Message to visitors

close

Partager recherche,écrits et documents avec ceux qui sontintéressés aujourd'hui et ceux qui le seront dansl'avenir, est encore la meilleure façon de poursuivre latransmission.

J'aimerais citer 3auteurs dont je partage pleinement les visions sur lagénéalogie et la mémoirefamiliale...

 « Celui qui ne sait pas d'où ilvient ne peut savoir où il va car il ne sait pas oùil est. En ce sens, le passé est la rampe de lancement versl'avenir. » L'archiduc Ottod'Habsbourg-Lorraine

 "s'il fallait un jour que les forêtsdisparaissent, l'homme n'aurait plus que son arbregénéalogique pour pleurer ."  Albert Einstein

 Enfin, uncélèbre Proverbe Chinois dit : « Oublier sesancêtres, c'est être un ruisseau sans source, un arbresans racine.. ».. Alors, ne lesoublions pas , aujourd'hui et demain…

 

 

 


Henri II de CASTILLE
Henri II de CASTILLE
Sosa :6,010,926
Roi de Castille (1369-1379)

  • Born 29 January 1334 - Séville, Andalousie, ESPAGNE
  • Deceased 14 June 1379 - Santo Domingo de la Calzada, Rioja, ESPAGNE,aged 45 years old
1 file available 1 file available

 Parents

 Spouses, children, grandchildren and great-grandchildren

 Siblings

  • M Sanche de CASTILLE, Infant de Castille , comte d’Alburquerque, seigneur de Ledesma, de Haro, de Briones, de Medellin 1342-1374 Married in 1373 toBéatrice de PORTUGAL, Comtesse d'Albuquerque 1347-1381

 Notes

Individual Note

Henri de Trastamare (13 janvier 1334 Séville - 29 mai 1379 Santo Domingo de la Calzada), roi de Castille, était le fils bâtard d'Alphonse XI de Castille et Éléonore de Guzman, et le demi-frère de Pierre Ier de Castille le Cruel, auquel l'opposa la première guerre civile de Castille de 1351 à 1369.

Quatrième des dix enfants illégitimes d'Alphonse XI et d'Éléonore de Guzmán (arrière-petite-fille d'Alphonse IX de León), Henri naît à l'Alcazar de Séville avec un frère jumeau, Fadrique Alphonse. Ils seront les premiers des enfants du couple à atteindre l'âge adulte. Son éducation est confiée à sa naissance à Rodrigo Álvarez de las Asturias, qui meurt l'année suivante et dont il hérite le comté de Noreña, ainsi que tous les biens. Son père lui accordera plus tard le comté de Trastamare, lesterres de Lemos et Sarria, en Galice, et les villes de Cabrera et Ribera, qui constituaient un vaste et important patrimoine au nord-ouest de la péninsule. Il est le fondateur de la nouvelle dynastie sortie de la branche principale, celle de Bourgogne-Ivrée, la dynastie de Trastemare.

En 1366, aidé par les Grandes Compagnies menées par Bertrand Du Guesclin, parmi lesquelles se trouvent Arnoul d'Audrehem, Guillaume Boitel et Olivier de Mauny, Henri envahit la Castille et se fait couronner roi à Burgos le 29 mars 1366. En contrepartie, il a dû accorder à ses alliés titres et richesse sans mesure, en guise de paiement pour l'aide reçue, ce qui lui vaudra le surnom de "la Mercedes".

Battu à Nájera l'année suivante, il se replie en Aquitaine puis repasse les Pyrénées avec l'armée française. La plupart des villes de Vieille-Castille lui ouvrent leurs portes. Le 14 mars 1369, le capitaine français Pierre le Bègue de Villaines capture son demi-frère le roi Pierre Ier le Cruel pendant le siège du château de Montiel près de Ciudad Real. Après s'être précipité dans la tente de l'état-major français où Pierre est prisonnier, Henri taillade le visage de son frère puis le fait décapiter après que celui-ci eut tenté de le poignarder avec une arme cachée dans ses vêtements le 23 mars 1369. Henri fait promener la tête de Pierre au bout d'une pique devant les cités dont il veut reprendre possession.

Henri commence la pacification de ses États. Il demeure fidèle à la France et au roi Charles V et lui assure un soutien militaire durant la guerre de Cent Ans.
Henri II récompense ses alliés mais sait aussi défendre les intérêts du royaume de Castille-León. Il refuse ainsi au roi d'Aragon toutes les cessions territoriales qu'il lui avait promises dans des temps difficiles. En politique intérieure, il commence la reconstruction du royaume : protecteur des Juifs, qu'il avait pourtant lui-même persécutés dans la guerre civile, il accélère la transformation de l'administration royale et convoque de nombreux tribunaux. Il a également incorporé le domaine de Biscaye au domaine royal après le décès de son frère, Tello de Castille.

Henri II meurt empoisonné le 29 mai 1379 à Santo Domingo de la Calzada par les hommes du roi Charles II de Navarre dit « Le Mauvais » (alors ennemi des Français et alliés des Anglais). Son fils Jean lui succède.

Il épouse le 27 juillet 1350, Jeanne, héritière d'une branche mineure de la famille royale de Castille, fille du célèbre mécène et écrivain Jean Manuel de Villena et de Blanca Núñez de Lara. Le couple a trois enfants :
- Jean (1358 † 1390), futur roi sous le nom de Jean Ier ;
- Éléonore (1362 † 1415), mariée à Charles III de Navarre ;
- Jeanne (1367 † 1374).
Henri II, qui multiplie les aventures, aura par ailleurs de très nombreux enfants illégitimes, dont certains sont mentionnés dans son testament en date du 29 mai 1374.

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

a picture
Ferdinand VI,dit L'Ajourné de CASTILLE, Roi de Castille (1295-1312) 1285-1312
 a picture
Constance de PORTUGAL 1290-1313
 a picture
Pedro Nunez de GUZMAN, Gouverneur de Castille - Comte de Puebla - Seigneur de Derruha y San Roman 1280-1340
 a picture
Juana-Ponce de LEON, Dame de Léon 1280-1310
||||






||
a picture
Alphonse XI,dit le Justicier de CASTILLE, Roi de Castille , de León, de Galice, de Tolède, de Séville, de Cordoue et de Murcie (1312-1350) 1311-1350
 a picture
Léonor de GUZMAN 1310-1351
||



|
a picture
Henri II de CASTILLE, Roi de Castille (1369-1379) 1334-1379