Stéphane Joseph Justin Baudrey
Stéphane Joseph Justin Baudrey
  • Né le 4 novembre 1879 - FRA,FCO,F25,Péseux
  • Décédé le 17 novembre 1961 - FRA,IDF,F92,Clichy-la-Garenne,à l'âge de 82 ans
  • Officier de la Légion d'Honneur
    Titulaire de la Médaille Militaire et la Croix de Guerre
    Soldat d'Infanterie Coloniale
    Invalide de Guerre
    Fonctionnaire de L'Assistance Publique.
1 média disponible 1 média disponible

 Union(s), enfant(s) et petits-enfants

  • Marié le 3 octobre 1903, FRA,FCO,F90,Giromagny, avec Marie Roëss, née le 14 avril 1884 - FRA,FCO,F90,Giromagny, baptisée le 20 avril 1884 - FRA,FCO,F90,Giromagny, décédée le 4 avril 1907 - FRA,FCO,F25,Fesches-Le-Châtel à l'âge de 22 ans (Parents :H Julien Ferréol Roess 1841-1904 & F Zéline Boulé 1850-1918) (témoins :H Emile Edouard Roess (Né Boulé) 1873-1918, H Joseph Roëss 1878-1926..1953)dont
  • Marié le 7 décembre 1907, FRA,FCO,F90,Charmois, avec Marie Ferlechoux, décédée le 2 février 1909 - FRA,FCO,F90,Charmois dont
  • Marié le 1er juillet 1916, FRA,IDF,F75,Paris 7ème arrondissement, avec Marie Vincente Leparc, née le 8 septembre 1881 - FRA,BRE,F56,Ploërdut, Lieudit Kerimen, décédée le 1er août 1947 - FRA,BRE,F56,Guéméné-sur-Scorff,rue Mané-Pichotte à l'âge de 65 ans (voir note), divorcés le 28 juin 1926 dont
  • Marié après 1926, FRA,IDF,F75,Asnières?, avec Marie Juliette Guimbretière, décédée après novembre 1961 - FRA,IDF,F75,Clichy-la-Garenne?

 Relations

 Notes

Notes individuelles

04/11/1879 : Stéphane Joseph Justin Baudrey naît à Péseux, au domicile familial (Doubs), fils de Emile Séraphin Baudrey, Journalier et de Marie Valérie Fley, Journalière.(AD90 - REC Mariages Giromagny 1903 - acte n°25/1903).

11/10/1898 : Engagé volontaire à la mairie de Belfort, pour 4 ans.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
13/12/1898 : Arrive au corps. Immatriculé sous n° AA5561 au grade de soldat de 2ème classe.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
1899 : Fait partie de la classe 1899: Recensé sous le n° 816 au Registre Matricule de la classe 1899. ( AD90 - Cote 1 R 240 - Table - Table de la classe 1899 - P 2/28 ).
07/10/1899 : Rengage pour un an à compter du 11/10/1092.(Decret du 4 aout 1894).(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
01/12/1899 : Début de sa 1ère campagne au Tonkin.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
10/12/1899 : Passe au 10ème Reg. d'Infanterie de Marine (Dec. Ministérielle du 09/12/1899).(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).NOTA : Régiment stationné à Haiphong.

22/01/1902 : Est blessé en service commandé. Morsure de cheval à la main droite.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
29/01/1903 : Passe au 5ème Reg. d'Infanterie Coloniale.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).NOTA : Régiment stationné à Cherbourg.
04/03/1903 : Fin de sa 1ère campagne au Tonkin.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
03/10/1903 : Manouvrier âgé de 23 ans, fils de Emile Séraphin Baudrey et de Marie Valérie Fley, né à Péseux, domicilié à Giromagny, il y épouse Marie Roëss. (AD90 - REC Mariages Giromagny 1903 - acte n°25/1903).03/10/1903 : Le mariage religieux a lieu à la paroisse catholique de Giromagny le même jour. les témoins sont Émile Roëss et Auguste Baer (RPC La Sainte Famille - Giromagny - acte n°28/1903)
11/10/1903 : Passe dans la Réserve de l'Armée d'Active. Certificat de bonne conduite accordé.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
03/12/1903 : est domicilié à Fesche-Le-Châtel.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
11/06/1904 : Son épouse Marie Roëss donne naissance,à Méziré, à leur fils Georges Stéphane Baudrey. (REC Naissances Méziré 1904 : acte n°18/1904).
22/07/1904 : est domicilié à Méziré.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
06/05/1905 : Il est ouvrier de fabrique, âgé de 26 ans, domicilié à Fesches-le-Châtel et témoin lors du mariage de son beau-frère Victor Roëss avec Marie Anne Gable à Dampierre-les-Bois (REC mariages Dampierre-Les-Bois 1905: acte n° 9 / 1905)
27/08/1905 : est domicilié à Fesches-Le-Châtel.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
03/11/1905 : Il perd sa mère Marie Valérie Fley, qui décède à Péseux (25). (INFO Raymond PFAENDER via geneanet)

05/1906 : il est recensé à Fesches-Le-Châtel, avec son épouse Marie Roëss et son fils Georges Baudrey, domiciliés Route de Fesches. (AD 25- recensement Fesches-le-Châtel 1906 : P20).

