Message to visitors

close

Bienvenue sur monsite de généalogie, jy ai regroupé mes ancêtres basésprincipalement dans la Mayenne et leCalvados.

Tous les individusde cette base sont reliés entre eux soit par le "sang" soit paralliance. Il est donc toujours possible de trouver un chemin d'unindicidu vers un autre.

Mes recherchestournent beaucoup autour du village de Larchamp où serecoupent bons nombre de mes ancêtres, ainsi je me suis concentréégalement sur certain Patronymes reccurents de ce village.n'hesitezpas a me contacter.

Fil Rouge : Retrouver tous les descendants de Nicolas Pautrel et Marie Messager dont je descend par3 branches

Autres projets :Clans d'Ecosses, Présidents américains et premiers colons enAmériques, Noblesse et royauté de France.

La majorité desrecherches proviennent de mon travail personnel. Je m'aideévidement d'autres sources comme généanet, wikipedia, ouvragesanciens (Angot, d'Hozier...) mais je vérifie et source aumaximum.


Sosa :208
("François Auguste" Lambert Lebreton)("François Auguste" Lambert Lambert dit Lebreton)("François Auguste" Lambert Cordray)


  • Born 14 April 1812 - Dives-sur-Mer (F14)
  • Deceased 26 December 1894 - Beuvron-en-Auge (F14),aged 82 years old
  • Excoriateur
6 files available 6 files available

 Parents

 Spouses and children

 Half-siblings

On the side of "Marie" Anne Cordray 1793-1822

 Notes

Individual Note

Enfant naturel mais n'est pas déclaré sous le nom de sa mère. L'officier d'état civil de la ville de Dives était pointilleux avec le code civil napoléonien de 1804. Alors que dans la majorité des cas d'enfants naturels nés de père inconnu, on leur donnait le nom de la mère, il aurait du s'appeler François Auguste Lambert CORDRAY, mais l'officier en a décidé autrement, il lui donna comme patronyme son troisième prénom et naquit donc François Auguste LAMBERT
Sa mère se maria 4 ans plus tard avec son cousin Charles Lebreton mais qui ne le reconnait pas lors du mariage, l'empêchant ainsi de prendre officiellement le nom de Lebreton.

  • en 1846, sur les recensements, il a 35 ans et est nommé François Auguste Lambert. Il vit avec sa femme Scholastique Lejeune et 3 enfants : Auguste (11 ans), Aglaé (=Adélaïde)(10 ans) et Adma (2 ans) (qui est en fait Edmond)...source : AD14 en ligne, recensements 1876 vue 33/191
  • en 1851, sur les recensements, il a 40 ans et est nommé François Auguste Lambert. Il vit avec sa femme Scholastique Lejeune et leurs 5 enfants...source : AD14 en ligne, recensements 1876 vue 51,52/191
  • en 1856, sur les recensements, il a 45 ans et est nommé François Lambert. Il vit avec sa femme Scholastique Lejeune et leur 4 plus jeunes enfants...source : AD14 en ligne, recensements 1876 vue 64/191
  • en 1861, sur les recensements, il a 50 ans et est nommé François Lambert. Il vit avec sa femme Scholastique Lejeune et leur 3 plus jeunes fils...source : AD14 en ligne, recensements 1876 vue 76/191
  • en 1866, sur les recensements, il a 55 ans et est nommé François Lambert. Il vit avec sa femme Scholastique Lejeune et leur 3 plus jeunes fils...source : AD14 en ligne, recensements 1876 vue 90/191
  • en 1872, sur les recensements, il a 60 ans, est nommé Auguste Lebreton et est dit né à Dives. Il vit avec son fils Ernest (dcd en 1875), une domestique du nom de Victoire Françoise Lechevalier (veuve Conard) et ses 3 enfants, Augustine Conard (13 ans), Constance Conard (11 ans) et Auguste Conard (9 ans)... source : AD14 en ligne, recensements 1876 vue 100/191
  • en 1876, sur les recensements, il a 66 ans, est nommé Auguste Lebreton et est dit né à Dives. Il vit toujours avec sa "domestique" Victoire Lechevalier et ses enfants, Angeline Conard (19 ans), Constance Conard (17 ans), Victor Conard (13 ans) et Emile Conard (11 ans) il y a également 2 enfant qui portent son nom, Léontine Lebreton (4 ans né à Beuvron) et Etienne Lebreton (1 an né à Beuvron)... source : AD14 en ligne, recensements 1876 vue 114/191
  • en 1881, sur les recensements, il a 71 ans et est nommé Auguste Lebrethon. Il vit toujours avec avec Victoire Lechevallier qui est devenue (enfin) sa femme. Ses enfants à elles ne semblent plus vivre avec eux. Ils vivent avec leur trois enfants communs Léontine Lebrethon, Etienne Lebrethon (déjà cité en 1876) et une petite Berthe Lebrethon âgée de 5 ans...source : AD14 en ligne, recensements 1876 vue 129/191


    Il fini par épouser sa domestique et maitresse en 1881 après lui avoir fait 3 enfants qu'il a reconnu dès leur naissance. Cependant, il semble avoir usurpé l'identité de son frère entant que Lebreton Guillaume Claude Parfait né à Dives le 22/02/1816 (et DCD en 1825!) pour contracter mariage. Mon hypothèse est qu'il voulait absolument se marier sous le nom Lebreton, mais comme son "père nourricier", Charles Lebreton, ne l'avait pas reconnu en épousant sa mère, l'officier d'état civil pointilleux refusait, cela pourrait aussi expliquer pourquoi il a mis tant d'années à épouser sa maitresse alors qu'il était veuf et lui avait déjà fait 3 enfants, il cherchait surement un moyen d'avoir une lignée Lebreton officielle.
    Sur ce même acte il semble mentir sur l'identité de sa mère car sa date de DC ne correspond pas, celle qu'il cite est en fait sensée être sa grand-mère paternelle (homonyme de sa mère)...


    Extrait de son acte de mariage (1830): ...du consentement de Charles Auguste Lebreton, excoriateur, demeurant en cette commune qui reconnaît parle présent acte le dit futur époux pour son fils qui déclare que ce fils a été élevé chez lui, a toujours résidé avec lui et qu'il a fini par contracté mariage en cette commune avec la dite feue sa mère le 27 aout 1816 et qu'alors il voulait que ce fils (p)rit part à sa succession

 Sources

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.geTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

  Louis Alexandre Cordray 1768-1816/ Marie Guerin †1816/
||



|
? ? "Marie" Anne Cordray 1793-1822
||



|
"François Auguste" Lambert Lambert 1812-1894