Message to visitors

close

-Nous sommes tous des Africains -

 

Fraternelle,tolérante, bienveillante, mais rigoureuse! /wiki@fraternelle.org/
Après la disparitiondes dinosaures, voici l'encyclopédie biographique,contemporaine et filiative de l'Homoerectus.

~

Listes alphabétiques despersonnalités présentes surWikifrat 

Les sixpouvoirs :

1/Le Monde del’Economie, 2/ Le Monde de laPolitique, 3/Le Monde de laJustice, 4/ Le Monde de laPresse et des Médias,5/Le Monde des Armes : Militaires,Résistants, Révolutionnaires etContre-Révolutionnaires,6/ Le Monde des Scientifiques, des Saltimbanques et de tous lesInclassables. 


Guillaume de SEYNES
Guillaume de SEYNES
(Guillaume Roger de SEYNES)


  • Born 14 October 1957 - Boulogne-Billancourt, 92100, Hauts-de-Seine, Île-de-France, France
  • Age: 63 years old
  • Diplômé de l’ESSEC,
    Directeur général des métiers d'Hermès Sellier,
    Directeur général adjoint d'Hermès, Président du Comité Colbert,
    Membres du Cons. de gérance d'Hermès Int.
1 file available 1 file available

 Parents

 Spouses

  • Civil solidarity pact 8 December 2009, Paris, 75007, Île-de-France, France, with Pierre SAUVAGE 1972

 Siblings

(display)

 Events


(linked pages)

 Notes

Individual Note

 1 - Biographie

Formation : Maîtrise en droit, Diplômé de l’ESSEC
Nombre d’actions Hermès International détenues 30 actions en pleine propriété
Emplois ou fonctions occupés dans le groupe Hermès
Directeur général adjoint d’Hermès International
Activité professionnelle au cours des cinq dernières années
Directeur général de La Montre Hermès (1999-2004)
Directeur général des métiers d’Hermès Sellier (2004-2006)


 2 - Guillaume de Seynes, l'homme sans défaut

Le numéro deux d'Hermès vient de prendre la présidence du Comité Colbert, où les 81 marques de luxe adhérentes l'ont élu à l'unanimité. Une première.

À Paris ou ailleurs, trouver quelqu'un qui dise du mal de Guillaume de Seynes relève de l'impossible. C'est un cas troublant qui fait déroger tout journaliste du Figaro à la devise de Beaumarchais: «Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.» Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé. Quels que soient les milieux consultés - de la mode à la magistrature en passant par le cinéma, l'horlogerie, la banque, la gastronomie hexagonale -, ce grand gaillard de 58 ans charrie dans son sillage un concert de louanges. C'est systématique, comme s'il y avait un charme, une martingale «de Seynes». Quand on lui en fait part, il s'en défend. Guillaume, que son cercle rapproché appelle «gui-gui» sans qu'il ne s'en offusque jamais, est un homme extrêmement poli qui a conservé de la religion protestante, dans laquelle il a été élevé, une certaine humilité. La première fois que nous l'avons rencontré, il nous a semblé sortir d'une chanson de Charles Trenet. Voire appartenir à un autre temps, celui de la chevalerie du Moyen Âge, cette institution militaire, propre à la noblesse, qui exigeait de ses membres loyauté, protection des faibles, courtoisie envers les femmes… Une somme de valeurs qui, dans une société contemporaine délétère, paraissent au mieux, anachroniques, au pire, assommantes.

«Mon frère a toujours été intemporel et très joyeux, confirme sa sœur cadette, Sophie de Seynes. À un an, il parlait parfaitement, à un an et demi, il connaissait toutes les marques de voiture par cœur. Quand il était adolescent, il portait les cheveux courts alors que tous les garçons les avaient longs. Il n'écoutait pas Genesis mais de la musique classique. Pourtant, il n'était pas exclu d'une communauté, il en était au centre sans qu'il n'ait dû jamais renier ce en quoi il croyait.»

Né à Paris en 1957, cet amateur de bonne chère qui, pour rien au monde, ne raterait le déjeuner hebdomadaire du Club des Cent, affiche le parcours classique du parfait jeune homme de bonne famille. Sciences Po Paris, l'Essec, premier travail au département exportation des Chemises Lacoste, puis sept ans passés dans les champagnes, chez Mumm Cordon Rouge (que LVMH n'avait pas encore racheté) et Henriot.

 2.1 - «Exigence et bienveillance»

À 40 ans, il se décide à rejoindre Hermès, fondé en 1837 par ses aïeux. «J'aurais voulu être historien, dit-il. J'ai beaucoup hésité en sortant de Sciences Po mais je ne voulais pas enseigner. J'aime les objets, j'aime les produits, j'ai été élevé là-dedans. Nul ne m'a forcé à y entrer. Une marque est liée à une histoire, en travaillant dans cette maison j'arrive à concilier ma passion première et mon goût de la gestion d'une entreprise.» Au sein de la société familiale, sa carrière se révèle exemplaire, ni celle d'une tortue, ni celle d'un lièvre, mais à son image, constante, mesurée. Président de La Montre Hermès, des souliers John Lobb, des cristalleries Saint-Louis, il est également directeur général d'Hermès International en charge du pôle amont & participations. En clair, de Seynes gère l'ensemble de la fabrication des produits du groupe. Une filière stratégique où opèrent 4500 personnes, 700 dans les tanneries, 800 dans la soie, 3200 dans la maroquinerie. «L'enjeu de mon travail consiste à parvenir à concilier exigence et bienveillance.» Il s'en acquitte, haut la main, sans effort apparent. Ces qualités auraient pu le conduire à la tête de l'entreprise, lors du départ de Patrick Thomas en janvier 2014. «S'il avait voulu ce poste, il l'aurait eu car il en a les capacités, affirme un grand patron du CAC 40. Mais de Seynes déteste les conflits, or à ce niveau-là, c'est une obligation de devoir les affronter.»