01/04/1907: Il est ouvrier de fabrique, domicilié à Fesches-Le-Châtel, lorque son épouse Marie Roëss donne naissance, à Fesches-Le-Châtel, à un enfant sans vie.(REC Décès Fesches-Le-Châtel : acte n° 15/1907).
04/04/1907: Son épouse Marie Roëss décède des suites de l'accouchement.(REC décès Fesches-Le-Châtel : acte n° 16/1907).

07/12/1907 : Il est domicilié à Fesches-le-Châtel, ouvrier d'usine, âgé de 28ans, veuf de Marie Roëss, loqu'il épouse à Charmois (T de Belfort) Marie Ferlechoux. (REC Mariages Charmois 1907 - acte n°3/1907)

21/09/1908 : Son épouse Marie FERLECHOUX donne naissance, à Charmois (T de Belfort) à leur fils René Baudrey. (REC Décès Joncherey 1992 - acte n°3/1992)
1908 : Marie FERLECHOUX, décède en couche à Charmois en donnant naissance à René Baudrey, fils de Stéphane Baudrey. L'enfant René a été abandonné par son père.(INFO Raymond PFAENDER: annotation sur correpondance de Stéphane Baudrey - carte du 25/04/1916). NOTA : Pour le décès L'état-civil dit autre chose que la mémoire familiale ...Peut-être une confusion avec Marie Roëss, première épouse de Stéphane Baudrey, qui est réellement décédée en couche en 1907.
06/12/1908 : est domicilié à Pont-de-Roide.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).

02/02/1909 : Il est indiqué domicilié à Pont-de-Roide lorsque son épouse Marie FERLECHOUX décède à Charmois. (REC Décès Charmois 1909 - acte n°3/1907)
22/12/1909 : est domicilié à Chatenois chez Receveur Usine Vermot.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
04/05/1910 : Rengage pour le 5ème Reg. d'Infanterie Coloniale pour 5 ans à compter du même jour.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).NOTA : Régiment stationné à Cherbourg..
09/05/1910 : Arrive au Corps.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
08/09/1910 : Déclaré déserteur.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ). Question : Quelles sont les raisons qui ont motivé ce soldat à déserter alors qu'il est veuf et tout juste réengagé? Ses deux enfants, Georges et René, âgés respectivement à cet instant de 6ans et 1an 11 mois, avaient été placés, de mémoire familiale, chez une dame Dolfuss à Belfort. C'est là qu'il se rend dans les deux sens du termes au cours de cette absence... Ce déplacement est-il à l'origine du lien plus étroit qui lie l'aîné des enfants, Georges, à son père? Cette même mémoire familiale dit que Georges a suivi son père au front! (à cette date nous 4 ans AVANT la 1ère Guerre mondiale.....)
20/10/1910 : Se rend volontairement à la Place de Belfort. condamné par le conseil de guerre Permanent de la place de Belfort 10ème Région à deux mois de prison avec sursis pour désertion intérieure en temps de paix avec emport d'effets.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
19/01/1911 : Passe au 2ème Reg. d'Infanterie coloniale. Rayé des contrôles d'activité le même jour.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).NOTA : Régiment stationné à Brest.
15/10/1911 : Passe au 9ème Reg. d'Infanterie Coloniale.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).NOTA : Régiment stationné à Hainoï.
15/10/1911 : Début de sa 2ème campagne au Tonkin.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
09/12/1912 : Fin de sa 2ème campagne au Tonkin.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
1913 : Il perd son père Emile Séraphin Baudrey qui décède à Péseux (25) ((INFO Raymond PFAENDER via geneanet)
08/05/1914 : Est condamné par le Conseil de Guerre de la 15ème région à deux mois de prison pour refus d'obéissance, circonstances atténuantes admises. jugement rendu exécutoire le 8 Mai pour compter du 25 novembre 1913.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
02/08/1914 : Début de sa campagne contre l'Allemagne dans les Armées.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
30/08/1914 : Est blessé par balle au coude droit. Soigné à l'hôpital de Château-Gontier.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
05/03/1915 : Passe du 22ème Reg. d'Infanterie Coloniale aux Armées.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
20/10/1915 : Est blessé à Védriges?. Plaies multiples à la jambe gauche par éclats d'obus et écrasement du pied.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
20/10/1915 : Fin de sa campagne contre l'Allemagne dans les Armées.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
21/10/1915 : Début de sa campagne contre l'Allemagne dans l'Intérieur.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
01/11/1915 : Obtient la Médaille Militaire au front. Ambulance Automobile n°4.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
26/01/1916 : Obtient la Croix de Guerre.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
22/04/1916 : Proposé par le Conseil de réforme de Rennes à une pension de retraite de 3ème classe pour amputation de la jambe gauche au tiers supérieur.(AD 90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
25/04/1916 : 1ère classe du 22ème Reg Colonial, il est présent au Dépôt de convalescence n°83 à Rennes (Ille-et-Vilaine), suite à l'amputation de sa jambe. Il est en attente d'une prothèse artificielle lorsqu'il écrit à sa soeur Marie Augustine Baudrey et son beau-frère Louis Constnt Guyot. (INFO Raymond PFAENDER: correpondance de Stéphane Baudrey - carte du 25/04/1916)
23/06/1916 : Admis a faire valoir ses droits à pension de retraite par décret du 23/06/1916.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
01/07/1916 : Soldat au 22ème RIC, domicilié au 47 rue de l'Université à Paris, médaillé militaire, fils des époux Feu Emile Séraphin Baudrey et de Feu Marie Valérie Fley, né à Péseux, il épouse Marie Vincente Le Parc à Paris, VIIème Arrondissement (REC Mariages Paris 7ème 1926 : acte n° 305/1926)
04/02/1917 : Fin de sa campagne contre l'Allemagne dans l'Intérieur. Est rayé des contrôles le même jour.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).

