Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Bienvenue dans ma base de données généalogique...

Visitez mon site personnel (relevés systématiques, La Petite Histoire...)
Merci de me contacter pour toutes remarques, compléments, ou corrections...

Vous êtes libre de piocher dans cette base, en échange, je vous demande de citer vos sources.

Cyril Royer


Sosa : 19 934
(Jean COLLOT)
honorable homme (1634-1665), noble homme (1640-1665), Fauconnier du roi (1634-1664), Gendarme de la compagnie de la Reine (1640)

  • Né vers 1605 - Piney,10,Champagne-Ardennes,France
  • Décédé en mai 1665 - Piney,10,Champagne-Ardennes,France , à l’âge de peut-être 60 ans
  • Fauconnier du roi

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Frères et sœurs

 Notes

Notes individuelles

Il habite la Coste, hameau ou simple ferme de Piney

1629 : Jean COLLOT le Jeune de la COSTE
1630 : Jean COLLOT fils de Jean COLLOT de la Coste
1633 : maitre Jean COLLOT le jeune
1665 : feu noble homme Jean COLLOT de LA COSTE officier vétéran de la fauconnerie du roi
Il avait fait des legs à la fabrique de Piney, avec approbation en 1665 de Jean QUEUX son gendre et de Jean COLLOT, praticien de Piney (311G5).

La fauconnerie est l'art de dresser et de gouverneur des oiseaux de proie pour la chasse, et en particuliers les faucons.
Cet art, si estimé au moyen-âge, perdit presque toute son importance suite à l'emploi des armes à feu. Sous François Ier, la fauconnerie royale entretenait 300 oiseaux, 50 aides et 50 gentilshommes, ayant tous de riches traitements.
Sous Louis XIII (1610-1643), fauconnier dans l'âme, cet art connaît son second âge d'or ; la fauconnerie française est la première dans le monde, tant par l'éclat de ses équipages que par sa technique. En 1616, la fauconnerie du roi comporte 300 oiseaux subdivisés en six équipages spécialisés : vol pour le héron, vol pour milan et corneille, vol pour perdrix... Les oiseaux volent de compagnie (en équipe), chacun tenant un rôle distinct !
Le Grand fauconnier était le premier officier de la grande fauconnerie royale qui comptait plus de cent officiers, sans compter les gardes des aires et les valets. Il nommait à toutes les charges de chefs de vol, deux pour le milan, un pour le héron, deux pour la corneille, un pour rivière, un pour le canard, un pour les champs, un pour la perdrix, un pour la pie et un pour le lièvre. Chacun de ces vols avait un chef et un lieutenant. Ces officiers de fauconnerie ne servaient pas seulement pour la chasse : jusqu au XVIIIe, ils accompagnaient le roi dans les cérémonies officielles.

 Sources

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

     
Jean COLLOT, maitre ca 1580-1634/   ? ?
| |



|
Jean COLLOT de LA COSTE, Fauconnier du roi ca 1605-1665



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content