Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

-Nous sommes tous des Africains -

 

Fraternelle,tolérante, bienveillante, mais rigoureuse! /[email protected]/
Après la disparitiondes dinosaures, voici l'encyclopédie biographique,contemporaine et filiative de l'Homoerectus.

~

Listes alphabétiques despersonnalités présentes surWikifrat 

Les sixpouvoirs :

1/Le Monde del’Economie, 2/ Le Monde de laPolitique, 3/Le Monde de laJustice, 4/ Le Monde de laPresse et des Médias,5/Le Monde des Armes : Militaires,Résistants, Révolutionnaires etContre-Révolutionnaires,6/ Le Monde des Scientifiques, des Saltimbanques et de tous lesInclassables. 


André de BARRIGUE de MONTVALON
André de BARRIGUE de MONTVALON
  • Né le 3 mars 1678 - La Major, - Marseille, 13002, Bouches-du-Rhône, Provence-Alpes-Côte d’Azur, France
  • Baptisé le 4 mars 1678 - La Major, - Marseille, 13002, Bouches-du-Rhône, Provence-Alpes-Côte d’Azur, France
  • Décédé le 18 janvier 1769 - Hôtel de Montvalon, 7, rue Goyrand (Paroisse Saint-Esprit), - Aix-en-Provence, 13100, Bouches-du-Rhône, Provence-Alpes-Côte d'Azur, France,à l'âge de 90 ans
  • Inhumé le 19 janvier 1769 - Eglise paroissiale, devant l'autel du Rosaire. - Vitrolles, 13127, Bouches-du-Rhône, Provence-Alpes-Côte d'Azur, France
  • Seigneur de Montvalon, Avocat (1700),
    Conseiller au Parlement de Provence le 24-11-1702 (office n°12) en la charge de François de Villeneuve,
    Député (1726), Conseiller honoraire (1729)
1 média disponible 1 média disponible

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

(pages liées)

 Notes

Notes individuelles

 1 - Biographie

Seigneur de Montvalon, Avocat (1700), Reçu Conseiller au Parlement de Provence le 24-11-1702 (office n°12) en la charge de François de Villeneuve, Député (1726), Conseiller honoraire (1729).

Sommaire

Barrigue_montvalon_andre_1678_1769_.jpg

André de Barrigue, seigneur de Montvallon est né à Marseille le 3 mars 1678. Avocat en 1700, il est reçu deux ans plus tard, le 24 novembre 1702, Conseiller au Parlement de Provence en la charge de François de Villeneuve. En 1729, il se démet de sa charge au profit de son fils Honoré II et devient, en 1735, Conseiller honoraire "avec droits de voix et opinions délibératives".

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages de droits, de poésies et d'un dictionnaire provençales-français.

Trés dévoué aux Jésuites, il intervint vigoureusement en leur faveur, lors du procés Girard en 1731, des Remontrances de 1754 et du procès qui aboutit en 1763 à l'expulsion de Provence de la Compagnie de Jésus. Il a alors 85 ans et se bat aux côté de son neveu par alliance, le Président Jean-Baptiste de Boyer d'Eguilles (frère d'Angélique), et avec le soutien de ses deux fils, Honoré II, Conseiller, et Marc-Antoine, abbé de Saint-Rambert, Conseiller-Clerc.

Exilé à Montvallon en 1763, il meurt six ans plus tard, le 18 janvier 1769, après avoir refusé de reprendre sa charge. André de Barrigue mourut en son hôtel de Montvalon, 7 rue Goyrand à Aix-en-Provence, qu'il avait hérité de son oncle, le 18 janvier 1769, âgé de près de quatre-vingt-onze ans. Son corps fut porté le lendemain au château de Montvalon à Vitrolles, puis fut inhumé devant l'autel du Rosaire en l'église paroissiale.

1.1 - Portrait

Le Comte André de Montvalon, conseiller au Parlement de Provence, d'après van Loo
Huile sur toile, annotée en haut à gauche «d'après Van Loo».
91 x 71 Cadre en bois sculpté doré, avec au fronton un médaillon avec les armes du Comte et une couronne comtale

Attribué à Gaston-Albert Lavrillier d'après van Loo


 1.2 - Publications :

  1. Dissertation sur la peste, 1720 in 4
  2. Poésies provençales
  3. Dictionnaire provençal-français
  4. Nouveau systême sur la transmission et les effets des sons, 1747 in 8
  5. Epitome juris et legum romanorum , Aix 1773. - in-12, XIV-624 p. et l'Index (Abrégé de droit romain) * BnF : F-40243
  6. Motif des juges du Parlement de Provence, qui ont été d'avis de condamner le P. Jean-Baptiste Girard, envoyez à M. le Chancelier, le 31 décembre 1731. Président de Maliverny, la réponse de ce juge(Texte imprimé). (S.I.) 1733.-in-4ø , 4-31 p. * BnF : LD4-5935
  7. Précis des ordonnances, édits déclarations, lettres-patentes, statuts et réglements dont les dispositions sont le plus souvent en usage dans le ressort du Parlement de Provence (Texte imprimé). - Aix : imp. de Vve J. et E. David, 1757. -in-12, 506-48 p. * BnF : F-26653