24/10/1919 : Bénéficie de l'amnistie générale pour ses condamnations d'Octobre 1910 et de Mai 1914.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).

28/06/1926 : Le mariage contacté avec Marie Vincente Leparc est dissout par divorce pronocé au Tribunal Civil de la Seine.(REC Mariages Paris 7ème 1926 : acte n° 305/1926)
24/08/1926 : Cité employé des chemins de Fer, domicilié à Asnières, au n°18 Rue Montaigne, il est présent et consentant lors du mariage de son fils Georges Stéphane Baudrey avec Stéphanie Marie EVENO à Paris 14éme arr. (REC Mariages Paris 14ème 1926 - acte n° 1502/1926)

Après 1926 : Il épouse en 3èmes noces Marie Juliette GUIMBRETIERE (REC Décès Clichy-la-Garenne 1961 - acte n°1851/1961)

vers 1927 : D'après le document en référence Il deviendrait Fonctionnaire de l'Assistance publique (Ministère de la guerre/Cabinet militaire/bureau des décortions/ n°29867/Cab/mil/gue/deco du 29/08/1947) NOTA: voir nota pour 1942....
04/04/1930 : D'après le document en référence Il est fonctionnaire de L'Assistance publique (Rapport de moralité Brigade Gendarmerie Asnière n°1748/2 du 22 nov 1936) NOTA: voir nota pour 1942....

29/03/1932 : E.S. général remis à l'intéressé.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
23/03/1932 : E.S. général Cdt département de la Seine.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
20/06/1932 : par décision du 3ème Conseil de la Seine, il est dégagé de toute obligation militaire et est proposé à pension permanente art. O8 à 95% pour 1) amputation de la jambe gauche au 1/3 moyen 2) déformation par fracture de l'extrémité supérieure du radius droit.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).
12/01/1933 : E.S. général Cdt departement de la Seine.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).

15/04/1933 : Il est cité décédé, ainsi que Marie Ferléchoux, les deux parents de René Baudrey, lors du mariage de celui-ci, à Joncherey (T de B.), avec Yvonne Marie Fleury. (REC Mariages Joncherey 1933 : acte n°1/1933) NOTA : René Baudrey, orphelin de mère à 5 mois, a été placé très jeune probablement par l'assistance publique, de mémoire familiale, chez une dame Dolfuss à Belfort. Il est probable que René n'a pas bénéficié des mêmes rapports avec son père que l'ainé Georges Stéphane, dont le père est présent à son mariage, à Paris en 1926. René a dû rester dans le Territoire de Belfort durant toute sa jeunesse, sans nouvelles aucunes de son père, pour en arriver à pouvoir le déclarer décédé dans un acte officiel d'état civil. Georges Stéphane a retrouvé son père sur Paris, avec qui il a dû garder un contact plus conséquent.

14/02/1933 : Instance de réforme : carte remise à l'intéressé.(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ).

