielle de JUSSAC 1688-1777   Jean BOUTEROUE d'AUBIGNY   Marie Françoise LE MOISNE de RENNEMOULIN
|
4
  |
5
  |
6
  |
7



 


|   |
Louis de CONFLANS, marquis d'Armentières 1711-1774   Jeanne BOUTEROUE d'AUBIGNY 1717-1748
|
2
  |
3



|
Louis Henri Gabriel de CONFLANS, marquis de Conflans 1735-1789


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content