Son cousin, Axel Dumas, qui a pris les commandes du sellier, voit en lui un précieux allié. «Je travaille quotidiennement avec Guillaume. Nous nous fréquentons encore en dehors. C'est la seule personne que je connaisse dotée d'une telle intelligence et qui a pu conserver sa délicatesse, une réelle sensibilité aux choses. Il est extrêmement fédérateur mais possède aussi une vraie liberté de parole, il dit les choses avec tact, sans jamais risquer de se fâcher. Il fait partie de mes vigies.»

L'intéressé confirme en précisant qu'ainsi il peut avoir des implications ailleurs comme présider le Comité Colbert, une mission qui, semble-t-il, l'enchante. Irrémédiablement mondain «surtout par curiosité pour autrui», précise son entourage, Guillaume de Seynes se révèle un poisson dans l'eau lorsqu'il s'agit de diriger une assemblée, d'évoluer dans un cocktail ou un dîner. Il en connaît tous les ressorts.

«Le luxe est un secteur dans lequel la France est un leader incontesté, une référence universelle, déclare-t-il. De facto, les marques italiennes ont été rachetées par des groupes français et non l'inverse. Aujourd'hui, les membres de Colbert pèsent un chiffre annuel de 42 milliards d'euros avec un taux moyen d'exportation de 80%. Notre mission est de défendre des causes qui nous sont communes, la valorisation et la préservation de nos métiers, des actions de lobbying auprès de l'Union européenne, etc.»

 2.2 - Irrémédiablement mondain

Quel est donc son talon d'Achille? «Une dispute avec Guillaume? confie l'un de ses proches. Cela n'existe pas. Avec lui, on se dispute tout seul!» Aucune prise.

Au détour d'une phrase, Guillaume de Seynes parvient néanmoins à livrer une confidence. «J'ai beaucoup de chance. Mon plus grand plaisir, c'est la vie que je mène et qui me comble entièrement.» Y'a d'la joie? C'est certain.

  • Fabienne Reybaud - Cet article est publié dans l'édition du Figaro du 14 juin 2016


 2.3 - 29 Mars 2005

Guillaume de Seynes et Laurent Momméja

Guillaume de Seynes, directeur général des métiers d'Hermès Sellier, a intégré le comité exécutif d'Hermès. Laurent Momméja est nommé président du pôle arts de la table, qui comprend notamment les Cristalleries de Saint-Louis et Puiforcat.

Guillaume de Seynes , quarante-sept ans, diplômé de l'Essec, diplômé de droit et de sciences politiques, a successivement été, entre 1984 et 1990, adjoint du directeur export et directeur des licences internationales à Chemise Lacoste.

Directeur commercial pour l'Europe du champagne Mumm Cordon Rouge (groupe Seagram) de 1990 à 1994, il a ensuite exercé les fonctions de directeur commercial et marketing du Champagne Henriot. Il a rejoint le groupe Hermès en 1997, au poste de directeur commercial et marketing de La Montre Hermès SA à Bienne. Promu en 1999 directeur général de La Montre Hermès SA, il est depuis 2004 directeur général des métiers d'Hermès Sellier.

Laurent Momméja, quarante-huit ans, est entré chez Hermès en 1981 et occupait, jusqu'à présent, le poste de directeur de la zone Europe et Moyen-Orient.

  • Les Echos n° 19380 du 29 Mars 2005, page 14


 2.4 - 06 juin 2006

Guillaume de Seynes, le copilote
Neveu de Jean-Louis Dumas, le directeur général adjoint d'Hermès défend le maintien de la place de la famille dans l'actionnariat et le management.
Dans le clan des « héritiers », Guillaume de Seynes, quarante-huit ans, s'affirme comme le gestionnaire qui monte. Lorsque le Tout-Paris s'interrogeait encore sur la succession de Jean-Louis Dumas, son nom avait circulé. Il est véritablement sorti de l'ombre en 2004, lorsqu'il est devenu directeur général des métiers du groupe. Une fonction assez mystérieuse, vu de l'extérieur, mais qui lui a permis de toucher à tout, du marketing à la fabrication, et d'acquérir « une vision très globale de l'offre de produits de la maison ».

Membre du comité exécutif depuis mars 2005, il prend à nouveau de la hauteur et devient directeur général adjoint, « le copilote de Patrick Thomas, en somme », précise-t-il. A Patrick Thomas, la supervision de la soie, du cuir, de l'art de vivre et des parfums. A lui, la mode, la montre, le prêt-à-porter, les accessoires, les bijoux et les diversifications. Guillaume de Seynes se dit convaincu qu'il « y a encore beaucoup à faire dans les métiers existants ». « A nous de sortir nos antennes pour écouter les clients », milite cet ancien élève de l'Essec, qui a également étudié le droit et les sciences politiques.

 Sources

  • Individual: CdBdM 2020
  • Family: CdBdM / Wikipédia

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

Amaury SAUSSINES de SEYNES 1901-1967 Françoise d'AMBOIX de LARBONT 1908 a picture
Robert DUMAS 1898-1978
 a picture
Jacqueline HERMÈS 1903-1970
||||






||
Pierre de SEYNES 1929 Catherine DUMAS 1934
||



|
a picture
Guillaume de SEYNES 1957