04/04/1934 : Nomination aux emplois réservés :Baudrey Stéphane ex-soldat au 10ème Reg. d'infanterie, nommé Expéditionnaire à l'Administation de l'Assistance Publique à Paris par arrêté préfectoral de la Seine du 4/4/1934.(BNF-GALLICA: Journal Officiel du 08/04/1934)

10/02/1935: Baudrey Stéphane promu promotion Expéditionnaire de 1ère classe à L'Administation de l'Assistance Publique de la ville de Paris. (BNF-GALLICA: Bulletin Officiel Municipal du 10/02/1935: P908)

16/03/1936 : Il est fait Chevalier de l'Ordre de la Légion d'Honneur (Décret Ministère de la Guerre du 27/02/1937)
11/1936 : Il est Expéditionnaire principal à L'assistance publique depuis 6 ans 7 mois 18jours (Rapport de moralité Brigade Gendarmerie Asnière n°1748/2 du 22 nov 1936) NOTA: voir nota pour 1942....

31/07/1937 : Il est domicilié à Asnières (Seine), au 17 rue Montaigne lors de la réception des insignes de son grade. Il ne peut se déplacer à la remise d'insignes pour raison de santé due à son amputation.(PV de réception d'un Chevalier de la Légion d'Honneur n°7937)

15/09/1938: Baudrey Stéphane promu Expéditionnaire Principal 2ème classe Septembre 1938 L'Administation de l'Assistance Publique par arrêté préfectoral de la Seine du 4/4/1934.(BNF-GALLICA: Bulletin Municipal Officiel du 15/09/1938: P3525)

en 1942 : Sa carrière de fonctionnaire de l'Assistance Publique se termine après 15ans de services.(Ministère de la guerre/Cabinet militaire/bureau des décortions/ n°29867/Cab/mil/gue/deco du 29/08/1947). NOTA: Cette carrière dans l'Assistance Publique a commencé en Avril 1934 (voir lien Journal Officiel 1934 plus haut). 1942-1934= 8 ans. Question: le J.O. de 1934 indique qu'il est ex-soldat lors de son admission, au titre des emplois réservés, à l'Assistance Publique. De quelle admnistration publique faisait-il partie avant avril 34 pour avoir atteint le quota de 15 ans de service publique en 1942? En 1929 il est indiqué employé aux chemins de fer. Ceux de l'État? (la SNCF est crée en 1946 seulement)? Ou alors bonification due à son état de mutilé de guerre?.

11/04/1947 : indiqué "DCD 11/04/1947"(AD90 - cote 1 R 236 - Registre Matricule n° 503-1004 -Doubs ). NOTA : Son acte de décès dit tout autre chose...!
16/05/1947 : Il est cité absent lors du mariage de son fils Georges Stéphane Baudrey avec Clémence Bernet à Pau (Basses-Pyrénées). ( REC Mariages Pau 1947 : acte n°154/1947 ).

13/01/1948 : Il est élévé au grade d'Officier de la Légion d'Honneur (Décret Ministère de Forces Armées du 13/01/1948)
14/04/1948 : Les insignes de son grade lui sont remis à la mairie de Clichy-la-Garenne par le Maire. (PV de réception d'un officier de la légion d'Honneur n°7937)

17/11/1961 : Divorcé en 1ères noces(!) de Marie Vincente LEPARC, époux en 2èmes noces(!) de Marie Juliette GUIMBRETIERE, Officier de la Légion d'Honneur, Lieutenant en retraite, domicilié à Clichy-la-Garenne, au 144 rue Martre, âgé de 82 ans, natif de Péseux (Doubs), il décéde au 100 Bd Maréchal Leclerc à Clichy-la-Garenne (Seine) le 17 Novembre 1961 . (REC Naissance Péseux 1879 - Acte n°7/1879 - Mention marginale & REC Décès Clichy-la-Garenne 1961 - acte n°1851/1961) NOTA: Pour coller à la réalité, lire 3èmes et 4èmes noces. De la conséquence d'avoir un État-civil mal renseigné... et de l'utilité des mentions marginales pourtant réglementairement obligatoires

09/02/1966 : son fils Georges Baudrey décède à Pau (Basses-Pyrénées). (REC Naissances Méziré 1904 : acte n°18/1904).

13/05/1992 : Il est cité décédé, époux de Marie FERLECHOUX, décédée, lors du décès de leur fils René Baudrey à Joncherey. (REC Décès Joncherey 1992 - acte n°3/1992)

Autre lien concernant Stéphane Baudrey: cliquer ici.

Notes concernant l'union

Union avec Marie Vincente Leparc:
REC Mariages Paris 7ème 1926 : acte n° 305/1926

 Sources

  • Naissance: AD90 - REC Mariages Giromagny 1903 - acte n°25/1903
  • Union 1: REC Mariages Giromagny : acte n° 86 / 1904
  • Union 2: REC Mariages Charmois 1907 - acte n°3/1907
  • Union 3: REC Mariages Paris 7ème 1926 : acte n° 305/1926
  • Union 4: REC Décès Clichy-la-Garenne 1961 - acte n°1851/1961.
  • Décès: REC Décès Clichy-la-Garene 1961 - acte n°1851/1961

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre