Message d'information du propriétaire de l'arbre

close
Bienvenue sur ces pages, merci aux nombreux cousins qui ont aidé à compléter cet arbre. N'hésitez pas à signaler vos cousinages ou toute erreur à thivi@free.fr !

Albert François LEBRUN
  • Né le 29 août 1871 - Mercy le Haut, 54, France
  • Décédé le 6 mars 1950 - Paris, 75, France , à l’âge de 78 ans
1 média disponible 1 média disponible

 Parents

 Union(s)

 Frères et sœurs

(afficher)

 Chronologie


 Notes

Notes individuelles

Né le 20/8/1871 à MERCY LE HAUT (54) ; décédé le 8/3/1950 à PARIS, des suites d'une pneumonie. Inhumé dans son village natal.

Fils d'Ernest LEBRUN, cultivateur, maire de Mercy-le-Haut, d'origine paysanne de plusieurs générations, et de son épouse née Anne-Marie NAVEL.

Epouse Marguerite NIVOIT (1878-1947), fille de Edmond NIVOIT, en 1902. Enfants : Jean (1902-1980, ingénieur), Marie (1904-1984) épouse de Jean FRAISSELINARD.

Sorti premier de l'Ecole polytechnique (promotion 1890) et de l'Ecole des Mines (1892). Il voulut démissionner de Polytechnique car son rang d'entrée lui parut insuffisant !

Devient ingénieur des mines à Vesoul, puis à Nancy.

C'est Alfred MEZIERES, député de Meurthe et Moselle, qui le pousse dans la politique. Lebrun entra d'abord au conseil général (1892) comme représentant du canton d'Audin le Romain, puis devient député (Nancy) de 1900 à 1920, dans le parti de la gauche démocratique. En 1900, il occupa le siège que lui laissait MEZIERES à Briey. Il battut sans difficulté tous ses concurrents, y compris François de WENDEL en 1906.

A la Chambre, il occupe des fonctions de secrétaire (1903), vice-président (1913) ; il siège dans de nombreuses commissions dont travaux publics et chemins de fer, armées, marine, colonies, budget (qu'il préside en 1917).

Président du Conseil général de Meurthe et Moselle en 1906.
Ministre des Colonies (gouvernements Caillaux et Poincaré), puis de la Guerre (1911-1914) puis des régions libérés (1917-1919).
Sénateur en 1920 (là encore il récupère le siège laissé vacant par Alfred MEZIERES). Président du Sénat en 1931.
Président de la République en 1932 (seul candidat), réélu en 1939. Aurait démissionné le 13 juillet 1940 mais prétend que non ; il ne retrouvera néanmoins pas ses fonctions à la Libération.
Arrêté le 23 août 1943, il fut emprisonné à Lyon puis déporté en Autriche. Les Nazis l'autorisèrent à rentrer chez lui sous surveillance en octobre 1943.

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

            François CHARUE 1790-1851   Marie Charlotte RENY 1792-1856
      |
14
  |
15
     


      |
    François Xavier NAVEL 1814-1894   Marie Charlotte CHARUE 1814-1892
  |
6
  |
7
 


  |
Ernest Nicolas LEBRUN 1842-1906   Anne Maria NAVEL 1846-1912
|
2
  |
3



|
Albert François LEBRUN 1871-1950


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content