M Pierre II le Hutin

(Pierred'AUMONT)
seigneur d'Aumont,de Neaufle-le-Château,de Cramoisy,de La Neuville-d'Aumont,de Lardières,de Méru,de Corbeil-le-Cerfen de Moncy-le-Perreux, porte oriflamme de France, voir Azincourt (français)

  • Overleden   25 oktober 1415 - Azincourt (62)

 Ouders

 Relaties, kinderen, de kleinkinderen en de achterkleinkinderen

 Broers en zusters

 Halfbroers en -zusters

Via Pierre Ier d'AUMONT, seigneur de Sacquenville †1381

 Notities

Aantekeningen

D abord connu comme le sire de Cramoisy, étant dès 1349 au service du duc de Normandie et guerroyant contre les Anglais.Conseiller, puis chambellan du roi Charles VI, il reçu le 17/8/1359, don de 4.000 deniers d or destinés à l aider à payer sa rançon et à l indemniser des pertes et dommages par lui subis.Chevalier dès le 17/12/1365, il fut alors reçu avec son écuyer dans la compagnie d hommes d armes de Messire Thibaut de Chantemesle pour accompagner le duc de Bourgogne. Par lettres du 25/3/1367, le roi Charles V lui assigna 40 francs or par mois tant qu il servirait en guerre avec sa compagnie de vingt hommes d armes.Le 22/7/1370, il donna quittance à Harfleur de ses gages pour son service dans l armée de mer et le scella de son sceau portant: « un écu au chevron chargé d une étoile, timbré d un heaume cimé d une tête de coq et supporté par une femme et un homme sauvages »Le 4 mai de l année suivante, il délivra une nouvelle quittance pour ses guerres en pays de Caux et, dès lors, était premier chambellan de Monseigneur le Dauphin. Il servit ensuite en Normandie dans la compagnie du sire de la Rivière, premier chambellan du roi sous le gouvernement du duc de Bourgogne, avec ses six chevaliers et vingt trois écuyers, dont la montre fut reçue à Saint Lô le 22/5/1377. Les deux années suivantes, il servit tant en Guyenne sous le duc d'Anjou, qu en Normandie contre le roi de Navarre et, par lettres du 30/4/1380, fut retenu avec cent hommes d armes aux gages mensuels de 200 francs. Le 28/7/1381, le roi lui accorda, en considération des grands services qu il lui avait rendus, une pension de 1.000 francs, qui fut assignée depuis sur le vicomté de Rouen.

Il servit également en Flandre en 1382, et le 22/11/1383, fut reçu à Amiens avec un chevalier et dix-neuf écuyers. Gratifié d une somme de 2.000 francs le 30/10/1385, il donna quittance le 3/2/1386 et la scella de son sceau portant :« un écu au chevron accompagné de sept merlettes timbré d un heaume sommé d une tête d aigle dans un vol et supporté par deux aigles »(l étoile en brisure ayant disparu)Le 14 septembre de la même année, il fut reçu à Amiens avec deux chevaliers et neuf écuyers pour l expédition projetée en Angleterre. Nommé en qualité de chambellan du roi dans l ordonnance de l hôtel au mois de janvier 1388, il participa à l expédition de Gueldre et fut investi du gouvernement de Pontoise. En mars 1391, il obtient des lettres de rémission pour des mauvais traitements infligés à un capitaine de gens d armes coupable d excès contre les religieux de Ressons.Comme son père, Pierre II d Aumont s occupera de l hôtel-dieu de Chars.Garde-oriflamme de France, poste pour lequel il reçoit, le 25 janvier 1405, 1.000frs or sur la recette de Rouen, puis porte-oriflamme, titre qu'il recevra de la main du roi à St Denis, le 6/5/1412. Il semble toutefois qu il avait été nommé porte-oriflamme par le régent en 1397 déjà. En 1411, il fut l un des conseillers du roi qui tentèrent la réconciliation des ducs d Orléans et de Bourgogne et le 6 mai 1412.La même année, il se trouva au siège de Bourges.Depuis le 3/1/1398, garde et capitaine du château de Neaufles, aux gages de 300 livres. En 1388, il avait reçu du roi une libéralité de 2.000 livres, ce qui lui permit de construire un château-fort à Méru, terres qui lui venaient probablement de sa grand-mère, Agnès de Dreux. Ce château, ainsi que les terres y attenant passèrent à son fils, Jean IV, puis à Jacques, son petit-fils, puis à son arrière-petit-fils, Ferry, le puîné.Ce dernier laissa à Anne d'Aumont, sa fille aînée, en dot, tout le lot, à l'occasion de son mariage, en décembre 1522, avec le puissant seigneur de Fosseuse, le baron Claude de Montmorency, lequel la revendit en 1537, au connétable Anne de Montmorency.

 Bronnen

  Foto's en archief documenten

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Overzicht van de stamboom

Jean II d'AUMONT, seigneur d'Aumont †1300 Isabelle 0       
|
8
 |
9
   



   
|   
Jean III d'AUMONT, seigneur d'Aumont †1358 Agnès BAILLIF  
|
4
 |
5
 



 
| 
Pierre Ier d'AUMONT, seigneur de Sacquenville †1381 Jeanne du DELOUGE
|
2
 |
3



|
Pierre II le Hutin d'AUMONT, porte oriflamme de France †1415


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content