  • Baptême: André Lagarde, Clère Bagnoli
  • Événement :Etablissement à Aix[1702]
    Il s'établit à Aix-en-Provence en 1702
  • Événement :Charge de Conseiller[29 octobre 1702]Versailles (78000),Fr-780646,Yvelines,Ile-de-France,FRANCE(source: Other - AD BdR XI-E liasses E4 et E5 - Other)
    Reçu le 24 novembre 1702 , Conseiller au Parlement de Provence en la charge de François de Villeneuve, il devient député en 1726,
  • Événement :Réception au Parlement[24 novembre 1702]Aix-en-Provence (13100),Fr-130001,Bouches-du-Rhône,Provence-Alpes-Côte d'Azur,FRANCE
  • Événement :Fief[30 octobre 1730][AD (13) B125 Bouille f°174] - Aix-en-Provence (13100),Fr-130001,Bouches-du-Rhône,Provence-Alpes-Côte d'Azur,FRANCE(source: Other - AD BdR B125 Bouille Fø174 - Other)
    En 1730 il obtient la séparation de l'arrière fief de Montvalon d'avec le territoir de Vitrolles.
  • Testament :[1746]Aix-en-Provence, 13100, Bouches-du-Rhône, Provence-Alpes-Côte d'Azur, France
  • Source: Other - AD BdR Mars. C423 fø30 - Other)
  • Décès: André de Barrigue mourut en son hôtel de Montvalon à Aix-en-Provence, qu'il il avait hérité de son oncle, le 18 janvier 1769, âgé de près de quatre-vingt-onze ans, et son corps fut porté le lendemain à Montvalon (Vitrolles).

 2 - Hôtel de Montvalon

L'hôtel de Montvalon, aussi appelé de son nom complet hôtel Barrigue de Montvalon, est un hôtel particulier situé au n° 7 de la rue Goyrand, à Aix-en-Provence (France).

Hotel_montvalon_aix.JPG


2.1 - Historique

Cet immeuble a appartenu au XVIIIe siècle à André de la Garde (1656-1728), procureur général au Parlement de Provence. Puis il appartint à son neveu, André de Barrigue de Montvalon (1678-1769), conseiller au Parlement.

2.2 - Architecture

Sa façade est sobre avec une entrée flanquée de pilastres à chapiteaux ioniques (assez semblables aux façades des hôtels de Lagoy et de Tressemanes). On y observe des pierres en attente d'être sculptées.

2.3 - Références bibliographiques

  1. Évocation du vieil Aix, André Bouyala-d'Arnaud, 1964.
  2. Le Guide d'Aix-en-Provence et du pays d'Aix, dir. Noël Coulet, 1988.
  3. Architecture et décoration du XVIe au XIXe siècle, t. 2, Jean-Luc Massot, éd. Édisud, Aix-en-Provence, 1992. (ISBN 2-85744-602-0).


Galerie des portraits, hôtel de Montvalon,
7, rue Goyrand à Aix-en-Provence

Gallerie_des_portraits_700x_jpg_.jpg

  • Le portrait d'André de Montvalon (1678-1769), conseiller au Parlement de Provence, attribué à Gaston-Albert Lavrillier d'après van Loo (celui qui se trouve, en bas, au centre de la photo), est revenu dans l'héritage familial. Il a été longtemps chez Serge de Montvalon, 222, bouvard Péreire, puis a été mis sous la responsabilité de la branche aînée de la famille, ou, je l'espère, il est toujours.

Décès


Claude-Alain Sarre, le dit décédé au château de Montvalon à Vitrolles.

Notes concernant l'union

mariage: - Pierre-Cardin Le Bret, Intendant et premier président du Parlement de Provence.

contrat de mariage: [27 juillet 1702] Aix-en-Provence (13100),Fr-130001,Bouches-du-Rhône,Provence-Alpes-Côte d'Azur,FRANCE (source: Other - Insin. d'Aix M154 - Other)
Maître Honde, notaîre à Aix-en-Provence
(Les insinuations et enregistrements ont été faites aux sièges d'Aix, Marseille et Martigues)

 Sources

  • Personne: CdBdM
  • Union: Other - Acte de mariage, Aix + AD insin. M154 - Other
  • Famille: CdBdM 2021

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

portrait
Mathieu BARRIGUE 1615-1698
 Claire BAGNOLLY ca 1630- Gabriel de LA GARDE ca 1620- Madeleine VITTE ca 1630-
||||






||
Honoré I, de BARRIGUE 1652-1726 Claire de LA GARDE ca 1655-1696
||



|
portrait
André de BARRIGUE de MONTVALON 1678-1769