Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

- Nous sommes tous des Africains -

 

Fraternelle, tolérante, bienveillante, mais rigoureuse ! / wiki@fraternelle.org /
Après la disparition des dinosaures, voici l'encyclopédie biographique, contemporaine et filiative de l'Homo erectus.

~

Listes alphabétiques des personnalités présentes sur Wikifrat 

Les six pouvoirs :

1/ Le Monde de l’Economie, 2/ Le Monde de la Politique, 3/ Le Monde de la Justice, 4/ Le Monde de la Presse et des Médias, 5/ Le Monde des Armes : Militaires, Résistants, Révolutionnaires et Contre-Révolutionnaires, 6/ Le Monde des Scientifiques, des Saltimbanques et de tous les Inclassables. 


Émile BERGERAT
(Émile Auguste BERGERAT)
 Caliban


  • Né le 27 avril 1845 - Paris, 75017, Île-de-France, France
  • Décédé le 13 octobre 1923 - Villa d'Orléans, - Neuilly-sur-Seine, 92200, Hauts-de-Seine, Île-de-France, France , à l’âge de 78 ans
  • Journaliste, Poète et romancier, Membre de l'Académie Goncourt,

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Notes

Notes individuelles


Émile Bergerat, dit Caliban, né à Paris le 27 avril 1845 et mort à Neuilly-sur-Seine le 13 octobre 1923, est un poète, auteur dramatique, considéré à son époque comme un « excellent chroniqueur » à l'esprit « verveux et paradoxal ». Il utilisa aussi les pseudonymes de « l'Homme masqué » et d'« Ariel ».

 Biographie

Chroniqueur au Voltaire et au Figaro, membre de l'Académie Goncourt, il était le gendre de Théophile Gautier et le beau-frère de Théophile Gautier (fils). Émile Bergerat se maria avec Estelle Gautier (1848-1914), fille de Théophile Gautier. Ils eurent un fils Théo Bergerat, réalisateur et chroniqueur radiophonique, et une fille, Herminie.

Il fut également le directeur de publication de La Vie moderne de l'éditeur Georges Charpentier où il publie notamment les premiers poèmes de Jules Laforgue (décembre 1880).

« Jeune poète qui a fait Les Cuirassiers de Reichshoffen, une pièce de vers sur la bataille, dont le succès a été immense pendant le siège et qu'on a répétée ensuite dans toute la France ; non seulement, il est poète, mais il écrit très bien en prose et a le travail certain et régulier. C'est en outre mon plus fervent admirateur et nous travaillons côte à côte, dans le même journal, au Bien Public » (Lettre de Théophile Gautier à Carlotta Grisi).

Une bibliothèque de Neuilly-sur-Seine, située en face de l'immeuble où habitait Émile Bergerat, porte son nom.

Décès

06h15

 Sources

  • Personne, famille: CdBdM
  • Naissance: Selon son acte de décès à Neuilly-sur-Seine, Année 2023, Acte n°539
  • Décès: Neuilly-sur-Seine, Année 2023, Acte n°539

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

     
Auguste BERGERAT 1812   Cécile PEYROT 1827
| |



|
portrait
Émile BERGERAT 1845-1923



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content