Marie de HOHENZOLLEN-SIGMARINGEN
Marie de HOHENZOLLEN-SIGMARINGEN
Comtesse de Flandre Princesse de Belgique

  • Born 17 November 1845 (Monday) - Sigmaringen (Principauté de Hohenzollern-Sigmaringen)
  • Deceased 26 November 1912 (Tuesday) - Bruxelles (Belgique),aged 67 years old
  • Buried - Crypte royale de Laeken
1 file available 1 file available

 Spouses and children

  • Married to Philippe de BELGIQUE, Prince de Belgique Duc en Saxe Prince de Saxe-Cobourg et Gotha Comte de Flandre (1840-1905) 1837-1905 with
    • M Baudouin de BELGIQUE, Prince de Belgique Prince de Saxe-Cobourg et Gotha Duc de Saxe 1869-1891
    • F Henriette de BELGIQUE, Princesse de Belgique, princesse de Saxe-Cobourg et Gotha, duchesse en Saxe Duchesse de Vendôme 1870-1948
    • F Joséphine de BELGIQUE, Princesse de Belgique Princesse de Saxe-Cobourg-Gotha Duchesse de Saxe 1870-1871
    • F Joséphine de BELGIQUE, Princesse de Belgique, princesse de Saxe-Cobourg et Gotha, duchesse en Saxe Princesse de Hohenzollern 1872-1958
    • M Albert Ier de BELGIQUE, Prince héritier de Belgique, Roi des Belges 1875-1934

 Notes

Individual Note

Marie de Hohenzollern-Sigmaringen, née le 17 novembre 1845 à Sigmaringen et morte le 26 novembre 1912 à Bruxelles, est un membre de la maison de Hohenzollern devenue en 1867 comtesse de Flandre en épousant le prince Philippe de Belgique, comte de Flandre. Elle est la mère du roi des Belges Albert Ier.

Princesse de la maison de Hohenzollern-Sigmaringen, la branche catholique de la famille des rois de Prusse, elle est princesse héritière consort de Belgique de 1869 à 1905. Elle est l'ancêtre de tous les membres actuels de la dynastie régnant sur la Belgique. Elle est également l'ascendante du grand-duc de Luxembourg Henri, et de Victor-Emmanuel de Savoie, prétendant au trône d'Italie.

Petite-fille de la princesse impériale Stéphanie de Beauharnais, fille adoptive de l'empereur des Français devenue grande-duchesse de Bade, la princesse Marie grandit dans un environnement francophile. Élevée dans les diverses résidences de sa famille, elle se révèle très tôt indépendante, pieuse et douée pour les arts. En 1852, elle s'installe avec sa famille à Düsseldorf où son père, Charles-Antoine, chef de sa maison depuis 1848, exerce ses commandements militaires avant de devenir ministre-président de Prusse (de 1858 à 1862).

L'union de sa sœur Stéphanie avec le roi de Portugal Pierre V, en 1858, témoigne de l'importance de la famille sur la scène européenne. Charles-Antoine garde jusqu'à la fin de sa vie un rôle majeur à la cour de Berlin. C'est la reine Victoria qui, comme pour sa sœur aînée, joue les intermédiaires dans la conclusion du mariage de Marie et Philippe en 1867, anéantissant toute velléité annexionniste de la France envers la Belgique.

 Sources

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview