Message to visitors

close

Vander Goten , Gooten , Goetem enz...De familie is uit Merchtem, Opwijk van herkomst (volgens huidige gegevens). Brabandersen Belg. Halogroep R1b1b2a U106 ,  haplogroep R1b1 demeest voorkomende haplogroep in mannelijke lijn in West Europa. DeHertogh de Hertoghe...De familie is uit Ternat , vanherkomst  (volgens huidige gegevens).   Jacobs, Jacob , Jacop enz... De familie is uit Gooik , Kester vanherkomst  (volgens huidige gegevens). Mattheus...De familie isuit Rillaar , Messelbroek van herkomst  (volgenshuidige gegevens). Al de bijlagen , afbeeldingen mogen gedeeldworden maar niet voor commerciel doelen en met meldingen van deoorsprongelijke bronnen (If i don't know the source yet, will editthis when I find it) !Any photo / image may besuppressed if not in accordance with the legislation.Si je ne suispas l'auteur d'un article ou image, je ne peux pas vousconcéder les droits d'usage.!-   not responsiblefor commercial use & We cannot beresponsible for the content of external web sites.


Sosa :4,346,636,762
  • Born about 972 - Gabrias, 48068, Lozère, Languedoc-Roussillon, Frankrijk
  • Deceased about 1038,aged about 66 years old
  • SIRE

 Parents

 Spouses and children

 Siblings

 Half-siblings

On 's side sosa ADELAIDE BLANCHE ANJOU, born about 947 - Angers, 49007, Maine et Loire, Pays de la Loire, Frankrijk, deceased about 1026 aged about 79 years old, REINE DE FRANCE

 Paternal grand-parents, uncles and aunts

 Maternal grand-parents, uncles and aunts

 Notes

Individual Note

Haut Moyen Âge

La région appartient à l’Empire romain jusqu’en 472.À la chute de l’Empire romain et la fin de la Pax Romana, les Wisigoths prennent possession du territoire, avec leur roi Euric .Mais les Wisigoths sont écrasés par Clovis à Vouillé en 507 et sont repoussés au sud des Cévennes.Les Wisigoths s’installeront en Septimanie alors que le Gévaudan sera l’un des points les plus au sud du royaume franc d’Austrasie .

Le Gévaudan subit les partages entre les princes mérovingiens.La légende de la princesse Énimie date de cette époque.Sœur de Dagobert, elle était atteinte de la lèpre hideuse.Elle eut la vision d’un ange lui ordonnant d’aller se baigner dans les eaux de la fontaine de Burle, au pays des Gabales, elle obéit et fut guérie.Elle fonda un monastère sur les rives du Tarn, connu plus tard sous le nom de Sainte-Enimie.

En 688, le Gévaudan fut réuni aux États du duc d’Aquitaine, mais, en 732, les Sarrasins ravagèrent le pays.

En 767, Pépin le Bref, qui venait de détruire le royaume aquitain de Toulouse, annexa le Gévaudan à ses terres.Ce comté passa à son fils Charles, le futur Charlemagne.

Charlemagne réorganise le pays en pagus, ainsi naît le Pagus Gabalitanus autrement dit le « pays gabale ». Chaque pagus est divisé en vigueries, le Gévaudan en aura huit : Banassac (où les rois francs frappaient leur monnaie), Grèzes (et sa forteresse antique), Miliac (proche de Langogne), Valdonnez, Chassezac, Vallée du Tarn, Dèze (et l’ensemble de la Vallée Longue) et Vallée-Française.On peut en rajouter une neuvième, celle Entre deux Gardons, dont Saint-Jean-du-Gard était en Gévaudan. Celles de Dèze, de Vallée française et donc Entre deux Gardons dépendaient beaucoup de Nîmes.Il est possible que les différents textes évoquant ces vigueries omettent d’en citer certaines (le chapitre de Mende évoquera plus tard Peyre, Châteauneuf, Auroux et Serverette).

Moyen Âge

Le château de Miral, remontant au XIIIe siècle, défendait l’accès à la vallée haute du Tarn

Peu à peu le Gévaudan se retrouve un comté, bien qu’étant sous la tutelle du comté de Provence et passe au comté de Barcelone par le mariage de Douce de Provence avec Raimond-Bérenger III .Le comté du Gévaudan se divise en plusieurs vicomtés.

Cependant au XIVe siècle, l’évêque de Mende, Aldebert III du Tournel obtient les droits temporels sur la ville de Mende.Ces droits sont rapidement étendus à l’ensemble du Gévaudan, le diocèse de Mende, via une bulle d'or royale accordée par Louis VII en 1161.

Gouvernance du Gévaudan médiéval

Le comté du Gévaudan

Après la mort de Guillaume Ier le Pieux, duc d’Aquitaine, trois familles se disputèrent le pouvoir en Aquitaine : les comtes d’Auvergne, les comtes de Toulouse et les comtes de Poitiers.Dans de nombreuses villes du sud-ouest de la France, les vicomtes, simples fonctionnaires nommés par le duc, en profitèrent pour acquérir une relative indépendance, puis l’hérédité de leur charge et enfin le titre de comte.

Le comté du Gévaudan, qui apparaît ainsi aux alentours de 960, disparaît vers 1030, remplacé par plusieurs vicomtés

 Sources

  • Individual: De Dessuslesmoustier , Michel Martin

 Family Tree Preview

sosa ETIENNE I DE GEVAUDAN ca 915-ca 967 sosa ANNA DE BRIOUDE ca 920 sosa DALMAS II DE BRIOUDE ca 890-ca 954 sosa ENGELBERGE AQUITAINE ca 890-ca 936 sosa FOULQUES I LE ROUX ANJOU ca 878-ca 942 sosa ROSCILLE DE LOCHES 874..887-ca 938 sosa HERVE DE POHER ca 871-ca 955 sosa GODEHILDE DU MAINE ca 892-ca 940
|
8
 |
9
 |
10
 |
11
 |
12
 |
13
 |
14
 |
15



 


 


 


| | | |
sosa BERTRAND I DE GEVAUDAN ca 936-ca 996 sosa EMILGARDE DE BRIOUDE ca 936 sosa FOULQUES II LE BON ANJOU 910-958 sosa GERBERGA DE POHER ca 915-ca 953
|
4
 |
5
 |
6
 |
7



 


| |
sosa ETIENNE II DE GEVAUDAN ca 957-970/ sosa ADELAIDE BLANCHE ANJOU ca 947-ca 1026
|
2
 |
3



|
sosa BERTRAND II DE GEVAUDAN ca 972-ca 1038


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content