M Pierre Ier d'AUMONT

(Pierred'AUMONT)
seigneur de Sacquenville(1364)

  • Overleden   10 april 1381
  • Conseiller et chambellan du roi Jean puis de Charles V.

 Ouders

 Relaties, kinderen, de kleinkinderen en de achterkleinkinderen

 Broers en zusters

 Notities

Aantekeningen

Sire d Aumont, de Berthecourt, de la Neuville d Aumont, de Lardières, de Corbeil-le-Cerf, Moncy-le-Pereux, de Clérey, de Courcelles, d autres lieux et probablement Meru dont il sera parlé sous Pierre II. Chevalier, conseiller et chambellan du roi Jean, puis de Charles V auquel il rendit de grands services. L élévation de sa maison commença grâce aux signalés services qu il rendit à ces souverains. Baron de Chars.

Dès 1347, il prend du service et est l un des quatre chambellans du Dauphin, duc de Normandie.

Il fut envoyé auprès du roi, avec Robert de Saint Venant, le 31/7/1355. Il servit à l ost de Breteuil sous ce prince avec deux chevaliers et huit écuyers du 5 mars 1355 au 12 octobre 1356.

Capitaine au château de Neaufles le 22/12/1359, avec vingt quatre écuyers et douze arbalétriers, lors des négociations entre le régent, fils de Jean le Bon, alors prisonnier à Londres, et Blanche de Navarre, seconde épouse de Philippe VI de Valois, s ur de Charles le Mauvais. Elle avait reçu dans son douaire, le château de Neaufles, en Vexin normand et y résidera entre 1364-1365 et 1398, date de sa mort.

Ses gages annuels seront de 5.000 écus. Le 2 août précédent, il donnait quittance de viretons et d arbalètes pour la garde de ce château et la scella de son sceau portant:

« un écu accompagné de sept merlettes, quatre en chef et trois en pointe, timbré d un haume cimé d un vol »

Il participera au siège de Honfleur sous Louis d Harcourt, vicomte de Châtellerault, lieutenant du roi en Normandie au mois de septembre 1357.

Pierre de Sacquenville II, seigneur de Sacquenville, maréchal de bataille de Charles le Mauvais participe à la bataille de Cocherel. Fait prisonnier, il aura la tête tranchée par ordre de Charles V qui donne à Pierre, le 13 juin 1364, les châteaux de Sacquenville et Bérengeville, confisqués à Pierre de Sacquenville..

Il avait épousé Jeanne de Dreux dont il avait deux filles, Isabeau et Marguerite. C'est peut-être la raison pour laquelle le roi Charles V donna, le 13/6/1363, les terres de Sacquenville et Berangeville à Pierre d'Aumont.....mais aussi, en reconnaissance de ses services et pour l indemniser de ... « plusieurs griefs et dommages qu il avoit soufferts par les grandes et excessives rançons qu il avoit payées pendant les guerres... »

Ces terres n apparaîtront plus dans les successions connues...

Le 20/7/1364, étant commandant de dix hommes d armes en garnison au château de Vernonet, il donna quittance de leurs gages et de même, le 26/3/1367, pour ceux des quatre autres hommes d armes à lui accordés pour la garde de ses châteaux et forteresses.

En 1365, nous avons mandement des gens des Comptes, du 24 mai, portant injonction aux vicomtes de Caen, Bayeux, Falaise et Vire,« de payer par chaque terme au-dit Osmont, chacun la somme de 25 Lt jusqu au parfait payement de celle de mille frs que le roi, par ses lettres du 16 octobre 1364 lui a donnée pour lui aider à payer sa rançon »Il reçu une donation de 400 livres à l occasion du mariage de son fils le 26/1/1367 et une autre de 300 livres l année suivante.Le 8 juin 1357, il avait rendu foi et hommage à l abbé St Denis pour un fief sis à Chars, en Vexin, qu il venait d acquérir de Regnault de Thrye dit Billebaut, sauf l usufruit de nobles hommes, messires Pierre d Aumont, chevalier et Philippe d'Aumont, chanoine de Chartres, ses fils.Le 5/1/1360, il acquit un bois assis entre Chars et Marines, fit un échange avec le seigneur de Groulay le 28/6/1364 et diverses acquisitions à Chars les 11/10/1363 et 6/1/1366.

En 1371, Pierre d Aumont fonde l hôtel-dieu de Chars. Après son décès, cette donation sera confirmée et considérablement augmentée par son fils, Pierre d Aumont dit Pierre le Hutin.

En 1376, on le retrouve exécuteur testamentaire de Guillaume de Melun, évêque de Sens. Décédé, nous l avons vu, le 10/4/1381, et inhumé à l abbaye de Ressons auprès de ses ancêtres, mais le roi Charles lui fit faire ensuite des obsèques en l église des Célestins à Paris le 4/6/1386.

Pierre d Aumont est cité parmi les seigneurs consultés par Charles V le 28/12/1368.Également cité dans le testament de Charles V, le mois d octobre 1374 à Melun

 Bronnen

  Foto's en archief documenten

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Overzicht van de stamboom

Jean d'AUMONT, seigneur d'Aumont †1248 Mabile ?      
|
8
 |
9
   



   
|   
Jean II d'AUMONT, seigneur d'Aumont †1300 Isabelle 0   
|
4
 |
5
 



 
| 
Jean III d'AUMONT, seigneur d'Aumont †1358 Agnès BAILLIF
|
2
 |
3



|
Pierre Ier d'AUMONT, seigneur de Sacquenville †1381


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content