Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

- Nous sommes tous des Africains -

 

Fraternelle, tolérante, bienveillante, mais rigoureuse ! / wiki@fraternelle.org /
Après la disparition des dinosaures, voici l'encyclopédie biographique, contemporaine et filiative de l'Homo erectus.

~

Listes alphabétiques des personnalités présentes sur Wikifrat 

Les six pouvoirs :

1/ Le Monde de l’Economie, 2/ Le Monde de la Politique, 3/ Le Monde de la Justice, 4/ Le Monde de la Presse et des Médias, 5/ Le Monde des Armes : Militaires, Résistants, Révolutionnaires et Contre-Révolutionnaires, 6/ Le Monde des Scientifiques, des Saltimbanques et de tous les Inclassables. 


Priscilla MORCRETTE
 Priscilla Telmon


  • Née le 2 décembre 1975
  • Âge : 43 ans
  • Globe-trotteuse, Journaliste et photographe, Animatrice de télévision, Exploratrice
1 média disponible 1 média disponible

 Parents

 Union(s)

 Frères et sœurs

(pages liées)

 Notes

Notes individuelles

 1 - Biographie

Priscilla Telmon a pris goût à la lenteur, aux routes poussiéreuses et aux détours imprévus, en rendant hommage à la beauté et au mystère de contrées reculées. Journaliste et photographe, elle fait partager sa passion de l’aventure et des horizons lointains à travers des films, des reportages et des livres.

En 1997, Priscilla Telmon traverse clandestinement le Dolpo en compagnie de Sylvain Tesson et d’Alexandre Poussin. En 1998, elle fait l’ascension du Kilimandjaro et traverse, à pied et à cheval, le massif de l’Atlas. En 2000, elle chevauche avec Sylvain Tesson en Asie centrale, d’Almaty à la mer d’Aral. Membre de la Société des explorateurs français, Priscilla Telmon repart dans l’Himalaya en 2003 et 2004, cette fois sur les traces d’Alexandra David-Néel. Ce voyage la conduit en six mois du Vietnam à l’Inde à travers le Yunnan, le Tibet et le Sikkim. En 2005, elle effectue une traversée spéléologique du gouffre de la Pierre-Saint-Martin et en 2006 participe à une mission en mer de Java pour photographier une épave du Xe siècle.

Priscilla Telmon anime les émissions télévisées « Lundi Évasion » sur Paris-Première et « Rêves de comptoirs » sur Voyage, et est membre fondateur des associations Chantal Mauduit-Namasté, qui parraine une école artistique à Katmandou, et Réseau Cétacés, vouée à la protection des mammifères marins.


Priscilla Telmon, née le 2 décembre 1975, est photographe, écrivain voyageur, documentariste et membre de la Société des explorateurs français (SEF). Elle se consacre, depuis 1997, à des expéditions, des voyages d’exploration2 et des actions de protection de l'environnement.

Après avoir été brièvement mannequin lors de ses études, elle suit des cours d’ethnomédecine. Elle s'adonne également à l'escalade de monuments parisiens avec Alain Robert, l'« homme araignée ». Entamant une carrière de photographe et de journaliste indépendante, elle se consacre, depuis 1997, à des expéditions, des voyages au long cours, des missions humanitaires et des actions de protection de l'environnement.

Elle a effectué plusieurs voyages, traversées (à pied, à cheval), essentiellement en Asie centrale et en Haute-Asie.

En 1997, elle traverse clandestinement le Dolpo en compagnie de l'écrivain voyageur Sylvain Tesson et du voyageur [[Alexandre Poussin]].

En 1998, elle gravit le Kilimandjaro en Tanzanie et traverse, à pied et à cheval, le massif de l’Atlas.

À 23 ans, elle entreprend la traversée, en 1999-2000, de l’Asie centrale à cheval avec Sylvain Tesson, depuis Alma Ata au Kazakhstan jusqu'à la mer d’Aral en Ouzbékistan). Ce périple débouche sur sa collaboration à deux ouvrages, La Chevauchée des steppes en 2001 et Carnets de Steppes : à cheval à travers l'Asie centrale en 2002.

À 27 ans7, en 2003-2004, sa traversée à pied et en solitaire de l'Himalaya sur les traces d’Alexandra David-Néel la conduit à travers le Viêt Nam, le Yunnan, le Tibet, le Sikkim et l'Inde. Elle laisse éclater sa joie à chaque col franchi et sa rage à chacune de ses arrestations8. Ayant visité le palais du Potala, elle indique que la citadelle est « vide, morte, silencieuse ». Ce périple a pour aboutissement la réalisation du documentaire Voyage au Tibet interdit, qui lui vaut le prix spécial du Sénat en tant que sportive.

En 2005, elle effectue une traversée spéléologique du gouffre de la Pierre-Saint-Martin6.

Elle participe comme photographe à l'exploration d'une épave du Xe siècle en mer de Java en 2006.

En 2010, elle publie l’album photographique Himalayas, sur les pas d’Alexandra David-Néel.

En 2011, au Népal, elle saute en parachute au-dessus de l'Everest, à près de 10 000 m.

À partir de 1998, elle participe à diverses émissions radiophoniques ou télévisées en tant qu’animatrice (Journal de l'aventure sur Fréquence protestante, Lundi Évasion, Paris d'Ailleurs, Un jour, une photo, la planète en danger sur Paris Première, Familles d'ailleurs sur la chaîne Gulli) ou chroniqueuse (dans Rêves de comptoirs sur la chaîne Voyage, et dans 28’ sur Arte en 2012).

Concernée par la situation au Tibet, à l'occasion du passage de la flamme olympique à Paris en 2008, elle grimpe à la cathédrale Notre-Dame lors de l'opération qui vit le déploiement, au-dessus de la rosace, de la banderole aux anneaux olympiques en forme de menottes de RSF. Le 29 août 2008, en compagnie de Véronique Jannot, elle saute en parachute avec le drapeau du Tibet au-dessus du mont Saint-Michel.

Elle est grand reporter pour divers magazines et agences de presse et donne de nombreuses conférences sur l’Asie centrale et l’Himalaya. Ses reportages sont aujourd'hui essentiellement voués à la protection de l'environnement dans le monde et aux cultures ancestrales. Elle est également membre fondateur de l'Association Chantal Mauduit Namasté pour l’amélioration des conditions de vie des enfants népalais et de l'association Réseau Cétacés pour la protection des mammifères marins.

En décembre 2010, dans le cadre de l'exposition « Dans le blanc des yeux » sur les cultures de l’Himalaya au musée du quai Branly, elle conçoit et organise une semaine de concerts et de spectacles, intitulée Une semaine en Himalaya. Y sont projetés des extraits de son film Voyage interdit au Tibet, et elle-même participe à différentes conférences. En 2011, elle organise l’exposition « Himalayas, sur les pas d'Alexandra David-Néel » au cinéma MK2 Bibliothèque.

Depuis 2008, Priscilla Telmon est membre du conseil d'administration de la Fondation EDF Diversiterre. Elle est membre d'honneur de l'Institut de recherche sur les expériences extraordinaires (INREES), la marraine 2010 de Paris Jeunes Aventures de la Mairie de Paris qui aide les jeunes à réaliser un projet de voyage et en 2011 des 10 ans de l'aquarium de La Rochelle avec Paul Virilio.

 1.1 - Œuvres

 1.1.1 - Récits d'expéditions

  • 2001 : La Chevauchée des steppes, en collaboration avec Sylvain Tesson, Robert Laffont (ISBN 2-221-09370-4), 235 p.
  • 2013 : La Chevauchée des steppes, en collaboration avec Sylvain Tesson, Pocket (ISBN 2266229729) 310 p.
  • 2002 : Carnets de Steppes : à cheval à travers l'Asie centrale, en collaboration avec Sylvain Tesson, Album Glénat (ISBN 2-7234-3966-6), 160 p.
  • 2009 : Voyage au Tibet interdit, DVD MK2 (ASIN: B001AIRWL6), 74 min
  • 2010 : Himalayas, sur les pas d’Alexandra David-Néel, Album Actes Sud, préface d'André Velter et Marie-Madeleine Peyronnet, (ISBN 2742793410), 210 p12.

 1.1.2 - Documentaires

  • 2001 : La Chevauchée des steppes (52 minutes) avec Sylvain Tesson, Addis production24
  • 2005 : Le Sens de la marche (3 fois 52 minutes au pays basque, en Corse et en Bretagne) avec Yves Paccalet, Gedeon programmes
  • 2005 : À travers la pierre de Luc-Henri Fage (52 minutes) Media Vidéo
  • 2005 - 2006 : Voyage au Tibet interdit (60 et 75 minutes), Bonne Pioche Productions
  • 2007-2008-2009-2010 : Les chemins du possible, collection documentaire sur les initiatives de développement durable (dans la série Les Nouveaux Explorateurs de Canal+) produite par Bonne Pioche Productions
    • Le Savoir vert du Nord (Scandinavie)
    • Pour une terre équitable (Burkina Faso, Mali)
    • Les Gardiens de l'eau (Inde du Nord)
    • Le Secret des plantes (Pérou)
    • L'Appel de la forêt (Canada)
    • Le Bonheur au sommet (Bhoutan)
    • Tokyo, laboratoire d'avenir (Japon)
    • L'Île de la biodiversité (Madagascar)
  • 2012 : Le Grenat Guadeloupe, Bonne Pioche productions, série de quinze films à la rencontre de personnalités créoles

Notes concernant l'union

Union avec Sylvain TESSON

Priscilla Telmon et Sylvain Tesson ont traversé l'Asie centrale à cheval, seuls dans l'immensité des steppes.

 Sources

  • Personne: CdBdM / www.transboreal.fr - fr.wikipedia.org
  • Famille: CdBdM

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content